AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Prédéfinis des membres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 907
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 25


It's a kind of magic.
Age du personnage : 16 ans
Nationalité: Anglaise
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Jeu 12 Avr - 16:07

C. J. BRANDY NEWTON dite C.J.
.
Feat. Aï de Princesse Aï
© Vicky Venin
17 ans
Américaine
Plutôt SPE
Créateur : Weather Time
Statut : Libre.

    Ce qu'il faut savoir :

    « Hey Brandy, t'es plutôt jolie ! »
    « Soit sympa, dis moi quelque chose que je ne sais pas... »


    Christina Jane Brandy Newton
    T'es pas une orgueilleuse, Brandy, y'en a trop qui croient ça. C'est plutôt que les gros lourds, t'en a eu ton lot, t'as appris à les gérer. T'es blonde, t'es fraîche, t'es innocente, au moins un peu. Ton père est pasteur et t'as le nom du Christ. Mais tu te fais appeler Brandy. Brandy... Un troisième prénom, une boutade. Un clin d’œil de ton père. Et t'es pas Jane, non plus, Tarzan c'est pas ton homme. Non, toi t'es Brandy. Brandy et sa super descente. Mais Brandy ne boit pas avec n'importe qui... Elle boit pas avec ceux qui ont le vice au fond des yeux. Elle préfère les timides, les camionneurs au grand cœur. Elle regarde pas ton physique, Brandy, elle veut juste savoir si t'es un gentil. Si elle peut passer la soirée avec toi et garder la nuit pour elle. Elle veut pas de représailles, Brandy, elle veut juste boire, et qu'on lui dise pas qu'elle est jolie. Elle est pas tellement alcoolique, enfin elle croit pas. Y'a des jours de sobriétés totales, mais ils se suivent pas tous, et ça forme pas des semaines. Mais Brandy, son sang, c'est de l'alcool, alors tu peux pas vraiment savoir, au fond.
    Mais, et Brandy, c'est quoi son histoire, au fait ?
    Brandy, c'est une petite fille avec des souvenirs de maman, mais sans la maman. Une petite fille avec une vieille malle de vêtements, des photos, des herbiers, des flacons de parfums vides, et pleins de paires d'escarpins à talons. Quand on te demande d'où te vient ton goût pour les chaussures, Brandy, tu réponds « Maman ». Et les gens se méprennent. Ils peuvent pas savoir qu'elle était pas là pour toi. Ils t'ont pas vu dans ta petite robe noire taille cinq ans, l’œil terne vaguement dirigé sur un cercueil clair au fond d'un trou sombre. Ils t'ont pas vu lancer la rose, et ils ont pas vu la terre recouvrir la rose. Et personne l'a vu se noyer dans la piscine, où elle aurait eu une crampe, et où on l'a retrouvé trop tard. Ils ont pas vu ton père prendre soin de toi, être le meilleur père du monde. Ils ont pas vu ton look de poupée, tes nœuds dans les cheveux, tes soquettes en dentelle. Alors les gens se méprennent. Ils savent pas que tu as des valeurs, des vraies.
    Mais, et Brandy, c'est quel genre, en vrai ?
    C'est le bon genre, je dirais. Celle qui est sage à l'école, parce que ça fait plaisir à papa. Celle qui rend service quand elle peut, mais qui cours pas vers les autres non plus. Elle a l'esprit de sacrifice, Brandy, mais elle est pas maso non plus. Si on vient pas la chercher, elle reste là, et puis c'est tout. Mais si tu viens la prendre par la main, elle se dira : « pourquoi pas ? ». Puis t'as grandi, Brandy, t'as fatigué. On s'éreinte, comme ça, on s'use la santé. A rien faire, puis à dire ''oui'' toujours. Les gens te consolent pas, pas eux tous seuls. T'as bien vu que leurs lèvres bougeaient, mais t'as jamais rien entendu. Les mots, ça a vraiment tant de sens, au fond ? Ca a du pouvoir ? Toi, tu sais ce qui en a, du pouvoir : l'alcool. Quand tu bois, ils deviennent tes amis. Tu comprends un peu quand ils parlent. Ta tête est moins vide, t'as envie d'essayer d'autres vêtements, d'acheter de nouvelles chaussures. Tu te dis que certaines choses sont peut-être dignes d'intérêt. Ils te trouvent plus agréable, et t'es bien d'accord avec eux. Ils savent rarement à quel point t'as bu, c'est sans doute pour ça qu'ils ont pas peur. Ils savent pas. Y'en a toujours qui croient savoir, mais ils font qu'effleurer la surface. T'es Brandy, tu pleures et tu ris, et t'apprends encore comment on fait pour aimer la vie.
    Mais, et Brandy, pourquoi t'es là, au final ?
    Ton père, le pasteur Gerald Newton, est resté aux Etats-Unis et toi, t'as choisis l'Irlande qu'il t'a conseillé, tu sais plus trop pourquoi. T'as eu cet âge-là, celui du don, et comme ton père, et comme son père avant lui, et même que ça remonte jusque tu sais plus où, t'as eu un pouvoir, un truc en plus, et t'as fait avec. Il voulait te changer d'air, te lâcher hors des USA, parce qu'il veut que ton bien, ce cher Papa. Il a voulu te forcer à vivre ta vie, et t'es arrivée là. Dès le premier jour, t'as su que ça serait ni très facile ni trop dur. T'as vite vu tes amis et... les autres. Les ennemis, c'est un concept auquel tu crois qu'à moitié, même si ça t'as pas échappé qu'on puisse te détester. Hein, et pourquoi pas, après tout ? Comme il faut bien des gens qui détestent, il faut bien des gens pour être détestés... On te dit fataliste, mais tu préfères encore qu'on te croit simple. Parce qu'au fond, c'est bien vrai, que t'es pas si compliquée. Tu vas chercher le bonheur là où il est, et t'es pas trop gourmande non plus. La modération, la modestie, tu tiens ça de ta bonne éducation. Tout comme t'es polie. Tu dis que c'est pas grave, et on te reproche aussi de trop laisser passer. Tu les écoutes plus, et on te reproche de tout ignorer. Les critiques, tu les acceptes, tu choisis juste de pas en prendre compte, nuance. Parce que c'est vrai que t'es plutôt calme, Brandy, mais un jour, un jour...

    C'est vrai, Brandy, tu bois. Et tu envies secrètement tout ceux qui peuvent s'en passer, et qui trouvent un sens à la vie même sans ça...

    Brandy, c'est la mélancolie ; Brandy, un glaçon dans un verre de whisky ; Brandy, une goutte d'eau dans un vase presque rempli ; Brandy, Brandy, qu'est-ce qu'elle est jolie, avec ses yeux de biche et ses sourires ternis ; ô chère, très chère Brandy...

    + : Sa correspondance avec son père lui a un jour été volée, on y apprenait notamment que son père la surnomme « ma petite fée ». Depuis, les ''anti-C.J.'' l'appellent ainsi, ce dont elle se fiche éperdument contrairement à la violation de ses effets personnels qui, en revanche, l'avait rendue folle de rage...
    + : La famille de son père lui met pas mal de pression sur ses études et notamment la maîtrise de son don.
    + : On lui prête des liens louches avec les drogués d'Aisling mais c'est totalement faux, elle se contente de boire de l'alcool et ne touche à rien d'autre ~


RELATIONS

MIST
my dear friend... tu me resserviras bien un verre ~
La première fois déjà, c'était pas prémédité. C'était même pas le destin. C'était rien... C.J. & Mist, c'est juste comme ça, juste par hasard, on sait pas comment ni pourquoi. Une pleine lune, une nuit tiède, sous un arbre ; esprits lents se courent après. Elles ne font pas grand chose, mais elles n'en pensent pas moins. Elles refont le monde autour d'idées soufflées... Leurs regards sont semblables. Cette mollesse du trait qui meurt dans l'ambition d'une pupille fade. Plus de présence que de mots. Que de simplicité... Et pourtant, si on lui demande, C.J. aime Wea. Wea, c'est son amie. Sa meilleure amie. Pourquoi. Comment... Qui ça intéresse ?
NOCTIS
méchante, mais on lui en veut pas ~
Brandy a de la peine pour elle. Du moins elle le suppose. Quand elles se retrouvent dans le même coin, celle qui fait semblant d'être imbibée et celle dont on voit même pas à quel point elle a bu, c'est assez cocasse, au fond. En réalité, elle te fournit ton alcool régulier, et puis c'est tout. Mais en vrai, elle t'amuse un peu, alors à l'occasion, tu la gardes auprès de toi et t'essayes un peu de creuser sous ses mimiques commerciales. Et même que quand t'as bien bu, tu lui poses tout plein de questions, tellement que parfois, tu la déstabilises. Ils sont pas beaucoup à pouvoir faire ça, mais au plus fort de ton ivrognerie, Brandy, tu es capable de petits miracles à toi toute seule. Ca t'as valu d'être un peu respectée par Noctis, cette grande malade qui veut tout contrôler et tout faire tourner toute seule. Elle y a vu une sorte de clairvoyance, une certaine forme de sagesse, sûrement. Ca ressemble pas vraiment à de l'amitié, mais qui peut dire à quoi l'amitié ressemble, pas vrai... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 494
Date d'inscription : 15/07/2011
Age : 27


It's a kind of magic.
Age du personnage : 25ans.
Nationalité: Française.
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Dim 22 Avr - 21:56

JULIUS CANAVAN dit Le Serf
.
Feat. Barnaby Brooks Jr
© Kath.
Age: 18ans
Nationalité: Irlandais
Classe de préférence: SPE
Créateur : Azalée A. De Coligny

Statut : Libre.

    Ce qu'il faut savoir :« Ô belle princesse ! Accepter un baiser de ma part serait comme m’élever sur le pavois ! Je ne vous le cache pas, cela me ferait, de plus gagner, des éperons… Mais, belle dame, pour moi, le plus grand des honneurs serait d’un jour, pouvoir goûter à la chair si fraiche qu’est votre joue juvénile. »
    Julius. Un jeune Irlandais ayant hérité d’un prénom des plus exotiques. Ses parents ayant jugé cela plus original qu’un simple « Mike » ou on-ne-sait-quoi. Il n’a pas eu une vie spécialement difficile, bien que le moral ne fût pas toujours au rendez-vous. Mais ce qu’il faut surtout retenir de ce jeune blondinet, c’est que malgré cette vie passée dans un cadre plus ou moins normal –si l’on passe outre les nombreuses sorties en famille pour aller à la messe et le petit village à ragot où il a grandit-, celui-ci pourrait passer pour fou. Car, monsieur Julius, depuis ses 15ans, croit vivre au Moyen-Age. Il est vrai que ses parents ne l’on pas réellement aidé, voir encouragé dans sa démarche. Parce que « Voyons (Insérez ici un prénom ringard de femme) ! Notre fils se passionne hardiment pour l’histoire ! Il est de notre devoir de l’aider à continuer sa quête pour un jour atteindre son but. Je suis heureux de savoir que mon fils sera un grand historien, ou archéologue, que sais-je ? Tant qu’il ne tombe pas dans les travers de la société, comme ces nombreux jeunes désormais. Vraiment… Dieu nous a offert un fils merveilleux. » Alors, Julius apprit de nombreuses expressions de l’époque ainsi que des termes désormais oubliés. On apprit promptement que l’enfant avait un don, c’était vers ses 16ans. Ses parents auraient pu associer cela à une punition de Satan ou une quelconque représentation démoniaque en leur fils, mais, toujours positifs, ils associèrent cela à un pouvoir divin. Ainsi, Julius partit « Dans mon fief ! ».
    Mais ce qu’il faut aussi bien savoir, c’est que Julius ne se prend pas pour un roi. Non. Celui-ci reste réaliste, il n’est qu’un servant, pauvre homme ayant lu un peu de Stendhal dans son enfance et s’inspirant de cela pour « user » du pouvoir des femmes sur l’échelle sociale.

    + : Il mélange un langage bovin à un lexique quelque peu noble et ne connait que l'ancienne signification des expressions.
    + : Besoin d'aide ? Allez Là.
    + : Il est bon en histoire et souvent essaye de faire cours à la place du professeur.


RELATIONS

LES AUTRES
Ô solitude !
On évite Julius. Il fait peur. Quelques personnes le trouvent amusant, ils viennent le voir pour rigoler un peu. Mais sans plus. En dehors de Spartacus, Julius n'a pas de vrais amis, et il le vit bien. Il semblerait que le garçon ne soit pas conscient de tout cela, celui-ci vivant trop dans son petit monde médiéval pour remarquer quoi que ce soit.

Elizabeth A. McQueen
Ô ma reine !
Julius la suit Julius connait son emploi du temps et une fois par semaine Julius court lui offrir un peu de ses récoltes ou de son argent pour rester un résident honorable en terre Aislingienne. Julius la courtise Julius l'harcèle presque, lui envoie des poèmes mielleux avec du parfum dessus et chante au bas de sa fenêtre tous les soirs. Parce que si il peut gagner le coeur d'une reine, il pourra accéder à la richesse éternelle !

Zelda K. O'Gallagher
Ô ma princesse !
Julius la suit Julius connait son emploi du temps et une fois par semaine Julius court lui offrir un peu de ses récoltes ou de son argent pour rester un résident honorable en terre Aislingienne. Julius la courtise Julius l'harcèle presque, lui envoie des poèmes mielleux avec du parfum dessus et chante au bas de sa fenêtre tous les soirs. Parce que si il peut gagner le coeur d'une princesse, il pourra accéder à la richesse éternelle ! (Oui, Julius aime les Reines ET les princesses.)

Arthur N. Padraig
Goujat !
Son pire ennemi. Julius vient tous les jour le défier, lui jetant un gant au visage ou lui envoyant des lettres l'invitant à venir le soir vers 18h en salle de cours pour se battre pour le trône. Souvent le blond ne vient pas, et tant mieux pour Julius, car il a beau avoir un petit potager dans un coin de l'école -et donc travailler la terre tous les jours- il reste tout de même un gringalet pas bien imposant.

Spartacus Zorzini
Mon beau cheval.
"Oh ! Comment te prénommes-tu, déjà ? Spartacus ! Oh... Comme mon fidèle destrier. Oh... Mais tu es mon destrier ! Spartaaa' !" Et voilà comment cela a débuté. Une simple rencontre où Spartacus a simplement donné son prénom, et désormais, Julius le prend pour son cheval. C'est pourquoi, tous les jours, il lui grimpe sur le dos en criant "Pour ma belle" ou bien " A bas la maison Padraiiig !". Bref. Que ce soit pour partir en campagne contre le roi ou courtiser les deux nobles, Julius a toujours besoin de son fidèle destrier: Spartacus.

SPARTACUS ZORZINI dit THIS IS...
.
Feat. Kotetsu Kaburagi
© Votre pseudo
Age 19ans.
Nationalité Italien.
Classe de préférence PSY.
Créateur : Kath.

Statut : Libre.

    Ce qu'il faut savoir : « Salut Spartacus !
    -Euh… Salut…
    - (En le poussant) THIS IS SPARTAAAAAAA !
    -… »
    Spartacus. Un Italien né sous une très mauvaise étoile. Car cet homme est le plus malchanceux du monde. Non pas qu’il ne cesse de faire tomber des objets ou perdre au poker, non. Mais il semblerait qu’il soit dans ce monde rien que pour permettre aux autres de se payer sa tête. Ce garçon pourrait être au milieu du Sahara, en train de crever, il tomberait sur le seul mec avec un tas d’eau qui viendrait le narguer pour, à la fin, ne rien partager. C’est le mec toujours sérieux, qui ne comprend pas lorsqu’on se fou de sa gueule, s’enfonçant lui-même un peu plus sans le remarquer. « Ouais l’autre jour ça m’a gavé, avec mes 42 fiches et les 69définitions… » Et, vraiment, si vous aussi vous aimez l’emmerder sans aucune raison, personne ne vous en voudra.
    D’ailleurs, ses parents eux non plus ne le prenaient pas au sérieux. Et pourtant ! Il l’était lorsqu’il leur disait qu’il voulait partir d’Italie pour aller écrire un livre dans un coin plus calme comme l’Irlande. Mais rien à faire, ils se contentaient de lui rire au nez. Son don vint assez tard, il avait 17ans, ses parents rigolèrent encore en lisant la lettre. Spartacus, lui, décida de partir enfin en Irlande, jugeant que cela était une bonne opportunité pour partir et trouver où vivre chez les Irlandais : Aisling.
    Il a désormais 18ans, ne contrôle toujours pas son don –car lui aussi se moque de lui- et semble voué à l’échec tant sur le plan social que scolaire.

    + : Spartacus n'est pas non plus très chanceux "niveau coeur". Eh oui ! Cet homme est 100% hétéro mais tout le monde le croit Gay. On ne sait pourquoi, mais c'est toujours le garçon amoureux de la fille qui viendra lui dire "J'ai toujours rêvé d'avoir un meilleur pote homo !"
    + : Le garçon passe sa vie à lire mais n'est pas pour autant brillant. Il semblerait plus qu'il lise des navets et fasse semblant d'être occupé pour que personne ne vienne lui parler.

RELATIONS

LES AUTRES
[b]3euros la blague.
Tout le monde veut lui parler tout le monde veut le casser tout le monde veut lui rigoler au nez. "THIS IS SPARTA" lui est sorti une fois par jour et il ne sait toujours pas pourquoi on lui crie cela. Ce garçon n'aime personne mais tout le monde l'aime, on l'invite toujours aux soirées et dès qu'il est seul quelqu'un vient l'interrompre dans sa lecture. Bref, c'est un amour non partagé entre les autres et Sparta.

Julius Canavan
L'autre fou.
Il ne l'aime pas spécialement. Mais, en tant que Monsieur je m'en foutiste, ce que fait Julius tous les jours ne l'énerve pas plus qu'une remarque désagréable. De plus, cela lui fait un peu de distraction dans ses journées, lui offrant un petit Molière joué en direct, sous ses yeux. (Et au dessus aussi, avec un acteur sur ses épaules.)

Freyja T. Westernlund
Pourquoi moi ?
Bonjour je suis Spartacus. Bonjour je me promène sans problème dans Aisling. Et là. Oh ? Il fait tout noir... Et j'étouffe. Puis c'est confortable, quelque chose de doux sur ta joue. Et là, de nouveau la lumière et le visage de Freyja en face de moi. Et la voilà en train de crier "TU EST GAY NON ? ALORS TU N'AURA PAS CA HIHIHIH !" Avant de repartir ou de commencer à me raconter sa vie sexuelle. Eh oui. C'est comme ça avec cette blondasse. Elle a entendu des rumeurs sur moi et n'a même pas cherché à vérifier si c'était vrai. Et vu qu'elle ne me demande jamais la vérité, eh bien je ne lui dit rien. Mais il faudrait, un jour... Pour voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 22


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans
Nationalité: Ecossaise
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Lun 23 Avr - 19:31

Finnian B. Padraig dit Fifty-fifty
.
Feat. Marui Bunta de Prince of Tennis
© Lonie
16 ans
Irlandais
Classe libre
Créateur : Terrence D. MacShelton
Statut : Libre.



Spoiler:
 
    Ce qu'il faut savoir :

    Lorsque vous rencontrez Finnian pour la toute première fois, les choses se font généralement en deux temps. Tout d'abord, vous vous dîtes qu'il s'agit somme toute d'un roux comme un autre, et qu'avec ses sarcasmes, il peut bien aller se faire foutre... Et puis, vous apercevez la forme étrange de ses oreilles, pour peu qu'elles saillent à travers ses mèches désorganisées, sa petite taille, ses yeux qui fixent vos chaussures ou l'arbre d'à côté, et, pour son plus grand dam, vous faîtes le lien.

    "Dis Finnian... On t'a jamais dit que tu ressemblais à un leprechaun ?"

    Oh que si on lui a déjà dit, et trop souvent encore. Mais le pire, selon lui, dans tout ça, c'est que ces insinuations, la plupart du temps innocentes, sont parfaitement justifiées. Oui, le fait est que sa grand-mère maternelle a un jour, dans sa jeunesse, couché avec un lutin, et qu'une fois celui-ci reparti astiquer ses souliers et enterrer son or, autant dire que son aïeule s'est trouvée pour le moins embarrassée, tant dans le sens littéral que figuré. Et que si son sang se trouve être, pour sa part, en majeure partie humain (les 3 quarts, tout de même), il est également vrai que les traits de son féérique ancêtre ont tendance à ressortir chez lui plus fréquemment qu'il ne le voudrait. Alors, inspiré comme il l'est toujours, l'Irlandais vous répondra ordinairement d'une raillerie digne de son ascendance, et, pour peu que vous insistiez, se fera une joie de l'enrichir d'une "sournoiserie", comme les nomme si bien le folklore du pays - ou un coup de pute, si vous préférez. Bref, un truc de farfadet, ce que vous n'avez en outre pas intérêt à lui faire remarquer.

    Grand défenseur néanmoins des goûts et des couleurs, sans lesquels son existence n'aurait après tout certainement pas eu lieu d'être, il sait faire preuve de recul et se montrer relativement vivable, à condition que vous ne fassiez pas devant lui référence à sa condition d'hybride... Relativement, si vous parvenez à braver les promesses qu'il fait sans les tenir et l'ironie désinvolte de laquelle il semble vouloir empreindre le monde. Relativement, si vous faîtes l'effort de prendre conscience qu'il n'est finalement qu'un être quasiment humain, coincé entre deux univers qui dans cette école se frôlent pour ainsi dire l'un l'autre, et même, souvent, se mêlent.
    + : Il a un goût particulier pour les chaussures, qu'il prête à ses origines et essaye donc tant bien que mal de refouler, les leprechauns étant avant tout des cordonniers. (Ceci dit, de temps en temps, il lui en FAUT malgré tout une : la cirer, la vernir, ça le calme).

    + : Le B. est pour Bicelmos, hommage à son grand-père (maternel, vous l'aurez deviné).

    + : Il apprécie la nature et particulièrement les plantes, même s'il évite en règle général de s'en vanter (trouvez-le assis dans un buisson, il prétendra y chercher ses clés)


RELATIONS

Rowan
Don't leave your own people behind...
Entre Finnian et Rowan, les choses n'ont pas toujours été évidentes ; il faut dire qu'à son arrivée à Aisling, l'hybride avait plutôt tendance à éviter dans la mesure du possible sa semblable qui, selon lui, lui rappelait bien trop ses origines "troubles". Et puis, les années s'écoulant, la situation s'est peu à peu apaisée pour tourner à l'indifférence, et même au fil du temps en une sorte d'amitié muette. Il n'est ainsi pas rare que les deux se retrouvent au pied d'un arbre ou au beau milieu d'un bosquet, et y refassent le monde à leur façon, soit en descendant celui-ci à coup de railleries sarcastiques. Rowan est de plus la première vraie leprechaun qu'ait vu l'Irlandais, lui permettant de renouer lentement avec la part de lui-même qu'il aurait autrefois préféré rejeter. Et puis enfin, il est vrai que la squatteuse lui évoque sous de nombreux aspects sa propre mère, en plus menue et un peu moins humaine. Quoi que toujours plus humaine que l'autre enkilté, au sujet duquel tout deux s'échangent quelques conseils afin de lutter activement. Ceci dit, à choisir, Finnian fait en sorte de ne pas être vu en compagnie de la rousse, ou du moins pas trop souvent ; pas que cela lui pèse franchement, mais tant qu'à faire, autant éviter d'être définitivement exclu de la communauté, n'est-ce pas ?
Terrence
Va te faire voir chez les elfes ?
Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'avec l'Ecossais, Finnian entretient une relation relativement tendue. Ce qui, malgré tous ces efforts, ne semble pas être réciproque, loin de là... Depuis 4 ans maintenant que Terrence a remarqué les oreilles pointues de l'hybride, il cherche au contraire à lui faire raconter ce qu'est la vie de leprechaun, à quoi le roux ne connait rien et veut même en savoir le moins possible. Ce qui n'empêche pas le moins du monde l'animiste de l'aborder systématiquement dans les couloirs et d'en venir de manière plus ou moins subtile au sujet qui l'intéresse... Têtu, le bougre ! A croire qu'il s'imagine vraiment que l'Irlandais a grandi dans une forêt enchantée !
...Mais au fond, n'est-ce pas véritablement le cas ? Cela aussi, Finnian préfère encore l'ignorer.
Testament
Leprechaun mage lvl 16 ? Soit...
Quand Finnian apprit que sa prof d'Histoire-Géo fraîchement débarqué n'avait demandé sa mutation que pour venir étudier les légendes leprechauniennes à la source, autant dire que pour lui, ce n'était que le cauchemar qui se poursuivait. Mais pour une fois, force est d'admettre que les choses ont tourné mieux que son fatalisme inné ne le lui aurait d'abord suggéré... Au lieu de lui forcer la main pour lui faire cracher sa généalogie, la jeune femme a au contraire pris plusieurs fois sa défense, ce qu'il ne peut finalement pas se permettre de lui reprocher, bien au contraire : Même s'il est vrai que du haut de ses 16 printemps l'hybride tâche en général de se débarrasser tout seul des gêneurs importuns, une alliée n'est jamais malvenue, n'est-ce pas ? Alors, il faut bien reconnaître que le roux s'est plusieurs fois laissé aller à lui faire part de quelques détails au sujet de son aïeul, ou lui ai révélé certains lieux de prédilections de Rowan... Ce qui n'est en fin de compte que la moindre des choses, direz-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 1486
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 22


It's a kind of magic.
Age du personnage : 16 kartoffelsalat
Nationalité: allemande
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Dim 29 Avr - 0:01

August Jule Klar dit Caesar
.
Mikura Kazuma - AIR GEAR.
gun & avatar © sirius
18 ans.
Allemand.
PHY.
Créateur : gun.
Statut : libre.

    Ce qu'il faut savoir : Si on pouvait comparer August à un animal, ce serait une baleine. Parfaitement. Parce qu'August est grand, mais personne ne le remarque, et le blond est la personne la plus pacifique et la plus passive au monde. Si on demandait aux élèves, pas un quart ne connaîtraient son existence, tant sa discrétion dépasse la réalité. August marche en longeant les murs et est plus introuvable encore que Charlie. De plus, il sait user de sa non-présence à bon escient : il est un peu la Joséphine l'ange gardien de tout le monde. Queen est occupée à piailler au lieu de voir la catastrophique tache d'huile sur laquelle elle va dramatiquement glisser ? Hop, August passe, un coup de chiffon, et Queen peut continuer à réprimander ses victimes tranquillement. Lawrence n'a pas vu que des élèves plaisantins avaient mis un seau d'eau sur sa porte ? Hop, August ouvre discretos la porte, réceptionne le seau et Lawrence peut continuer à essuyer ses lunettes. Sans August, tout le monde se prendrait des taches, seaux, râteaux, trous dans le sol, tartes, et autres divers accidents qu'on peut rencontrer en pleine face dans ce champ de bataille qu'est Aisling. August protège tout le monde dans l'ombre et fait ensuite semblant de dormir pendant les cours. Son bonnet lui est indispensable: s'il est frileux et ne peut s'en passer, c'est également un accessoire incroyablement technologique avec lequel il peut tout le temps feindre de s'assoupir. August déteste se faire remarquer, et il n'a pas trouvé de meilleure astuce que de rabattre sa capuche sur son bonnet et son bonnet sur les yeux. Et malgré la triple couche qui protège sa boîte crânienne, l'Allemand tombe tout le temps malade et foire souvent son camouflage avec des éternuements intempestifs. Enlever le bonnet de August, c'est provoquer une catastrophe naturelle. Parce que César, il est un peu comme the Mask, mais à l'envers : si avec son bonnet, il est ce tendre gaillard sympa, sans, il devient un monstre tyrannique prêt à tout pour récupérer son couvre-chef. Ceux qui ont la mauvaise idée de faire une blague au blond et de lui piquer son bonnet, pendant une de ses nombreuses siestes qu'il ne simule pas, s'exposent à un danger imminent et voient le paresseux devenir une furieuse bête qui hurle qu'il veut retrouver SON PRECIEUUX. Mais à ce moment-là, personne ne reconnaît August, parce qu'August est quelqu'un d'immensément gentil et excessivement sympathique, la preuve par cette volonté d'aider les gens et ce sourire bienveillant qu'il ne quitte jamais. Le pire, ce doit être son surnom attribué par ironie : César, ce bisounours qui ronfle ? Oui, le phy est une peluche dont on ne se lasse jamais, même sale, crotté, gris de poussière, ou quoi, il sera toujours là pour te faire oublier tes soucis. August Jule n'a jamais caractériellement ressemblé à un consul ambitieux. Les gens qui connaissent son existence savent qu'il est loyal et peuvent tout lui raconter sans rien craindre. Ou pire, il tombe parfois sur des confidences sans faire exprès. Ce qui fait que ce parecool connaît plein de trucs sur un peu tout le monde, mais vous pouvez lui faire confiance, il ne vous balancera jamais. Sauf s'il a urgemment envie d'un BigMac et qu'il n'a pas de liquide, il devient brusquement corruptible.

    + : August est accro à son portable. Mais c'est limite une pathologie. Ses amis sont bombardés de sms comme « passe-moi la bouteille de coca » ou « tu peux ouvrir la fenêtre s'il te plaît ? » alors que lesdits amis sont à trois pas de lui. S'il ne textote pas, il est sur facebook mobile, et s'il n'est pas sur facebook mobile, il est sur angry birds. Ce qui fait qu'en fait, personne n'a jamais vraiment entendu sa voix. Et vu sa tête sans bonnet. Lui voler son bonnet ET son portable déclencherait une nouvelle guerre mondiale.

RELATIONS

    Wolle
    Schwesterchen !
    Ils se chamaillent à la maison pour le dernier knacki dans le frigo mais on n'a jamais vu un frère et une sœur qui s'entendaient aussi bien. L'un est dans le pétrin ? L'autre accourt dans les minutes qui suivent. August est peut-être un peu trop protecteur avec cette sœur qui pète des câbles pour un rien. Parce que le papa et la maman morts d'inquiétude le bombardent de messages pour savoir si elle va bien - elle est tellement imprévisible !
    + : Comme il a de bonnes notes, il a toujours été peinard les sept ans qu'il a passés à Aisling. Il essaie d'ailleurs de soutenir sa sœur scolairement, mais c'est un immense échec.

    Temujin
    Genghis Khan
    August est sincèrement convaincu que Temujin deviendra le nouveau Genghis Khan. Alors il l'aide. Lentement mais sûrement. Il a pu se faire accepter comme allié par le Mongol en lui expliquant qu'on l'appelait César et que c'était un empereur, lui aussi (bon, il a omis de dire qu'on l'appelait comme ça pour le lol.) En fait, Genghis n'a jamais remarqué son existence jusqu'au jour où il a essayé de brûler le bonnet d'August. Depuis, il dit qu'il cédera l'ouest de son empire à son puissant allié qu'est cet asticot amorphe de Caesar. Mais c'est embêtant, Tem est très chiant à contacter vu qu'il n'a pas de portable.

    Napoléon
    Ceux qui vont mourir te saluent.
    En fait, même Napoléon ne l'a jamais vraiment remarqué et le traite comme un mortel au même titre que les autres beaufs irlandais. August essaye de lui expliquer que rire dans l'ombre, c'est pas cool, et que manger son camembert qui pue dans la cantine devant tout le monde, c'est pas cool non plus. Enfin, il a rien compris à la vie, mais Caesar se charge de remettre Bonaparte en place. Autant lui est un teddybear, autant le français est un môme insupportable. Jule fait de son mieux pour adoucir son homologue mangeur de grenouilles.

    Hazel
    Heu Charlequint ?
    Les gens pensent que le frère de Wolle, c'est Hazel. Ça le fait rire, et quand il croise le psychique, le blond lui fait des bourrades et il l'appelle bro. Mais ça l'irrite aussi, que Hazel fasse son grand frère, parce que l'aîné Klar, c'est lui, merde ! Enfin, August ne s'énerve jamais vraiment, déjà qu'il passe pour un gay avec son bonnet hé, alors take it easy et fume au calumet de Genghis. Quand il est perché, il va laver les voitures avec Hazel pour se faire des sousous et ils rigolent bien ensemble. Finalement, quand Wolle vient leur proposer un kebab, ils avaient déjà oublié son existence.

    Nil
    Cleopatra !
    Alliance stratégique avec Cleopatra. Il essaye aussi de l'aider, c'est son côté Emmaüs Mimi Mathy, vous voyez. Alors ils aiment bien pouffer dans leur coin en médisant sur les gens. Une Cleopatra geek et un Caesar handymaniaque, ils se sont bien trouvés. August rassure Nil quand elle a peur et la calme quand elle commence à monter en pétard comme sa sœur, bref, ils aiment bien zoner dans les escaliers de derrière pour se montrer comment cracker facebook. Sauf qu'August est une quiche dès que l'écran dépasse trois pouces et il fait souvent facepalmer Nil, mais à forcer de côtoyer la guique, il se forge une culture, ce petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
MODO | You seem unhappy. I like that.
MODO | You seem unhappy. I like that.
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 25


It's a kind of magic.
Age du personnage : 18 ans
Nationalité: Suédois
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Sam 5 Mai - 18:54

Il nous manquait une shippeuse convulsive dans le coin.

Rebecca M. Simpson dit Becky
.
Protagoniste féminin - Pkmn black & white 2 (négociable évidemment)
16 ans.
Anglaise.
Groupe : libre.
Créateur : Wadoo (Leif).
Statut : prise.

    Ce qu'il faut savoir :
    Rebecca est une ancienne otaku refoulée qui doit garder certaines séquelles. Par exemple, sa tendance à avoir des obsessions passagères et régulières, sa tendance à manifester son affection et son attirance de façon peu efficace pour l'énergie qu'elle y met (un peu comme si quelqu'un capslockait et tapait sa tête sur un clavier à l'oral). Mais surtout, son petit cœur d’artichaut bien particulier. Régulièrement, elle aura un nouveau chéri, et attendez vous à voir son nom partout, de son code d'ordinateur à son journal du moment, et à Aisling, on en manque pas ; mais le plus embêtant n'est pas là, oh non, ça aurait été bien trop simple. Rebecca est ce qu'on appelle une fujoshi dans l'âme, et sa vie se résume à une chose : shipper. Pour ceux qui auraient besoin d'un rappel, cela veut dire qu'en gros, la petite Becky voit de l'amour secret ou refoulé, de la tension sexuelle – de préférence homosexuelle – à peu près partout dans son entourage. Elle est toujours à imaginer deux ennemis ensembles, ses professeurs même ou ses amis, ce qui explique pourquoi, en fait, elle en a peu. Majoritairement, elle est dérangeante ; il y a en effet peu de choses qui mettent plus mal à l'aise les gens que d'avoir à décider si niveau sodomie, Erick serait plutôt dominant ou dominé qui s'ignore. Bref, Rebecca est donc une éternelle célibataire, car d'une part elle est en recherche du prince charmant et est toujours déçue par les garçons qu'elle rencontre, et d'autre part parce qu'elle est bien trop occupée à fantasmer sur la vie amoureuse – et plus si affinités – des autres pour s'intéresser à la sienne. Rebecca, c'est Becky, la fangirl à l'imagination oh bien trop fertile.

    + : Becky est bien gentille tant qu'on ne la contredit pas. Sauf que comme globalement elle reste une mythomane/érotomane et tout autre convaincue, c'est un peu difficile. Mais c'est comme ça, pire qu'attaquer Rebecca, n'attaquez pas ses couples.
    + : Son obsession concerne souvent les garçons, mais elle ne crache pas sur toutes les autres associations. Mais les couples officiels d'Aisling sont rarement concernés.

RELATIONS

    Leif Karlstrøm
    Leif n'est pas un des hommes-fantasmes de Rebecca, non, il ne correspond pas vraiment à son modèle de perfection. Néanmoins, il est son meilleur personnage, celui qu'elle pourrait globalement shipper avec une pierre, tant elle a peu de limites. Connaissant ses préférences, il est évident que cela ne joue pas forcément en la faveur de Leif ; la voir couiner dès qu'il s'approche de Nearheart, de Kyle (!) voire de Clyde (!!) n'arrange rien à sa côte auprès des filles qui pourraient bien finir par croire à ses conneries d'homosexualité. La plupart du temps, donc, Leif se cache bien d'elle.

    Adriel Stratford
    Adriel a la grande chance de cumuler deux tarres. L'une d'elle étant d'être l'un, sinon le grand fantasme de sa liste d'hommes. L'autre étant qu'il ne pourra sans doutes pas lui mettre la main dessus puisqu'elle refuse de briser son amour si fusionnel avec Clyde. Oui, lui-même. Ce magnifique couple est en bonne position dans son grand top de tous les temps, et à force, ça en est un peu creepy et relativement dérangeant, puisque comme toute bonne fangirl, elle est vouée à haïr le personnage féminin qui se mettrait en travers de leur chemin. Car évidemment c'est ce qu'est Aelys.

    Girls
    Rebecca et les autres filles, c'est très simple, et cela se découpe en trois groupes : celles qui acceptent ses lubies, celles qui sont plus rationnelles, et finalement, les ennemies. Celles qui approchent un peu trop son obsession du moment, celles qui se mettent en travers de ses pairings, ou pire, celles qui en font même leur petit ami. Pour ces dernières, elle applique un pur et simple déni et déclare haut et fort qu'elles ne sont que les couvertures d'un amour bien plus profond et inavouable. Quoi, c'est vrai, prenez Katharina et Shane.


et d'autres relations arrivent oui oui oui.



_________________
Sidney © m'entretient parce que je le vaux bien.




SKINNY JEAN AND SUNGLASSES


Dernière édition par Leif Karlstrøm le Sam 21 Juil - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 22


MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Jeu 17 Mai - 21:31

EUSTACHE M. CHATTERTON dit Le prince pas charmant.
.
Feat. Flynn Raider - Raiponce
© Evance
17 ans
Anglais
PHY ou SPE
Créateur : Edward
Statut : Pris.

    Ce qu'il faut savoir : Oui alors, je vais vous raconter une histoire. C’est l’histoire d’un mec qui… Non, vous ne comprendriez pas. Il vous faut le voir, pour le croire.
    Alors, regardez. Regardez attentivement ce garçon qui marche dans le couloir du lycée, tout au bout. Il se tient droit, lève la tête, fier, un petit sourire d’autosatisfaction sur son visage. Il est bien habillé, quoique sa sacoche fasse un peu dépassée, assez classe, quelques filles se retournent pour le regarder. Malheureusement, il n’a pas vu le sceau devant lui, se prend les pieds dedans, et s’éclate la gueule par terre. Les gens rient, un peu. Pas par méchanceté, juste parce que c’est drôle. Il se relève, stoïque, fait comme si de rien n’était, s’époussète vaguement, et retrouve son sourire de playboy. Et il se remet à avancer. Son charme commence à refaire surface, vous vous dites que c’était juste de la malchance. Il vous a remarqué, ses yeux se plissent, il prend son air conquérant et presse légèrement le pas. Il va vous adresser la parole, vous draguer de la plus galante des façons. A cet instant, une élève ouvre une porte de classe pour sortir. Cette même porte qui percute le visage d’Eustache. Son nez saigne. Oui, il s’appelle Eustache, mais chut, vous ne le savez pas encore. Il sort un mouchoir de sa poche pour s’essuyer, mais il fait tomber le morceau de tissu par terre. Il est parti pour se relever, mais la fenêtre s’ouvre exactement au même temps, et il se cogne violement contre le cadre. Ce n’est pas grave, aucun dégât visible. Un couinement à peu près contrôlé sort de sa bouche, il met quelques instants à se reprendre, puis arbore à nouveau ce même sourire, vous fixant, et se remet à s’avancer. Il n’est plus très loin. C’est là que vous apercevez la peau de banane qui s’est malencontreusement glissée entre vous et ce prince charmant peu chanceux. Vous voulez lui crier de l’éviter, c’est déjà trop tard. Le voilà écrasé par terre, sur le dos, entrain de réprimer un hurlement, s’attrapant la tête qui a cogné un peu fort contre le parquet. Vous, vous pouvez difficilement réprimer le fou rire qui vous prend. Ce mec n’a définitivement aucune crédibilité. C’est malheureux pour lui, mais c’est ainsi. Pourtant, vous savez à quel point Eustache –le nom n’aide pas vraiment- est amical, aimant, quoiqu’un peu encombrant sur les bords, et surtout un ami très sympathique. Et puis, il est très intelligent. Vous pouvez toujours lui demander de l’aide pour vos devoirs. Bien sûr, il vous fournit une réponse d’intello, dix minutes d’explications extrêmement complexes, qui finalement, ne résolvent pas votre problème. Mais vous n’osez pas lui dire, il vient de passer dix minutes à vous expliquer le théorème de Fermat alors que vous vouliez juste résoudre votre équation du 2nd degré. Eustache, il est très drôle aussi. Il parait un peu lâche. Si un jour vous vous faites attaquer par un alien, ce sera le premier à prendre ses jambes à son cou. Mais, dans les situations les plus critiques, il reviendra d’un air triomphant en frappant le monstre avec sa magnifique sacoche en cuir. Avant de se rendre compte de son erreur, de crier qu’il n’est en point responsable, et de disparaitre de la manière la plus discrète possible : en moonwalk.
    Au fond, tout le monde aime Eustache, il est drôle à sa façon, sans le vouloir. Souvent, on oublie juste qu’il a 17 ans.
    + : Il a un lézard comme animal de compagnie.


RELATIONS

SALLY HOPEKINS
Sweetheart
Sally et Eustache. Vous les repérez à trente kilomètres. Ce sont exactement les mêmes, au fond. Et étrangement, Sally parait même plus calme en sa présence. Mais juste un peu. Toujours à lui sourire, à rire, à le surprendre et à s'amuser avec son lézard qu'elle adooore. Eustache, il la considère comme une véritable amie. Pas de regards charmeurs, de yeux doux. Ho, il a essayé. Un foirage total que nous passerons sous silence. Maintenant, ils sont quasi inséparables. Ils aiment les mêmes choses, rigolent devant les mêmes programmes. Oui, ils feraient surement le meilleur couple d'Aisling. Ça, c'est sur !


EDWARD A. HOPEKINS
Titre (paroles, entête)
Edward n'a jamais compris Eustache. Eustache n'a jamais compris Edward. Ce sont les opposés, les antithèses, comment ceux deux personnes peuvent fréquenter le même lycée? Impossible, tout simplement. Alors ils s'ignorent, royalement. Mais au fond, Edward, il est content, quand il le voit avec sa cousine, parce qu'il aime le sourire de Sally quand elle parle à Eustache. Mais chut, il faut pas le dire. Enfin, de là à l'accepter dans la famille? Jamais, déjà assez de sang-mêlé comme cela.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 28


MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Lun 11 Juin - 16:40

Esra Feride dite L'ombre d'Attila
.
Noctali (Personification) - Pokémon
© Adraeth
18 ans
Turc
Au choix
Créateur : Attila Kahlil.
Statut : Prise.

    Ce qu'il faut savoir : Esra est la servante d'Attila depuis trois ans maintenant.
    Originaire des mêmes régions que lui, elle s'est malheureusement faite violer à l'âge de 15 ans et, plutôt que les responsables soient inquiétés par une justice quelconque, ce fut elle qui fut jugée coupable d'adultère, dans la mesure où elle était engagée dans un mariage arrangée depuis son enfance. Il fut décidé que la sentence serait la lapidation en place publique, sentence aussi barbare qu'injustifiée.
    Attila l'a empêché ce jour-là avant qu'elle ne fasse plus qu'avoir quelques bleus, en se battant avec les hommes chargés d'appliquer la sentence, malgré son rang social, après quoi il l'a emmenée avec elle et à insisté auprès de son père pour la prendre à son service. Grâce à lui, Esra a, non seulement, été sauvée d'une sentence injuste, mais également libérée de son mariage arrangé par ses parents, et assurée d'avoir une vie décente dans un cadre agréable, en plus d'avoir un travail sûr en tant que servante à ses côtés. Elle a rapidement prit ses marques dans ce nouveau rôle et l'apprécie, dans la mesure où cela lui permet, de son point de vue, où elle a une dette éternelle envers celui qui lui a sauvé la vie.

    Ndla : Le reste du caractère est libre.
    + : Esra a une cicatrice sur le front, au dessus de l’œil droit, où elle a reçu un violent jet de pierre avant d'être sauvée par Attila. Elle la cache généralement sous une mèche de cheveux.
    + : Le philtre de traduction a autant marché sur elle que sur Attila ou Temujin. La seule différence, c'est que, sûr elle, cette façon de s'exprimer fait plus exotique que barbare.
    + : Le secret d'Esra n'est pas bloqué, mais un est déjà potentiellement définit. À voir avec l'auteur.


RELATIONS


Attila
My master, my life saver, my everything.
La déférence d'Esra pour Attila n'a d'égal que son immense respect pour lui. Elle se considère avoir une dette éternelle envers lui et est bien décidée à rester à son service en échange de cela. Toujours prévenante, attentive, elle parvient même, depuis quelques temps, à devancer une bonne partie de ses ordres, grâce à l'habitude. Il n'est pas rare qu'elle le suive comme son ombre, à quelques pas derrière lui, prête à répondre au moindre appel de sa part.
Elle est l'une des rares personnes à ne pas considérer son attitude comme hautaine, pédante et prétentieuse. Au contraire, elle apprécie même beaucoup le caractère de son maître et trouve que cela coule de source, dans la mesure où elle connaît ses origines, et passer du temps avec lui, à le servir, la rend globalement plutôt heureuse, le niveau et l'intérêt de sa vie s'étant depuis nettement amélioré. Il lui est déjà arrivé de dire, à d'autres personnes lui posant la question « Pourquoi tu restes avec lui ? », que, pour elle, il représentait tout son univers. Donc, mieux vaut éviter de s'en prendre, physiquement ou verbalement, à lui, en sa présence : la demoiselle pourrait devenir violente, et elle est assez possessive avec son maître.





Temujin
Genghis Khan is a V.I.P.
Étant le meilleur ami de son maître, Temujin jouit d'un traitement spécial de la part d'Esra. Sans être à son service, elle le traite en tout cas comme s'il était un invité de marque. Respect, déférence et serviabilité sont donc de mise avec lui, et il est toujours reçu comme un roi auprès d'Attila. Comme pour ce dernier, Esra fait partie des personnes que le comportement de Temujin ne choque pas le moins du monde, contrairement à la masse moyenne d'Aisling qui est nettement plus loin que ce qu'elle a connu chez elle. Par contre, hors de question de passer pour potentiellement intéressée ou disponible pour Genghis. Elle est catégorique : elle appartient à son maître.


Dernière édition par Attila Kahlil le Lun 13 Aoû - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 28


MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Sam 30 Juin - 8:30

Ashley Hills dite Monomaniac
.
Uzumaki Kushina – Naruto Shippuuden
© Adraeth
18 ans
Irlandaise
Au choix
Créateur : Attila Kahlil.
Statut : Libre.

    Ce qu'il faut savoir : Ashley est l'une des groupies d'Attila. Elle se définit elle-même comme la numéro 1 et la plus fervente. Dans l'ensemble, les gens la perçoivent comme une monomaniaque qui a une passion excessive et stupide pour le beau turque. Bien entendu, dans le lot, il y a pas mal de détracteurs, et elle le sait. Le fait est qu'elle sait énormément de choses sur lui et ne rêve que d'une chose : attirer son attention. On lui reproche parfois de trop ramener la conversation sur lui, et elle a tendance à s'énerver quand on essaie de la raisonner ou de lui faire lâcher ses idées. Quelque part, elle a un petit côté flippant, puisqu'elle est allée, depuis l'arrivée d'Attila, jusqu'à se faire une belle petite collection de photos de lui, soit qu'elle a faites elle-même, soit en s'arrangeant avec des élèves amateurs de photographie. Personne n'est aussi fort qu'elle dés qu'il s'agit de magouiller pour obtenir ce qu'elle souhaite.
    Paradoxalement à l'ardeur de ses sentiments, elle a toutefois beaucoup de mal à se lancer pour faire le premier pas. Quand bien même elle ait rêvé plusieurs fois de la scène, de diverses façons, et kyater et glousser comme une jeune groupie, elle n'a jamais pu se décider, et s'avère plutôt timide dans le fond. Et pourtant, elle est loin d'avoir froid aux yeux, ni ailleurs...

    Ndla : Le reste du caractère est libre, donc n'hésitez pas à étoffer, il y a plein de blanc.
    + : Elle détient quelques affaires d'Attila (du type stylo, peigne, une bague, etc) qu'elle a réussit à « trouver » (comprendre « faucher ») et qu'elle garde précieusement. Certaines rumeurs prétendent qu'elle aurait réussit à lui voler un caleçon.
    + : Elle a tendance à s'imaginer facilement des scènes plus ou moins osées entre elle et Attila, qui la laissent généralement les joues rouges, à glousser. C'est déjà arrivé en cours, et lui a valu de se faire sortir de la salle plus d'une fois.
    + : Elle a un énorme désir d'être mère. Et de son avis ça tombe bien, puisque c'est un des critères qui plait à Attila.


RELATIONS


Attila
He shall be mine !
Haaa Attila... On pourrait dire sans se tromper qu'Ashley est totalement amoureuse de lui. Elle cherche toutes les façons possibles de se faire remarquer en espérant qu'il fasse le premier pas vers elle, qu'il l'aborde et lui fasse comprendre qu'elle l'intéresse. Le plus souvent, un détail foire au dernier moment, et la force à faire une retraite anticipée pour éviter d'être vue dans une situation désavantageuse. Il l'obsède, et la plupart de ses amies s'en sont rendues compte depuis longtemps maintenant. Elle est, après Esra peut-être, la personne qui en sait le plus à son sujet, et compte bien en apprendre encore et toujours plus. Elle est déterminée à être avec lui, peut importe l'avis des autres. Elle rêverait de pouvoir le convertir à la vision occidentale d'un couple, mais considère qu'elle pourrait se faire à sa polygamie.



Esra
WORST. ENNEMY. EVER.
Esra et Ashley ne peuvent tout bonnement pas se supporter. Ashley étant désespérément attirée par Attila, et Esra repoussant systématiquement toute personne tentant de se lier à lui, la guerre entre elles est inévitable. Ash soupçonne la turque de savoir qu'elle est responsable de la disparition de certains effets de son maître, mais n'a aucune preuve jusque là. En tout cas, ces deux-là n'arrivent à s'entendre que sur deux points : leurs sentiments pour Attila, et le flot de compliments qu'elles peuvent débiter à son sujet.

Son Ex
Sorry, you're not like him.
« Désolée, je te quitte, j'ai trouvé teeeellement mieux. » C'est la phrase que l'ex d'Ashley s'est prit en pleine tronche, dés la fin du premier cours de la journée, deux semaines après l'arrivée d'Attila à Aisling. Quand il a demandé des explications, elle lui a fait, pour ainsi dire, tout un exposé qui a marqué la révélation de son coup de foudre pour le beau turque. Depuis, les relations d'Ash avec son ex se sont détériorées, principalement parce qu'elle s'en prend à lui dés qu'il rejette la faute de cette rupture sur Attila, et qu'elle lui a répété de nombreuses fois tout les points sur lesquels elle estime que le turque est mieux que son ex.
NB: A vous de trouver quelqu'un pour jouer ce rôle ingrat ;p.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 24


MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Lun 6 Aoû - 23:05

Mirek Novák dit Zvonek ou Hořec
.
Feat. Johns Egbert de HOMESTUCK
© Bhou
17 ans
Tchéque.
Phy de préférence
Créateur : Bhou
Statut : Réservé.

    Ce qu'il faut savoir :Une illusion qui a prit fin trop tôt, un rêve qui n’aurait eu le temps d’être formulé, un cœur d’enfant qu’on aurait piétiné. C’est ça, Mirek. C’est cette impression que tout est trop loin, que tout ne marche jamais comme il faudrait. Mirek c’est ce sentiment de dégout face au monde. Il a des discours un peu malade, avec sa voix qui s’envenime, il a des étoiles plein les yeux qui n’ont pas eu le temps d’être allumé. Mirek c’est un combat perdu d’avance, des espoirs envolés. Mirek c’est quelques mots qu’on a formulé tout bas, un diagnostique. Une maladie. Une vie avortée. Il n’a jamais vraiment comprit la terre, ni les hommes. Mirek n’a jamais rien comprit. Mirek n’a jamais voulu comprendre cette facette illogique que tous il essais d’apprendre. Dans le fond, il est seulement en colère, dans le fond, il est seulement triste, un peu paumé. Parce qu’il ne peut rien faire, et ça peut importe le nombre de fois ou il essai. C’est surement ça le problème, Mirek veut trop bien faire, Mirek se débat du mieux qu’il le peut. Mais Mirek s’enlise, Mirek réalise. Elle est malade Zora, depuis un moment déjà. Il a voulu se battre, au début, il à crier sa haine contre tout le monde, contre personne. Il a proclamé tout arranger. Puis il a grandi. Fallait la protéger Zora, faute de pouvoir la sauver. Il est dégueulasse le monde, il est moche, il est injuste. Il le sait bien Mirek, tellement bien. Il est devenu trop vite mature, il a oublier d’exister, il a arreter de croire pour quelle le fasse a sa place. Il a tout fait pour elle Mirek, tout, toujours. Et les histoires en cascade et les mensonges de sauvegarde. Et les nuits à pleurer et les jours a sourire. Mirek il dit qu’il est fort, Mirek il dit qu’il a besoin de personne. Il parle pas beaucoup de lui. Mirek il a oublié qu’il était la, lui aussi. Mirek il se fond dans la masse, mais il à le regard posé sur elle, il anticipe ses chutes, pour mieux la relever. Il protège, surprotège. Il l’a un peu enfermé. Mais c’était pour son bien Mirek, il ne voulait pas que ce monde ne la touche, que ce monde ne la fane, plus vite qu’il ne le faudrait.
    + : Mirek est doué en informatique ( ouais c'est un de détail, et alors ? ) , il lit beaucoup et connait plein d'histoire. Il en invente aussi tout un tas. Meme si Mirek ne croit plus en grand chose, il a reussi a garder son imagination, pour elle.
    + : Mirek est du genre a pouvoir se foutre de votre gueule sans le montré directement, c'est parfois dur de savoir si il est sérieux ou non.
    + : Mirek cherche souvent tout les invocateurs spé pour qu'ils activent leurs dons pour Zora. Ca pimente les histoires.
    + : Quand Zora fait des cauchemars elle vient dormir avec Mirek.
    + : Sa mére l'appelle souvent pour prendre des nouvelles de lui, et surtout de l'états de santé de Zora, elle n'ose pas directement demander a sa fille.
    + : Mirek entraine souvent son don, travaille beaucoup pour ses cours, mais dés que quelque chose conscerne sa soeur, plus rien n'a d'importance. Monsieur est protécteur
    + : Pour l'histoire voir la fiche de Zora ♥ ( Il est en colloc avec Zazar depuis la première année, et meme que Zazar a deja trouvé des livres louches sous son matelat fu fu fu)


RELATIONS

Zora
Rien ni personne ne ferra trembler ton monde. Promis.
blablabla je taperais aprés

Balthazar
Tu comprends, faut veiller sur elle.

Astrée
D'accord, demain, au resto. Mais tu laisses ce vaisseau.

Astrée Roxanne Griggs dit Madame je sais tout. Ou l'avocate.
.
Feat. Rose lalonde de HOMESTUCK
© Bhou
18 ans
Anglaise/Française
PSY ou ELEM
Créateur : Bhou
Statut : Prise.

    Ce qu'il faut savoir : C'était pas la perfection Astrée, mais elle aurait voulu l'etre, savoir quoi dire au bon moment et répondre a toutes les questions, tout le temps. Astrée elle fait semblant, elle se joue madame je sais tout quelque fois, madame je suis plus forte que toi, les conseils j'en ai des tas. Astrée elle avait la justice en ligne de mire, le code pénale en livre de chevet. Papa est un grand policier, maman travaille dans une grande entreprise. Elle a une vie rêvé Astrée et elle en parle , fierté au bords des lèvres. Parce que tout se déroule comme elle le veut, tout marche celons son plan. Elle est trop sur d'elle Astrée, quand elle proclame haut et fort qu'elle a raison, quand elle s'enfonce dans son idée, et qu'elle se trompe sur toute la ligne. Parfois, on a envie de la croire, de suivre ses convictions. Parce qu'elle y croit tellement fort que ça pourrait être la réalité. C'est la sienne a Astrée, cette réalité faussé, cette réalité sans une erreur, sans un pas sur le coté. Pour tout vous dire, Astrée c'est juste qu'elle panique, c'est juste qu'elle sait pas comment faire quand ça laisse le hasard s'incruster. Astrée elle sait pas vraiment comment être, alors elle se fixe un objectifs, des grandes lignes a pas quitter.
    + : Secret prédéfinie ♥
    + : Astrée n'est pas vraiment hautaine, elle ne dénigre pas les autres, elle est juste fier de se qu'elle est, et a du mal a comprendre ceux qui l'entoure.
    + : Astrée suit un idéal, une vie de rêve sans fausses notes, elle a tendances a paniquer lorsque les choses partent de travers
    + : Astrée elle suit les modèles qu'elle pensent s'approcher de la perfection, parce qu'elle a peur de ne pas savoir quoi faire, de ne pas savoir quoi devenir.
    + : * Astrée appliquent des codes déjà existant, ce n'est pas du genre a inventé des règles, elle fait confiance à la justice et a ce qui a déjà été établie. Si le code pénale le dit, alors il a forcement raison.
    + : Astrée n'avouera jamais qu'elle ne connait pas la réponse a une question. Elle préfère encore faire semblant de connaitre la réponse et de ne pas vouloir vous le dire.


RELATIONS

Zora
C'est pas légale
blablabla je taperais aprés

Balthazar
blablablabla j’écrirais aprés

Mirek
blablabla j'ecrirais aprés *pan*


Dernière édition par Zora E. Nováková le Jeu 30 Aoû - 3:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/07/2011
Age : 28


It's a kind of magic.
Age du personnage : 18 ans
Nationalité: Ecossaise
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Lun 13 Aoû - 15:35

Davis Hamilton dit Bully
.
Shishigawara Moe – Bleach
© Adraeth
17 ans
Irlandais
PHY
Créateur : Sine MacFarlane.
Statut : Libre.

    Ce qu'il faut savoir :Davis est une brute, un harceleur, un sale gosse. Son grand plaisir dans la vie, c'est d'emmerder les gens plus faibles que lui, histoire d'éprouver un sentiment de supériorité. Bien entendu, si sa cible est plus forte, il peut se rabattre sur son entourage. Emmerder quelqu'un par l'intermédiaire de ses amis est tout aussi agréable à son goût. Pas la peine de tenter de le psychanalyser pour savoir pourquoi il fait ça, il ne coopérera pas, et vous enverra probablement chier, clair et nettement. Son langage est très imagé, en presque toute situation. Sa scolarité est parsemée d'heures de colle entre autre pour cette raison, d'ailleurs. Même à Aisling, il a déjà commencé sa collection.
    Il s'y est déjà d'ailleurs taillé une belle réputation d'emmerdeur, par les tours plus ou moins cruels qu'il a joué. Point de « on tape pas les gens à lunettes » avec lui. Non. Même les handicapés physiques sont des cibles potentielles, tant il se fout éperdument des détails face au plaisir d'être une enflure avec ceux qui n'ont pas la force d'y résister.
    Et pour peu qu'on lui résiste et qu'on prenne le dessus sur lui, il se venge, souvent sur l'entourage de son « tortionnaire », histoire de lui montrer ce qu'il peu faire en représailles.

    Concernant les moyens, il ne recule devant rien. Tant que ça ne risque pas de lui valoir des amendes, voir de la prison, il se fout totalement de la façon. Pire, alors qu'il n'est pas vraiment bon élève, il peut s'avérer être très malin et débrouillard quand il s'agit de trouver des moyens d'emmerder le monde. Exemple gratuit, il a déjà laissé un paquet de gâteaux « abandonné » traîner... après les avoir bourrés de laxatif.

    Ndla : Le reste du caractère est libre, donc n'hésitez pas à étoffer, bien entendu.
    + : Son désir de supériorité vient du fait que son père est un alcoolique violent. Des rumeurs courent à ce sujet, mais Davis ne l'a jamais confirmé, et a plutôt tendance à se braquer quand on lui en parle.
    + : Il voudrait essayer de se lancer dans le blackmailing mais n'y connaît pas grand chose. Donc il tente de trouver quelqu'un qui pourrait lui apprendre. Mais sans demander. En sous-marin.
    + : S'il devait incarner un péché capital, se serait l'Orgueil. C'est quelqu'un d'extrêmement fier, qui déteste perdre.
    + : Il est aussi notoirement connu pour être un habitué des arbres d'Aislign, dans lesquels il finit régulièrement accroché par le caleçon, à sa grande honte. La faute en revient à Sine. Mais les gens n'en parlent que dans son dos, de peur d'être pris pour cibles.


RELATIONS


Sine
J'me vengerais !
Sine et Davis, c'est une histoire de vengeance. Il ne dira jamais pourquoi, mais s'il y a quelque chose qu'il aime plus qu'emmerder des gens, c'est trouver des moyens détournés de l'emmerder elle. Par le biais de son entourage, principalement, puisqu'il ne peut pas s'en prendre à elle directement. Le fait est qu'elle lui botte le cul et l'accroche dans les arbres dés qu'il essaie. Ou dés qu'elle le croise après qu'il s'en soit prit à quelqu'un à qui elle tient.



Sunny
EASIEST. TARGET EVER.
Sunny, c'est l'une des deux cibles préférées de Davis pour faire chier Sine. Elle est handicapée, donc facile à avoir, et il ne se prive pas pour ça. Régulièrement, il l'a fait tomber par terre, voir lui a carrément piqué son fauteil roulant pour aller le planquer quelque part, dans le seul but de la harceler et, de fait, d'emmerder Sine. Même s'il se fout pas mal d'autres PHY à dos pour ça...
[HRP : Ce personnage est un prédef. Page 2.]

Sheva
Seconde cible.
Voilà la seconde cible de Davis pour s'en prendre à Sine. Il sait qu'elle tient à Sheva, donc quelle meilleure idée que s'en prendre à la petite brune ? Tout comme pour Sunny, tout les moyens sont bons pour arriver à faire pleurer Sheva, puisque ça touchera Sine. Son coup le plus magistrale sur Sheva a été de laisser traîner un paquet de ses gâteaux préférés qu'il avait bourré de laxatifs. Voir l'effet fulgurant l'obliger à courir dehors en plein cours reste l'un de ses meilleurs souvenir. Le séjour de 4 heures passé le caleçon accroché en haut du plus grand arbre d'Aisling, moins, en revanche.

Kane-truc
J'sais même pas ce qu'elle fout là.
Kane est passive, Kane est pas maligne, Kane est faible. Et Kane est une étrangère. Tout les critères réunis pour que Davis ait envie de s'en prendre à elle. Il n'a pas vraiment de difficulté à la faire pleurer, et ce n'est pas elle qui lui permet d'innover, mais quand il a du mal à trouver une bonne cible ou à parvenir à ses fins, il trouve toujours très divertissant d'aller s'en prendre à elle. Par contre, il a arrêté de lui voler son portable ou son pc pour la faire chier, après s'être prit un sermon interminable, et s'être fait confisquer son propre pc portable durant un mois. Dur d'innover et de trouver de bonnes idées, sans internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 24


MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Lun 27 Aoû - 17:37

merci à Lys pour avoir supporté mes conversations a rallonge sur ce personnage et d'avoir meme participé a ce delire♥ Et je sais poster des perso en réservé c'est mal, mais j'aime bien qu'il y est une trace de ce que j'ai fait ALORS PARDONNEZ MOI
Nola Tilde Jaegler dit Mademoiselle ou Noly
.
Feat. Aoki Yuriko de Bakuman
© Bhou
26 ans
Irlandaise
Peut importe
Créateur : Bhou
Statut : Prise.

    Ce qu'il faut savoir :Tu t'avances dans la salle de classe et tu bombes le torses, t'as rehaussé tes lunettes, un peu nerveusement. Et t'as commencé le cours, avec les mots prévu, avec le programme prévu. Parce que tu fais toujours tout comme prévu Nola, tu planifies, tu t'organises pour que tout se passes sans souci. Toi tu fais comme on t'a appris, comme on t'a dit de faire, tu appliques les conseils à la lettre, tu fais rien de plus, et jamais rien de moins. Parce qu'être prof, c'est agir de cette façon là, parler sur un certain ton. Seulement ça marche pas, ici ça s'applique pas tout ça. T'es a Aisling Nola, tes élèves ils t'écoutent pas, t'as beau faire semblant d'avoir de l'autorité, personne y croit. Même toi, t'y crois pas. Tu vois bien que tout se casse la gueule, que tout tes plans ils sont foutues a partir du moment ou t'as franchi la porte. Mais tu continues, tu t'obstines, tu te dis que tu vas prévoir mieux, que si ça à pas marché c'est a cause de toi, tu te refugies dans les modes d'emploi, dans les conseils qu'on te donne. Tu cherches a être parfaite dans ton rôle, et c'est ça qui fait que tu ne l'es pas. Nola, t'es cette prof qui veut bien faire, qui commence juste et qui découvre. T'es cette prof qui se casse la gueule a vouloir suivre un code qu'a rien a faire là. On t'a apprit a être une prof normal, mais a Aisling, c'est pas ce qu'il faut, faudrait que tu le comprennes Nola...
    + : Nola a été fiancé, mais celui ci l'a quitté pour une autre, elle pense qu'elle n'etait pas assez bien.
    + : Enfaite Nola pense toujours que c'est de sa faute. Et elle fait du coup de son mieux pour arranger ça.
    + : Nola n'a pas une histoire tragique. Elle vient d'une famille de classe moyenne avec des parents encore en couple et heureux. Elle a un frère qui s’appelle Abel et qui a un an de moins qu'elle. Il a toujours eu du mal avec son don et elle a voulu l'aider, sauf que cela a seulement réussi a le complexer encore plus. C'est Léo qui a réconcilié Abel avec son don, et toute la petite bande qui a rendu confiance à Abel. Nola a beau leur être reconnaissant pour cela, elle ne peut pas s’empêcher d’être un peu jalouse. ( elle n'a plus contact avec son frère et demande des nouvelles via Léo)
    + : Nola maitrise relativement bien son don étant une personne très appliquée dans ce qu'elle fait ( trop appliqué ah ah ah)
    + : Nola prend trés souvent des notes et ne se sépare pas de son petit calepin " conseils à moi même pour plus tard"
    + : Nola s'applique tellement dans ce qu'elle fait qu'elle en devient touchante, parfois les eleves font semblant de suivre son autorité. Pour lui faire plaisir.


RELATIONS

Léopold F. Evrard
C'est pas légale
blablabla je taperais aprés

Camélia Walter
blablablabla j’écrirais aprés

Les éleves
blablabla j'ecrirais aprés *pan*

Sieben Hercule Connil dit L'aventurier raté ou Hercule
.
Feat. Karkat Vantas de HOMESTUCK
© Bhou
25 ans
Irlandaise
Phy de préférence
Créateur : Bhou
Statut : Pris.

    Ce qu'il faut savoir :Il y a ceux qui voyagent, qui visitent le monde, qui veulent toujours plus et qui ne s'arrêterons jamais. Puis il y a ceux qui sont là avec leurs rêves d'ailleurs, stoppé net par des limites qu'ils se sont eux même tracés. C'est ça Sieben, c'est ce gars là. Tout un tas de projets dans la tête mais pas le courage de les réaliser. Il essaye même pas, il veut pas, il ose pas. C'est trop loin, moi je reste attaché, toi vas y, tu me raconteras. Sieben il envie tout ces gens qui partent sans se retourner, qui s'en vont sans le moindre regret. Il placarde des cartes postale sur les murs mais le seul trajet qu'il fait c'est celui jusqu'au supermarché. Sieben c'est cette routine qui vous attrape et que vous laissez vous dévorez. Il y a trop de choses qui le retiennent ici, il peut pas partir comme ça vous comprenez ? Il a tout un tas d'excuse qui l'empêche d'avancer. Mais c'est lui le problème, la seule tache a cette échappatoire, à cette envie de voler. Il s'en veux souvent Sieben, parfois il tape du poing, il est pas méchant, mais dés fois il s'énerve sans raison, il donne pas d'explication, il explique pas que c'est contre lui qu'il en a. Et puis ça passe, comme toujours même si il garde son air un peu boudeur, cette air un peu ailleurs. Toujours il fait celui qu'a pas envie Sieben, il grogne un peu, c'est plus facile. Ca permet de pas montrer aux autres qu'au fond, on en est juste incapable de prendre sa vie en main.
    + : Pour ce qui est des infos à savoir pour l'histoire, Sieben a étudie a Aisling de sa première a sa septième année et c'est pour ça que c'est vers Aisling qu'il s'est tourné pour trouver un boulot. C'est lui qui a fait " entrer " Léo ici. Il faut aussi savoir que Sieben a quelque souci avec ses parents qui n'ont jamais vu d'un bonne oeil Léopold qu'ils considèrent comme ' Une mauvaise fréquentation ". Sieben a une petite soeur ( j'aipasencoredécidél'age) a qui il est vraiment très attaché. C'est d'ailleurs une des raisons qui l'a un peu freiné pour rejoindre Léo dans son délire du " on quitte tout ". Mais il a finalement suivit Léo, bien que ça ai mal fini. Il prend des nouvelles de sa sœur trés souvent. Pour le reste de l'histoire voir celle de Léo ou me mp si besoin ♥ .
    + : Sieben et le genre de pion qui cède facilement. Il va ronchonner un moment et finalement, si on force un peu, il va craquer. ( il a quand même de l'autorité hein ? Ca marche pas non plus pour tout, mais on peut toujours essayer fu fu fu )
    + : Souvent Sieben prévois des voyages, va sur des sites pour regarder des horaires, estime combien d'argent il va debourser, prévois ce qu'il a envie de faire. Et toujours il ne fait rien. Il va même parfois jusqu'à faire sa valise. ( Sieben est pas capable de dire " Salut je me casse", et de partir sans rien,c'est pas un Léo. Et puis il part jamais de toute façon.
    + : Sieben ne supporte pas son deuxième prénom( trop viril, trop fort, trop pas lui), mais Léo aime l’appeler comme ça. Il a fini par accépté qu'il l'appelle comme ça. Mais Léo est le seul a avoir le droit


RELATIONS

Léopold
Moi je m'accroche à toi, pour faire semblant de voler

Reeta
blablabla j'ecrirais aprés *pan*

Zora
T'es sur que tu connais pas Shéhéya ?


Dernière édition par Léopold F. Evrard le Ven 31 Aoû - 4:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 28


It's a kind of magic.
Age du personnage : 19
Nationalité: Irish
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Jeu 30 Aoû - 20:57

Knave McGarden dit Snake ou Knacky
.
Feat. Kyo Soma de Fruits Basket
© Bhou, Sheina
18 ans
Irlandais
PHY ou PSY
Créateur : Niham et Kyle
Statut : Libre


Spoiler:
 
    Ce qu'il faut savoir : Si Knave devait être décrit là tout de suite comme cela, avec le moins de mots possibles, on vous dirait serpent. Un serpent tout simple, sans poison plein les crocs, à qui on aurait retiré tout son venin. Un qui étouffe plutôt, pas dans son affection, mais dans sa froideur souvent. Il a le sang-froid comme s’il avait vu le monde tourner mille fois déjà. Un grand blasé de la vie qui soupire trop souvent, beaucoup trop souvent. Tout ce qu'il veut, c'est que vous le laissiez fuir toute responsabilité, et pour ça il n'hésitera pas à se montrer sournois. Il ne vous déteste aucunement, c’est juste que le monde le blase vraiment beaucoup trop, c’est génétique disent certains. Lui, il te soupire dessus puis va juste se dorer au soleil. Comme un gros lézard. Il resterait des heures sous le soleil sans bouger, enfin quand il y en a à Aisling. Le soleil qui brille vraiment est certainement une des choses qui lui manque le plus chez Stallone. Non, il n’a pas vraiment fait sa scolarité sur place en Irlande. Sa première année oui, mais pas les suivantes. Il est revenu cette année suite à quelques soucis concernant ses serpents domestiques. Il semblerait que l’on n’apprécie pas toujours son affection pour ces créatures rampantes. Pourtant il les adore plus que tout ses reptiles, eux qui lui ressemblent tellement dans le fond. Mais ce n'est qu'un détail, il fuira bientôt de cette école. Ou du moins il y croit...
    + : Il est en possession d’une forte somme d’argent qu’il a obtenue avec sa famille. Il est très près de son argent et n’en donne pas une miette.
    + : Il n’est tactile qu’avec Niham.
    + : Il offre des ballons fluos aux personnes qu’il apprécie.


RELATIONS


MacNeil
Y'a comme un air de famille.
La relation des soeurs O'Hara est tendue depuis des années. Tiara a toujours refusé de se mêler des affaires de Deirdre, et ce n'est pas cette dernière qui fera le premier pas. Leurs échanges cordialement glacés se sont malgré eux répercutés sur leurs fils. Ça n'a rien de personnel, croyez-le bien, mais Kyle préférera toujours repasser les chemises de Leif plutôt que d'aider son cousin s'il est dans le pétrin. (Traduction : Il l'emmerde cordialement.) Au fond, ils n'ont rien à se reprocher. Ils n'ont simplement rien à se dire. Ils auraient pu s'entendre, ils ont laissé leur entourage décider pour eux, se sont contentés de se regarder s'éloigner d'un air blasé. Après les politesses et les "toujours coincé à Aisling ? Tu devrais venir à Stallone. — Merci mais non merci", il n'y avait plus grand-chose à faire. Si on leur demande, ils répondront poliment qu'ils n'ont rien en commun. Il faut bien quelqu'un pour s'en persuader.

Camélia Walter
Camélia, c'est un parasite. On l'avait bien comprit. Mais de ce fait, elle a vite capté que Knave il avait un lien avec sa victime préféré ( les visites chez maman MacNeil explique relativement bien cela). C'est donc avec naturel qu'elle est allait harceler Knave, mais pas comme tout les autres. Non, non, non. Camélia, elle lui parle de Kyle, comme si il en avait besoin. Parce que chez les Walter, la famille, c'est important. Du coup elle rappelle a l'un et a l'autres leurs existences mutuelles. On sait jamais, dés fois qu'ils oublieraient leurs origines communes...

Elizabeth A. McQueen
Titre
u.c.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 1016
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 27


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 hiver.
Nationalité: Française.
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Mer 19 Sep - 3:29

Abraham Parker dit Sheriff
.
Feat. Woody ( personnification ) de Toy Story
© Darth Vader
19 ans
Américain
PHY
Créateur : Darth Vader
Statut : Libre, me mp auparavant si le rôle vous intéresse.

    Ce qu'il faut savoir :
    Abraham, il vient du Texas, et il déteste l'Irlande au moins autant qu'il hait les roux - il ne tolère que Steven. Résultat, il râle les trois quart du temps. Eh oui, pour notre fier garçon de ferme, tout est un prétexte à pousser la gueulante: la météo dégueulasse, les filles qu'il trouve bien trop moches, les gens feignants ( il a travaillé à la ferme toute sa vie, alors bosser, il connaît. ), le manque de prairies, de chevaux et de vaches, le dernier appareil technologique à la con ultra tendance, Kyle et son flegme... Bref, il n'est jamais content. Ce jeune homme, en bon fermier, est habitué à se lever et se coucher très tôt, du genre 5/6 heures du matin pour le lever et 21/22 heures pour le coucher. Le problème, c'est qu'ici, il n'a pas de vaches à traire, ni de troupeau à surveiller, résultat, il réveille tout le monde, tous les matins, en jouant du banjo ou de l'harmonica sur des airs de country, oui madame, parfaitement ! Et il se moque bien de vous réveiller, vous, les branleurs pas foutus de se lever à moins de 7 heures. Une chance pour vous que Steven, son meilleur ami au caractère peu diplomate, s'occupe de lui faire piquer un petit somme quand il fait son boucan. Travailleur à l'extrême mais un peu idiot, Abraham est assez doué dans les travaux manuels et demandant de la force, mais ce n'est pas tout à fait ça pour les études. À vrai dire, ce n'est pas ce qui l'intéresse le plus. Pour tout vous dire, son rêve, c'est de reprendre le Ranch de ses parents, alors l'optique de devenir avocat, médecin, policier, ou autre, ça ne l'intéresse pas plus que ça. C'est d'ailleurs à cause de ses mauvais résultats et de son caractère bien trempé qu'il a été expédié à Aisling, histoire de ne plus faire chuter la moyenne de sa précédente école. Donc Abraham, il a un peu les glandes, car c'est bien beau de retrouver son meilleur ami débarqué un an avant, mais il avait aucune envie de venir se cailler les miches en Irlande. Alors pour se venger, il a décider de faire régner sa loi chez les Irlandais: il va leur apprendre ça veut dire quoi bosser, à ces empaffés. Et sa première cible, c'est la grosse loque servant de représentant à sa classe, le rouquemoute là, Kyle. Maintenant, c'est Abraham qui mène la danse, qu'on se le dise !

    + : Il pense que les femmes ne servent qu'à faire le ménage, la cuisine et élever les enfants.
    + : Il s'exprime par un dialecte typé paysan, pas étonnant vu qu'il en est un.
    + : Malgré sa tenue et son amour de la Country, il ne supporte pas les Western.
    + : En parlant de sa tenue, il garde ses vêtements de péons coûte que coûte, chapeau compris.
    + : Il ne jure que par le lait et la limonade, et crache sur l'alcool.
    + : Au passage, le pauvre est amoureux de Astrée...
    + : D'ailleurs, il lui a fait sa déclaration et s'est pris un gros vent.
    + : En plus du code pénal sur le coin de la gueule pour harcèlement sexuel.
    + : Son secret est lié à celui de Steven.


RELATIONS


Steven Anderson
Le bras droit
Steven, c'est le meilleur ami de Abraham: ils se connaissent depuis qu'ils sont gamins. Ils savent tout l'un de l'autre et malgré le fait qu'ils se chamaillent souvent, s'entendent plutôt bien. Quand l'un va mal, l'autre vient lui tirer les oreilles, et ceci est valable pour tout: par exemple, Steven est le seul à pouvoir rendre le sourire à Abraham lorsqu'il déprime, et Abraham est le seul à pouvoir empêcher Steven de faire un tas de conneries. Bref, ils sont comme des frères l'un pour l'autre.

John Anderson
Celui qu'il faut protéger
John est le petit frère de Steven, et est, lui aussi, très proche de Abraham. Le Sheriff protège avec Steven le jeune garçon contre tout ce qui pourrait lui nuire et s'il y a bien une chose mettant le cowboy hors de lui, c'est bien d'entendre quelqu'un se moquer de la main manquante du jeune garçon. Abraham agit plus comme un grand frère que Steven lui-même, et considère par ailleurs John comme un membre de sa famille, au même titre que Steven.

Kyle MacNeil
Je vais t'apprendre la vie, branleur
Abraham déteste Kyle, on pourrait même dire qu'il le vomit. Kyle, donc, insupporte au plus haut point le Sheriff, qui ne peut tolérer qu'une telle larve soit le représentant de sa classe. Ce machin roux et amorphe est une insulte même au sens du devoir de notre paysan buveur de lait. Abraham compte bien secouer le misérable roi déchu à coup de pied dans le cul, il n'est donc pas étonnant de voir l'américain aller jusqu'à rentrer dans la chambre de Kyle le matin pour le réveiller à coup de country. Non parce qu'il y en a marre de cette saleté de rouquemoute mou du genou.

Astrée R. Griggs
J'aurais vécu d'avoir voulu ta peau
Alerte rouge, vous venez d'évoquer un sujet tabou mes enfants ! Astrée, mes petites têtes blondes, c'est la fille que le Sheriff aime ! Elle a beau être un peu beaucoup zinzin, il craque complètement dessus, tellement qu'il chante des chansons country sur le thème de l'amour quand il pense à elle. Manque de bol, ça ne semble pas vraiment réciproque, alors Abraham, en fait, il chantonne plus avec son air ahuri, et il lui arrive d'être d'encore plus mauvais poil que d'habitude. Enfin, en fait, on sait pas trop si elle l'apprécie également: le truc, c'est que quand il a fait sa déclaration, un sale garnement faisait des bêtises un peu plus loin, alors Astrée est partie à sa poursuite et a foutue un gros vent à notre brave paysan. Bref, Abraham a le béguin pour elle, et ça l'énerve grave.


Steven Anderson dit Vroom
.
Feat. Flash/Lightning McQueen ( personnification ) de Cars
© Darth Vader
19 ans
Américain
PHY ou ELEM
Créateur : Darth Vader
Statut : Libre

    Ce qu'il faut savoir :
    Steven est un abruti. Il ne fait jamais attention à rien, que ce soit dans ses paroles ou dans ses actes, il a donc la mauvaise habitude de s'attirer bien des ennuis... Et encore, si ce n'était que ça ! Car en plus d'être con comme une bille, il a une fierté démesurée: persuadé d'être un dieu vivant, il méprise ouvertement les autres, avec toute la bêtise lui étant propre. Il n'est donc pas rare qu'il réponde à n'importe quel défi, participe aux fêtes les plus délurées ou affronte je ne sais quel type pour une raison idiote. Mais il n'est pas méchant, hein, il a juste un sacré complexe d'infériorité. Les raisons ? Déjà, son renvoi de son école précédente, qu'il a assez mal encaissé et qu'il qualifie de injuste ( notons qu'il a été envoyé à Aisling un an avant Abraham. ), mais surtout, c'est le fait qu'il soit puceau qui le frustre au plus haut point. Oui, vous avez bien lu, malgré sa relative belle gueule, Steven n'a encore jamais couché avec qui que ce soit: le fait qu'il soit un abruti doit expliquer son statut, sans parler de ses passions ô combien débiles. En effet, le rouquin est un beauf de base: il aime le sport ( il se démerde assez bien dans le football américain et la boxe. ), et ce qu'il aime encore plus que se donner à fond dans une activité physique, c'est les gros bolides, les bagnoles, les motos, tout ce qui a un rapport avec la vitesse... D'où son surnom ridicule. Vous voyez, le Vroom, il peut passer des heures à hurler devant une course de F1, à dire que lui, il ferait un bien meilleur pilote que ces nullos, qu'ils savent pas y faire, le tout avec son pack de bières à portée de main. Pour comprendre sa passion des automobiles, il faut s'attarder sur son père, qui lui, était bel et bien pilote dans sa prime jeunesse. Pilote qui se retira dans le Texas afin de rester proche de sa petite famille. Autant vous dire que depuis, le père de Steven n'est plus son héros. Bref, il a beau rêver de Ferrari et autre Ford Mustang, tout ce que Steven a conduit dans sa courte vie, c'est son scooter et le tracteur des Parker... C'est tout de suite moins prestige, hein ? Quoi qu'il en soit, depuis peu, le jeune américain aux cheveux de feu a décidé de se trouver une petite amie et cherche donc la perle rare. Hélas, il se fait rejeter par toutes les filles du coin, car en plus de ses tares précédemment citées, le Vroom est un bien piètre séducteur. En effet, quand il ne fait pas son bonhomme sûr de lui devant les hommes et les filles ne l'intéressant pas, on a droit à un tout autre Steven devant les belles du coin. Pour faire court, ce fier abruti se met donc à bégayer, rougir, détourner les yeux, et, bien sûr, devient très maladroit. Un parfait boulet. Bref, c'est pas demain la veille qu'il déverrouillera le succès "zizi dans vagin", le fier rouquin.

    + : Il en est actuellement à plus de 60 râteaux.
    + : Il collectionne les ouvrages en rapport avec l'automobile.
    + : Bien qu'idiot, il se révèle assez bon en math.
    + : Il ne quitte jamais son blouson rouge.
    + : Il rêve d'être au volant d'une Dodge Viper.
    + : Son secret est lié à celui d'Abraham.


RELATIONS


Abraham Parker
Frère de coeur
Steven connaît Abraham depuis son enfance, et le considère comme un frère. Ensemble, ils ont fait les 400 coups. Une relation aussi longue a pour effet que l'un sait tout de l'autre, ainsi, ils se disent tout, ou presque. La séparation forcée durant un an entre les eux a rendu Steven beaucoup plus virulent que dans le passé, aussi, il semble que seul Abraham - ou une bonne correction - puisse arrêter la tête brûlée qu'est Vroom. De son côté, Steven n'hésite pas à mettre k.o son meilleur ami quand ce dernier, ne lâchant pas ses horaires de cowboy, se met à faire un boucan pas possible tôt le matin.

John Anderson
Frère de sang
John, c'est le petit frère de Steven. En bon grand frère, le rouquin adore son frangin mais, bien entendu, n'en montre rien. Il le chahute, le vanne, l'ignore parfois, bref, il fait son bonhomme viril, car c'est un débile profond. Il surveille de loin l'évolution de John, mais laisse à Abraham le soin de lui apporter protection et conseils, enfin, pour ce qui est de la protection, disons que Steven s'en charge également, mais dans l'ombre, parce que tu vois, c'est pas une lopette quoi ! Il adore pas son petit frère, wesh ! Enfin, à vrai dire, personne n'est dupe, pas même John, qui sait très bien que sous ses airs de grand frère s'en foutant, Steven ferait n'importe quoi pour qu'il ne lui arrive rien.


Dernière édition par Erick L. Velmur le Jeu 4 Oct - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 20


It's a kind of magic.
Age du personnage : 13 ans
Nationalité: Française
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Mer 26 Sep - 16:09

Aanor Renault dit Fantôme
.
Feat Ryoji Mochizuki de Persona 3
© Lisoun
18 ans
Français
Classe libre
Créateur : Lisoun
Statut : Libre


Spoiler:
 
    Ce qu'il faut savoir :Tout le monde sait qu'il existe des fantômes à Aisling. Ils sont toujours plus ou moins humains, plus ou moins vivants et Aanor fait parti d'eux. Ils a jamais voulu être remarqué le gentil Aanor, il se fait fantôme vivant. Vous le trouverez dans un coin sombre à lire un livre ou écrire une histoire et en vous entendant arriver, il aura un peu peur. Quand on lui parle, on s'aperçoit rapidement de sa bonté et on comprend pas trop pourquoi personne ne le connaît. Il est juste horriblement timide. Il n'aime pas trop s'attacher, il n'aime pas les gens trop attachants qu'il croise souvent. Il regarde comme la vie est cruelle, il met juste les bons mots sur des vérités qu'il ne faut pas dire. Il s'échappe un peu de sa vie fantomatique grâce à internet et les rps et n'a pas beaucoup de conversation mise à part le dernier cours qu'il a suivi, ses gentils personnages

    + : Aanor n'est absolument pas quelqu'un de populaire qui connaît tout Aisling.
    + : Il fait lire ses textes à qui veut bien les lire et le lui demande.
    + : Il aime passer inaperçu.
    + : Il a une histoire plutôt banale, pas de tragédie étrange, il n'a juste jamais eu beaucoup d'amis parce qu'il a eu la chance extraordinaire de les voir tous partir à cause de raisons comme un déménagement des parents.
    + : Il a passé un an à Aurore après être parti parce qu'il s'y sentait mal et que cela influait sur son humeur, son moral et aussi énormément sur ses notes qui, d'habitude plutôt hautes, avaient atteint les profondeurs des abysses.
    + : Il est un élève suffisamment sérieux pour progresser et pas assez pour avoir des notes fantastiques parce qu'on ne remarque pas les gens qui ont des notes moyennes.
    + : Il est breton.


RELATIONS


Marc
Marc, c'est juste cet enfant qui est venu voir Aanor un jour en lui racontant qu'il lui avait dédié un autel, qu'il était son dieu et qu'il l'adulait de toutes ses forces. Il vient le voir encore souvent en le complimentant, en lui racontant sa vie sans raisons. Il lui offre des cadeaux, des amulettes, des porte-bonheur et se fait un plaisir de tout mettre en oeuvre pour faire plaisir à Aanor. Il est pénible ce gamin à toujours trainer dans les pattes d'Aanor, à ne jamais vouloir le laisser tranquille pour qu'il puisse lire son livre ou écrire la suite d'un rp mais Aanor est un peu trop gentil, il se laisse faire au début et puis finit par demander à Marc d'accomplir une tâche impossible ou du moins qui lui semble impossible et celui-ci, malgré toute la bonne volonté du monde revient souvent en pleurant et en s'excusant parce qu'il n'a pas su faire ce qu'Aanor lui a demandé.

Pavel
Pavel aussi écrit. Pavel aussi fait des rps. Pavel aussi adule Aanor, quand il le voit, il ne peut s'empêcher d'aller le voir, toujours. Et lui arrive à amadouer un peu Aanor. Quand celui-ci le rejette et lui crache un peu au visage, il lui parle de leur dernier rp ensemble, lui en propose un autre, lui imagine une situation fantastique et ça plaît. Alors, gentiment, il se laisse un peu aimer, il se laisse avoir et écrit avec Pavel ce monde fantastique qu'ils ont tous deux loupé à un croisemement. Il s'attendrit souvent avec ce gamin rêveur qui regarde un peu tout avec ses yeux brillants et s'inspire du moindre crayon touchant le sol d'une manière pas assez habituelle. Pavel lui fait écouter ces bruits spéciaux qu'il a enregistré aujourd'hui, Aanor imagine la situation qui correspondrait à un tel son et ensemble, ils imaginent un monde où ça serait normal, un monde un peu plus beau avec beaucoup de jolies de couleurs et ils l'écrivent, et ils le dessinent, et ils le pensent, et ils l'aiment, ce monde qui leur est propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
MODO | Prepare to be boarded.
MODO | Prepare to be boarded.
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 42


It's a kind of magic.
Age du personnage : 18 ans.
Nationalité: Dutch plz.
Relationship:

MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Dim 30 Sep - 21:16

Keith Jackson dit Jackass
.
Ft. Kassim de Magi Labyrinth of Magic
© Capri
19 ans
Australien
SPE ou PHY
Créateur : Capri
Statut : Libre


Spoiler:
 
    Ce qu'il faut savoir :Même pas vingt ans et Keith soupire en pensant au temps déjà passé. Parce qu'il a beaucoup trop d'idées et bien trop d'envies, il sait qu'une existence ne suffira pas à combler tous ses désirs. Mais il ne se décourage pas et quitte à vivre court, il a décidé de vivre bien. Alors Keith respire plus vite que la musique. Ses nuits sont courtes et ses veines assaisonnées au speed ; c'est le gars qui te réveille à cinq heures du matin parce qu'il a trouvé un bouc dans un champ voisin et que ce serait fun de lui mettre une selle, non ? Que ce soit le pari d'un cafard bouilli à avaler ou une course de caddies à organiser, il dit oui à tout pour mieux gueuler son amour de la vie. Keith enchaîne les conneries depuis si longtemps, ç'en deviendrait son job à plein temps que personne ne serait étonné. Il court, toujours. Parle très fort, gesticule pour quatre et rapidement, devient fatiguant. S'il lui arrive fréquemment de se péter deux ou trois os par-ci par-là, Keith n'en perd jamais sa grande gueule. Il est pas vraiment mytho, pas tant mégalo. Il aime juste enjoliver les choses et hyperboler à répétition : Jackass te raconte comme il a échappé aux mâchoires d'une féroce murène lors de sa dernière plongée, elle faisait AU MOINS quinze mètres, juré craché. On aurait presque envie d'y croire, un peu par amusement, un peu par pitié. En vérité, il n'a aucunement besoin de maquiller ses aventures déjà vécues, mais quand bien même il escaladerait l'Himalaya, il ne parviendrait pas à s'en contenter. C'est un grand passionné Keith. Beaucoup trop pour son propre bien.
    + : Keith ne maîtrise absolument pas son don et porte en permanence un bracelet de protection.
    + : Il a vécu au Vanuatu dès ses huit ans et passé deux ans à l'école des dons australienne. Il en a été viré en compagnie d'Aaron suite à un incident au cours duquel ils étaient sous champis et ont malencontreusement détruit une salle de classe.
    + : Il est follement amoureux des sports extrêmes et glisse autant qu'il le peut en compagnie d'Aaron, sur vagues, neige ou roues ; il possède une chaîne youtube où traînent des vidéos d'expérimentations bizarres et de gamelles tournées à la GoPro.
    + : Secret et reste de l'histoire libre, ne pas hésiter à me mp pour plus de détails o/


RELATIONS


Aaron
Si Tarzan et Pocahontas avaient fait des bébés. Il y a des gens comme ça, qui sont potes sans qu'on sache trop pourquoi. Keith et Aaron, c'est pas ça. Ils apparaissent comme une évidence, une unité indissociable, un exemple ultime de bromance. C'est un duo à la vie à la mort qui dure depuis plus de dix ans et qui n'est pas près de lâcher. Ils se complètent à la perfection ; l'un suit l'autre dans son univers de contemplations à échelle de l'univers et inversement autre est toujours le premier à supporter un dans ses projets de dévaler la falaise sur un matelas. Loin de s'annuler, leur influence mutuelle opère une chimie étrange et si Keith est le seul qui puisse sortir Aaron de sa torpeur, seul Santo parvient régulièrement à faire atterrir Jackass le temps d'une entracte, d'une accalmie dans sa course.

_________________
I wanna hide the truth I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide no matter what we breed we still are made of greed this is my kingdom come when you feel my heat, look into my eyes it's where my demons hide.


Dernière édition par Freyja T. Westernlund le Mer 7 Nov - 4:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Dim 7 Oct - 18:20

Ianto C. Cystenin dit Ian
.
Feat. Balthier de FFXII.
© Bane
27 ans
Gallois
ADULT ex classe libre
Aide ménager
Créateur : Patti V. Nageel
Statut : Libre

    Ce qu'il faut savoir : Tout a toujours très bien réussi à Ianto. Il a été un fils modèle, un élève talentueux, un travailleur appliqué, un citoyen exemplaire. Il a même été un athlète tout à fait doué, sans parler de sa sensibilité. Les félicitations et l'admiration n'ont jamais gonflé son égo, resté toujours modeste et à sa place, les récompenses et le succès ne lui sont jamais montés à la tête qu'il garde aussi froide que droite. D'ailleurs sa coiffure est sobre et les pattes lui vont très bien. Peu importe la situation, il est le garçon gentil et affable qui convient à tous les cas de figure ; cuisinier hors pair, il sait même y faire avec les gosses. C'est un peu le parangon de vertu type et le bon parti des feuilletons. Voilà. Où est l'arnaque, où est le problème avec Ianto ? Il n'y en a pas.

    Le vrai truc qui pêche, c'est un peu lui.

    Ian n'est jamais satisfait de son sort ; aussi généreuse et souriante que la vie soit avec lui, il finit toujours par quitter son job super bien payé, larguer sa copine super bonne, décevoir ses potes aux super plans et déménager de son super appart avec vue sur la mer. Indécis, en perpétuelle recherche d'on ne sait trop quoi, Ianto n'a pas compris que bonheur et succès s'amenuisent à chaque bougie nouvelle sur son gâteau. Il n'a pas non plus compris qu'il gâche quand même doucement sa vie. Bardé de diplômes dont il ne parle à personne, brillant par un parcours qu'il laisse au placard, il coupe de but en blanc les ponts avec tous et s'enferme dans une école paumée pour briquer les sols et passer l'aspirateur, tout en se faisant rudoyer comme un malpropre par le corps enseignant. Pourquoi ? Qui sait. Il est sans doute un peu névrosé - mais nous dirons marginal -. Qu'importe, avec la grande mansuétude (et surtout l'incompréhensible nonchalance) qui le caractérise, il ne répondra à vos jurons que par un sourire, haussant les épaules comme le kéké qu'il n'est pas. Et puis il s'en retournera dans sa chambre miteuse feuilleter des revues pornos en buvant du Pepsi (sérieux, du Pepsi, on voit bien qu'il a foiré quelque chose dans sa vie). Rien de plus frustrant que de le voir dans son uniforme de domestique qui pue alors qu'il pourrait être jeune patron sentant bon l'after-shave. Cette lâcheté compulsive et insensée régit son existence et à ce jour, personne n'a d'explication rationnelle à ce fait. Généralement, on lutte d'arrache-pied pour passer de loser à big boss. Il semble que le gallois n'ai pas tout à fait adhéré à ce fait.

    Ianto est un vrai faux facepalm ambulant, et c'est dommage, il est si charmant.
    + : Le C. est pour Caradoc.
    + : Ianto a une peur panique de la monotonie et ne trouve jamais rien de mieux que laisser tomber brusquement ce qu'il fait. ça inclut à peu près tout, oui oui.
    + : Il a quitté le pays de Galles à ses dix-sept ans sur un coup de tête pour étudier à Stallone, où il a brièvement connu Patti. Dieu sait pourquoi, très peu de temps après, il s'est de nouveau enfui vers Aisling
    + : ...qu'il a quitté deux ans plus tard. Pour revenir à ses 27 ans sans savoir quoi faire de sa vie. Il s'est rendu compte un peu trop tard que Patti y était aussi le pauvre. En somme l'histoire est libre.
    + : Il cache d'ailleurs tous ses diplômes à Aliénor pour ne pas être promu prof. C'est pour ça qu'il passe pour le dernier des larbins. *sigh*


RELATIONS

Patti V. Nageel
and i'm just your problem.
Patti déteste Cystenin. Ou plutôt, Patti DÉTESTE Cystenin. Ou encore, elle l'adore trop pour le laisser comme ça, aussi petit con bon à rien et détaché vautré dans le caniveau. Non vraiment, le voir se laisser moisir là alors que oh mon dieu il est siiii brillant, ça lui est résolument insupportable. Elle n'a jamais vu un si bon karma. Alors elle est sans arrêt dans ses pattes en train de lui hurler dans les tympans, de le chercher dans sa loge, de lui foutre son balai à franges dans les dents, de lui écrire des petits billets enflammés du type "BOUGE TES FESSES GROS NAZE". Elle aimerait plus que tout parvenir à le secouer un peu, lui et son INSUPPORTABLE SOURIRE. Malheureusement, monsieur ne l'écoute pas, tend la joue droite quand la gauche est giflée, lui esquisse un (fucking) sourire triste en espérant qu'elle ne soit pas trop déçue, se laisse rosser comme un clebs et continue de rancir au fond de son seau d'eau savonneuse. Et madame n'en démord pas, parce que madame y croit. Elle attend aussi le jour où le jeune homme l'invitera à prendre un verre, et apparemment, c'est pas encore au programme. (lol cherchez pas elle ne l'avouera jamais)
Richard Strummer
we roll and rock and rock and roll and roll and rock.
Ianto ne récure jamais autant une salle à fond que lorsque la voix grondante et éraillée de Richard explose dans son dos brisé sur le plancher. Il y a quelque chose dans ses cheveux bleus, son regard américain, son perfecto orange, son odeur de cubaine lorsqu'il revient d'un rendez-vous galant de profondément intimidant. Il inspire le respect et même si le prof - comme somme toute tous ses collègues - le méprise ouvertement, il lui sourira aimablement et ramassera le paquet de Lucky Strike vide que son supérieur aura sans doute oublié de mettre à la poubelle. Richard se moque de Ianto et sa serpillère qui aurait du être changée depuis au moins un an, est à l'origine de beaucoup d'heures supplémentaires en salle d'EPS et lui offre une mauvaise bière tiède quand il considère qu'il l'a assez exploité. Il lui dit aussi avec une grande tape de compassion dans le dos qu'il doit abandonner l'idée de se faire Patti, parce qu'il n'est pas un homme solide, un homme de poigne. Il se trouve que Ianto n'a jamais eu l'intention de se faire Patti. Dommage, Strummer en est convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 22


MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   Mar 9 Oct - 21:19

MARC CAOINTEAN dit Paulie
.
Feat. Denmark (APH)
© Evance
19 ans
Gallois
Aucune.
Créateur : Lewis
Statut : Libre

    Ce qu'il faut savoir : Lui, c’est le faux Beatles. C’est comme ça que Lewis aime l’appeler. Pourquoi ? Juste parce que ses cheveux ne sont pas une coupe au bol digne des années 60 mais bien des épis épars et hirsutes sur son crâne que personne n’a jamais pu dominer. Ils ont tout essayé, allant même jusqu’à lui foutre des bigoudis dans les cheveux, juste pour espérer obtenir un autre résultat que ses mèches informelles. Vous allez dire « oui, le pauvre, ce n’est pas de sa faute. » Rien à foutre, il prend quand même.
    Autrement, Marc est le meilleur ami de Lewis et le co-fondateur de leur groupe de musique. Il joue de la guitare et de la basse, chante et compose. C’est un déconneur, toujours le sourire aux lèvres, une réelle honnêteté dans ses propos. Il n’a pas le cynisme particulier et grinçant de Lewis, et se contente de rire pour à peu près tout et n’importe quoi. Toujours le premier à se faire embarquer dans de nouvelles histoires, c’est aussi celui qui permet à chaque fois de s’en sortir en minimisant les dégâts. Marc est le catalyseur du groupe, celui qui permet à tous ces petits caractères en totale opposition de bien s’entendre et surtout de produire une musique digne du nom qu’ils portent. C’est aussi le plus sérieux quand il s’agit des interviews ou du marketing, et celui qui rappelle les troupes à l’ordre quand il s’agit vraiment de bosser.
    Marc a un charisme certain, et se trouve être très populaire auprès de la gente féminine comme le reste du groupe, sauf qu’il n’en abuse pas. Il reste un vrai gentleman, courtois, poli et agréable, mais va difficilement plus loin. Ses amis se foutent souvent de sa gueule à cause de cet aspect trop « romantique » de sa personnalité. Marc essaie toujours d’être gentil et honnête avec vous, mais c’est difficile quand il se trouve avec Lewis, car il adore son humour et ne peut s’empêcher de rire à tout ce qu’il dit. Cependant, c’est aussi lui qui canalise son meilleur ami et sait mettre un frein à sa méchanceté quand elle devient vraiment gratuite.
    + : Histoire complètement libre, rien de tragique, voir l’histoire de Lewis pour le ton.
    + : Full hétéro. Secret libre aussi tiens.
    + : Par esprit de contagion, tout le monde l’appelle Paulie au lieu de Marc. Mais il s’en fout, ça le fait sourire plutôt. Il trouve ça mignon.


RELATIONS

Lewis
Best friends.
Ils sont meilleurs amis, rien de plus compliqué, depuis leurs débuts à Aisling. Ils sont confidents, partenaires, complices et toujours à faire les 400 coups ensemble. Marc adore taquiner Lewis en lui faisant foirer ses coups en soirée ou en le ridiculisant. C’est à la fois celui qui rit le plus à la répartie presque méchante de son meilleur ami, et qui sait l’arrêter quand il le faut.
Keenan
Serious guy.
C’est grâce à Marc que Keenan a pu rejoindre le groupe, il a forcé Lewis à accepter l’irlandais malgré ses origines bourgeoises. Keenan et Marc sont les deux garçons à réellement gérer le groupe de musique, c’est-à-dire à prendre contact pour les salles, planifier les rendez-vous, et tout le sale boulot de larbin que Lewis leur refile avec bon cœur. Ils sont très proches.
Murray
Partners.
Marc et Murray sont les deux garçons les plus sociables du groupe, et ceux qui trainent ensemble quand Lewis est introuvable. Ils sont aussi les deux plus gentlemen et aiment rire pour tout et n’importe quoi. Malgré tout, Marc ne défend pas Murray quand Lewis décide de le taquiner, il se contente juste de rire.
Elysha
Girl surrounded by guys.
Marc s’entend très bien avec leur espèce de manager sous-entendue, car ils sont plus ou moins sur la même longueur d’onde au niveau du caractère. Il adore l’aider à taquiner Lewis, ou bien change de camp pour énerver Elysha et se met à rire à leurs engueulades incessantes. Au fond, il lui ai très reconnaissant pour tout ce qu’elle fait pour le groupe.


KEENAN O'HOGSON dit Georgie
.
Feat. Norway (APH)
© Evance
19 ans
Irlandais
Aucune.
Créateur : Lewis
Statut : Libre

    Ce qu'il faut savoir :Keenan, c’est le plus silencieux de la bande. Ça ne veut pas dire qu’il est forcément plus mature que cette bande de branquignols qui s’envoient des shoot de tequila ou décident de partir à l’aventure de la ville cinq minutes avant le début du concert. Non, lui, il suit, tranquillement, il participe sans rechigner à toutes leurs conneries et s’amuse au fond bien plus qu’il ne le laisse paraitre. Keenan a du mal à sourire quand il n’est pas avec les autres compères, plus par timidité parfaitement déguisée qu’autre chose. C’est aussi le plus charismatique lorsqu’il s’agit de parler en public. Il montre un sourire commercial et une voix suave qui scotchent autant l’assistance que ses partenaires.
    Keenan a une histoire plus développée que le reste de la bande puisqu’il est fils de bourge et est donc très riche. Bien qu’il soit en conflit permanent avec son père qui refuse que son fils se consacre à la musique –il est la deuxième guitare solo du groupe, compose et s’occupe du synthé aussi-, ses débuts avec Lewis qui est réfractaire à adresser la parole à un quelconque fils à papa ont été difficiles. Ce sont Marc et Murray qui ont réussi à établir une réelle cohésion et à faire oublier ses histoires de filiation.
    Il est aussi très bon en classe, contrairement à ses trois cancres de coéquipier, et possède la mémoire suffisante pour rappeler leurs engagements à tel ou tel endroit. Il sert donc aussi de secrétaire au groupe. Son petit air sérieux lui donne un air grave, surtout lorsqu’il joue de la musique ou compose, tellement concentré sur ce qu’il fait qu’il oublie le reste du monde. C’est celui qui tient le plus au groupe, à leur symbolique, et il considère réellement Lewis, Marc et Murray comme ses frères.
    + : Contrairement aux apparences, il est très à l’aise avec la gente féminine et possède un côté très charmeur dans ces cas-là, totalement méconnu alors. Une sorte de compétition avec Lewis sur ce plan.
    + : Full hétéro. Secret libre aussi tiens.
    + : + De manière générale, il est toujours en compétition avec Lewis malgré leur adoration l’un pour l’autre, et protège Murray des « brimades » de Lewis et Marc.
    + : Il se comporte un peu froidement avec les élèves en général, mais c’est juste parce qu’il ne sait pas vraiment comment ou de quoi il pourrait leur parler. Il est moins sociable –sauf avec les filles-.
    + : Histoire libre, pas trop tragique même s’il a été assez solitaire dans son enfance.
    + : Personne d’autre que Lewis, Marc et Murray n’a le droit de l’appeler Georgie.


RELATIONS

Lewis
Me against you. Please.
Lewis n’appréciait pas du tout Keenan au début, à cause de ses origines bourgeoises. Il a changé d’avis en comprenant que l’irlandais avait renié toute sa famille et voulait exclusivement vivre dans la musique. A présent, en plus d’être proches, ils sont surtout en compétition permanente pour tout et n’importe quoi. On le ressent tout de suite quand on sait que Keenan est au fond le leader officieux du groupe.
Marc
I own you som'thing.
C’est grâce à Marc que Keenan a pu rejoindre le groupe, il a forcé Lewis à accepter l’irlandais malgré ses origines bourgeoises. Keenan et Marc sont les deux garçons à réellement gérer le groupe de musique, c’est-à-dire à prendre contact pour les salles, planifier les rendez-vous, et tout le sale boulot de larbin que Lewis leur refile avec bon cœur. Ils sont très proches.
Murray
Different characters.
En tant que membres non co-fondateurs du groupe, Murray et Keenan s’entendent plutôt bien. Ils ont une énorme différence de caractères et un rapport aux autres totalement opposés, si bien qu’on ne les croirait pas capables de coopérer, et pourtant ils le font à la perfection. Keenan considère Murray comme un frère jumeau, à sa façon, et apprécie beaucoup sa bonne humeur.
Elysha
Do not bother our friendship.
Elysha et Keenan ont beaucoup de points communs dans leur passé concernant la famille bourgeoise qu’ils ont décidé de renier pour se consacrer à leur passion. Alors qu’ils pourraient bien s’entendre, Keenan est assez froid avec elle. Il n’aime pas la place trop importante qu’elle prend dans le groupe, faisant presque office de manager tandis qu’ils s’étaient promis de n’être que quatre. Ses commentaires sous-entendus refroidissent parfois l’atmosphère.


MURRAY MCKEYNES dit Richie
.
Feat. Finland (APH)
© Evance
19 ans
Ecossais
Aucune.
Créateur : Lewis
Statut : Libre

    Ce qu'il faut savoir :Murray a été le dernier à rejoindre le groupe, qui, ne trouvant pas de batteur, avait décidé de faire passer des auditions à Aisling. Autant vous dire que la méchanceté presque gratuite de Lewis, les rires d’un Marc pas sérieux du tout et les remarques désobligeantes et critiques de Keenan ont eu raison de la quasi-totalité des volontaires. Il ne restait que ce pauvre Murray, trop poli pour prendre les jambes à son cou, qui se contenta de répondre aux premières remarques de Lewis par un sourire. Sa performance à la batterie fut parfaite et il se fit adopter d’office par le groupe, recevant en prime le magnifique surnom de « Richie ». Un surnom dont il a horreur.
    Murray est mignon, Murray est doux, Murray est gentil avec tout le monde et possède un grand sourire énergique. Il suit la petite bande dans leurs conneries avec amusement, comme s’il découvrait une deuxième vie en leur compagnie. Murray ne sait pas être méchant, et c’est pour ça que c’est le membre le plus populaire à Aisling –c’est-à-dire celui à qui les gens parlent le plus- avec Marc. Avec Murray, aucune chance qu’il vous rit au nez froidement, ou qu’il se casse après avoir dit trois mots en guise de réponse. Murray a l’air chaleureux et donne envie qu’on s’adresse à lui, ce qui pose parfois des problèmes à ses coéquipiers qui aimeraient le garder un peu plus pour eux, jaloux que tout le monde puisse profiter de sa gentillesse.
    Murray ne se laisse pas marcher dessus contrairement aux apparences, c’est juste qu’il manque de répartie face à Lewis, et est toujours pris de court par les rires de Marc qui suivent les remarques un peu gratuites du chef de groupe. C’est souvent celui qui va se prendre une petite tape gentille sur la tête ou qui sera mis au courant le dernier de l’actualité du groupe, comme s’il était toujours exclu. Mais n’essayez surtout pas de faire la même chose. D’une part, Murray ne se laissera pas faire, et deviendra hostile, et d’autre part, vous aurez les trois autres qui vous vont tomber dessus. Et croyez-moi, un combo Lewis-Marc-Keenan sur votre dos, il n’y a rien de pire, car ils considèrent Murray comme un véritable petit frère.
    + : Histoire complètement libre, rien de tragique, voir l’histoire de Lewis pour le ton.
    + : Full hétéro. Secret libre aussi tiens.
    + : + Il a l’impression d’être toujours exclu mais n’ose rien dire, alors que c’est complètement faux.
    + : Malgré les apparences, Murray est vraiment le centre du groupe, celui qui les rassemble tous, avec sa bonne humeur, et apaise les tensions.
    + : Il ne supporte pas son surnom « Richie ». C’est la seule chose contre laquelle il se révolte réellement venant de Lewis, allant même jusqu’à lui faire la gueule.
    + : Il est moyen en cours, mais ne sèche pas.


RELATIONS

Lewis
I'll always protect you.
Lewis adore taquiner Murray sur tout et n’importe quoi, lui envoyer des petites piques idiotes ou bien des petites tapes sur la tête. Cependant, il se considère comme étant le seul à en avoir le droit. Ils s’adorent tous les deux et le premier qui touche à un cheveu de Murray est un homme mort. Il est excessivement protecteur envers le petit dernier de la bande. Murray adore Lewis, et le trouve surtout bien plus intelligent qu’il ne se donne l’air. C’est pourquoi il le suit les yeux fermés.
Marc
We like talking with others.
Marc et Murray sont les deux garçons les plus sociables du groupe, et ceux qui trainent ensemble quand Lewis est introuvable. Ils sont aussi les deux plus gentlemen et aiment rire pour tout et n’importe quoi. Malgré tout, Marc ne défend pas Murray quand Lewis décide de le taquiner, il se contente juste de rire.
Keenan
We don't look like each other.
En tant que membres non co-fondateurs du groupe, Murray et Keenan s’entendent plutôt bien. Ils ont une énorme différence de caractères et un rapport aux autres totalement opposés, si bien qu’on ne les croirait pas capables de coopérer, et pourtant ils le font à la perfection. Keenan considère Murray comme un frère jumeau, à sa façon, et apprécie beaucoup sa bonne humeur.
Elysha
Join us, please.
Murray est le membre du groupe le plus proche d’Elysha, tout simplement parce qu’il l’adore. Ils s’entendent très bien ensemble, peuvent discuter de plein de choses, et Murray admire et respecte la jeune fille pour tout ce qu’elle entreprend pour eux. C’est aussi le seul membre qui ne verrait aucun inconvénient à l’admettre dans le groupe comme un membre à part entière. Elysha lui donne aussi les moyens de retourner les petites répliques de Lewis contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Prédéfinis des membres.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Prédéfinis des membres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « CAP OU PAS CAP ? :: « Pions du jeu.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit