AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lonely rivers flow, To the open arms of the sea yeah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 28


It's a kind of magic.
Age du personnage : 19
Nationalité: Irish
Relationship:

MessageSujet: Re: Lonely rivers flow, To the open arms of the sea yeah   Ven 11 Juil - 0:21

Kyle a une position très ridicule, les bras levés pour attraper les tentacules, sauf que d'autres viennent s'enrouler autour de sa taille, les fourbes. Ca devient vraiment n'importe quoi. Il savait qu'il n'aurait pas dû se lancer dans ce genre de contre-attaque, parce que les tentacules de Camélia, c'est très dangereux. Sa plus grande force.
Un sourire.
Et une faiblesse. Merde. Kyle se fige.

« La vache. »  Il regarde Camélia qui se retient de sourire, ce qui paraît totalement déplacé dans leur situation... puis le tentacule dans sa main... alors il sourit. « J'te savais pas si sensible, Walter. »

Il poke un tentacule pour voir et la réaction le faire rire, à sa grande surprise. Il vient de trouver le point faible de ses tentacules. LE POINT FAIBLE. S'il avait su, il aurait essayé de se débattre plus tôt, depuis le temps...
...
Évidemment qu'il va continuer, qu'est-ce que tu crois ?
Ca lui permet de reprendre le dessus, ça c'est bien, sauf qu'elle va encore lui ficher des coups de jambes si elle s'étouffe de rire en continuant de se débattre, moins bien. Kyle se prend des coups, se tortille pour éviter un genou dans le ventre, encore essoufflé. Il a pas l'habitude de faire du sport comme ça, le glandu de service.

« Bon, ça suff- arrête ou je continue ! »

De guerre ouverte à combat de force silencieux, la question, ça avait toujours été de savoir qui plierait le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
MODO | I SHIP US SO HARD
MODO | I SHIP US SO HARD
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 24


It's a kind of magic.
Age du personnage : 18 ans
Nationalité: Irlandaise
Relationship:

MessageSujet: Re: Lonely rivers flow, To the open arms of the sea yeah   Ven 11 Juil - 1:31


    Vous étiez toujours un peu dur à suivre, tout les deux. Et pas seulement parce que vous passiez votre temps à vous chercher et a vous fuir. Non, c’était devenu compliqué parce que vous aviez tant de mal a vous comprendre, a vous connaitre, malgré votre proximité certaine, que vous ne saviez absolument pas comment réagir. Alors tout déraille beaucoup trop vite, toujours. C’est surement la raison pour laquelle il t’arrache un rire alors que t’as le cœur en miette. Passer de votre incompréhension dans cette chambre, a un remixe de hantai dans les escaliers. C’était assez particulier. Digne de vous. Alors ça y est Kyle, t’as trouvé le point faible ? Tu crois ? T’es encore un peu à coté de la plaque, mais c’est pas grave. Tu les as neutralisé, c’est déjà ça. Mais tu sais, il faudra un peu plus pour venir a bout de Rocket, tu l’as toujours su, que se serait difficiles. Regarde la, cette fille, amoureuse. Celle qui t’as tant causé de souci, celle que t’as jamais vraiment su contrôler. Tu penses vraiment que tu vas réussir à en venir à bout ? Kyle voyons, pour ça il faut dévoiler le vrai point faible. Vous n’en n’êtes pas encore là, pas vrai ?

    « Parle pour toi femellette »

    Tu te débats dans le vide, essaies de rappeler tes tentacules avec difficulté. Puis enfin t’y arrive. Ca laisse quelques seconde de répit, juste le temps pour toi de croisé son regard. Juste le temps pour que tu te rappelles qu’il n’est pas vraiment temps de rire. Avant de te retrouver bloqué de nouveau, tu passes tes bras autour de lui. C’est con hein ? Ca semble dans votre combat, vu de l’extérieur. Mais le contact ne cherche pas à prendre le dessus. Les mains attrapent le tissu, fortement, délicatement. Et ta tête vient se poser contre lui pour ne pas avoir à le regarder. Comme pour déclarer la défaite, sans avoir à faire face au vainqueur.

    « J’me rend, c’est bon… J’me rends… T’as gagné.»

    Le ton est plus calme, mais pas triste. Juste plus réel. Les derniers mots lâchés avec difficultés. C’est bon Kyle, allez, c’est toi le plus fort. T’as même plus besoin du King pour la dominer. Elle abandonne, elle baisse les bras. C’est trop pour elle tout ça. Elle comprend plus. Elle sait pas comment tu fais. La faire rire Kyle, pour pas qu'elle pleure, tu l’avais contrôlé ?

    « J’suis désolé … »

    Pour Niham, un peu. Pour tout le reste, surtout.
    Tu sers un peu plus fort.


_________________

Parce que capturé une Camélia sauvage, c'est plus compliqué qu'on pense

Spoiler:
 

icone Phy style par Leif et pokemon par Beli Et vava qui poutre sa maman par CapriBNDAMOUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 28


It's a kind of magic.
Age du personnage : 19
Nationalité: Irish
Relationship:

MessageSujet: Re: Lonely rivers flow, To the open arms of the sea yeah   Ven 11 Juil - 2:41

AH TU VOIS COMME TOUT SE MÊLE
ET DU CŒUR À TES LÈVRES TU DEVIENS UN CASSE-TÊTE
TON RIRE ME CRIE DE TE LÂCHER
AVANT DE PERDRE PRISE ET D'ABANDONNER

Alors qu’il pensait avoir le dessus - enfin ! - ses mains se ferment dans le vide. Il lui faut un petit instant pour réaliser qu’elle a rétracté ses tentacules et qu’ils ne jouent plus. C’est terminé ? Elle fait un geste et il se fige dans la position du défenseur, genre tu-ne-m’auras-pas-en-fourbe-Walter, mais lorsqu’elle passe ses bras autour de son cou, ce n’est pas pour l’étrangler. Qu’elle ait un geste aussi doux après s’être débattue contre lui le surprend, mais pas autant que ses mots.
Camélia se rend.
Elle se rend, elle se rend plusieurs fois, et elle fait bien de répéter parce que Kyle n’était pas sûr d’avoir compris. Rocket ne se serait jamais rendue ! Elle se serait défendue jusqu’à la mort, même si c’était stupide. Camélia avait davantage le sens des compromis. Kyle est tellement choqué qu’il ne dit rien, à part peut-être un petit « euh ? ». Et elle s’excuse. Ca l’achève. D’un coup. Il laisse retomber ses bras - oui il était encore en position de défense, jusque là - encore sous le choc de l’aveu ou du combat. Pendant un moment Kyle ne fait rien, il ne se passe rien. Il reste silencieux, trop occupé à compter ses battements de coeur pour la regarder. Enfin il se dit qu’il devrait dire quelque chose. Que ses excuses ne soient pas vaines.

« Dis pas n’importe quoi. Je t’ai pas demandé de t’excuser. »

Il voulait juste qu’elle arrête. Il se fichait qu’elle s’excuse ou pas, il savait qu’elle avait ses raisons, lui il voulait juste qu’elle arrête. C’était peut-être trop demander. Des excuses, c’était un bon début. Il la serre maladroitement dans ses bras. Ne dit rien. Se demande si elle le déteste. Même si Jace disait vrai, pourquoi ce silence, pourquoi ces mensonges, pourquoi n'avoir rien dit dès le début ? On n'aime pas quelqu'un en secret pendant six ans, putain. Surtout quand l'heureux élu est un loser appelé MacNeil. Il soupire. Elle doit le détester, il ne voit que ça. Il a été horrible avec elle. C'est sûrement pour ça qu'elle n'a jamais rien dit. Il a envie de lui poser la question, mais c'est le genre de questions qui lui vaudrait une autre baffe, probablement. Alors il se tait. Il regarde le plafond. Il soupire encore. Les mots sortent, sur son ton blasé habituel.

« Pourquoi je te déteste, déjà ? »

Rappelle-moi, Camélia. Pourquoi tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
MODO | I SHIP US SO HARD
MODO | I SHIP US SO HARD
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 24


It's a kind of magic.
Age du personnage : 18 ans
Nationalité: Irlandaise
Relationship:

MessageSujet: Re: Lonely rivers flow, To the open arms of the sea yeah   Mer 1 Oct - 2:23

Je t’aime, je t’aime, je t’aime…

Où sont les mots ? Les vrais ? Les je t’aime. Sont t’-ils planqué dans les précieux silences qu’elle glisse parfois ? Sont t-ils dans ses phrases qui ne veulent plus dire grand choses. Où sont les je t’aime ? Ou sont les aveux dissimulés dans les grands yeux de Camélia. Où est la vérité sur ce terrible combat. Je t’aime, je t’aime, je t’aime. Et je suis presque désolé pour ça, Kyle. Et désolé pour moi. Putain de vie, sentiments trop grand, cœur qui tambourine. Des fois, c’est presque pleurer sans verser la moindre larme, juste une nostalgie violente qui teinte la peau d’une ombre douce, terrifiante. Destructrice, toujours.  Qu’est ce qu’elle doit faire, Camélia, lorsque les mains se resservent. Lorsqu’elle sait que ce geste, elle l’arrache à tes bras. Cette étreinte ne ment pas, tu n’en veux pas. Elle l’a comprit depuis trop longtemps Camélia. Elle a comprit que c’était l’impossible qui associé vos deux noms. Que les jamais était à formuler pour toujours. Elle sait bien que tu n’as envi de rien. Elle sait bien que tu n’as pas envie d’elle. Mais la chaleur du corps fait oublier le peu de logique que vous vous forcez à avoir. Supprimer ces habitudes que vous avez finies par prendre.

C’est devenue logique de ne plus y croire. C’est devenu logique de jeter l’éponge. C’est devenu logique d’aimer. De se détester. Fort. Oh Kyle si tu savais comme tout se soulève dans son être, si tu savais comme elle n’en peut plus.  Elle est dans tes bras, et ça n’a pas de sens Kyle ? Tu t’en rends compte ? Vous deux ca n’a aucun sens, ça n’en a jamais eut. Et pourtant vous êtes la, et pourtant a cette instant précis, a cette seconde la. Ca semble presque facile. Facile de serrer une existence dans ses bras, si facile que l’on balaye le reste. Si facile que les sentiments qui l’emportent, c’est seulement ce putain d’amour pour toi. Je t’aime, je t’aime, je t’aime. C’est si logique. Aussi logique que cet agacement qu’elle provoque chez toi, aussi logique que la fuite que tu engages lorsque tu la vois dans les parages. Tout est logique Kyle. Tout a toujours été parfaitement logique. Totalement illogique. Vous vous êtes trompé. A un endroit vous avez oublié de tourner, et puis c’est le chemin qu’a dévié. Vous en avez prit deux différent. Mais vous vous êtes perdu dans ce même espace. Vous croisant l’un l’autre. Vous cherchant mutuellement, un peu. Beaucoup. Elle a toujours été à ta suite et malgré tout ces contacts appliqués sur ta personne, elle ne t’a même jamais effleuré. Et toi Kyle, en un mot tu frôles, en un geste tu brises. Le démon. Elle a hanté ta vie, comme t’as hanté la sienne. Pardon, je t’aime. Pardon, je t’aime trop. Kyle, je peux pas défaire mes mains. Kyle, j’ai plus envie. Kyle je ne veux rien comprendre.

Aime-moi. Si tu ne sais plus pourquoi nous nous acharnons dans cette logique la. Alors aime-moi. S’il te plait. S’il te plait…. Même si je n’en ai pas le droit.

Parce qu’elle les connait Camélia, les raisons. Elle sait bien mieux que toi qu’elle n’est pas une bonne personne, elle sait bien mieux que toi ce qu’elle a fait autrefois. T’as un peu le même passé, tu sais ? Seulement t’as pas aimé, seulement t’as jamais eut vraiment de but, ou si, bien sur que t’en as eut un, mais tu lui en a jamais parlé. T’as jamais parlé de toi. Et Camélia a toujours été tellement occupé à le faire pour toi, qu’elle t’a jamais vraiment laissé le temps de te placé par toi-même dans la conversation. Camélia, elle est coupable de votre asphyxie commune. Camélia n’est pas de ces filles que l’on aime, Camélia ne doit pas être aimé, parce que Camélia consume. Camélia n’attend rien, Camélia prend. Et pourtant, elle n’a jamais rien. Les mais sont toujours vide lorsque le cœur est trop plein.

Ca ne sait plus sur quel rythme battre, le passé refait surface et  n’a pas sa place. Encore une fois Kyle. Une dernière fois ? Elle ne sait pas, elle ne s’y tiens jamais a ces choses la. Une dose de toi. C’est les lèvres qui se plaquent sur les tiennes, c’est le mensonge que l’on ne nie plus. Je t’aime, je t’aime, je t’aime.

Où sont les mots ? Les vrais ? Les je t’aime. Ils sont la, apposé sur ta bouche dans une tendresse infâme.

Oublier de respirer. Juste t’embrasser. T’embrasser comme jamais. Oublier que tu ne veux pas. Oublier que tu ne l’aimes pas.  S’infiltré dans la brèche, dans cette instant ou tu as oublié comme faire pour la détester.

Et revenir au réel, rendre ce qui ne nous appartient pas.

«  C’est pour ça… »

La main glisse sur la joue qu’elle avait su caresser.  C’est pour ça Kyle. C’est parce qu’elle est Camélia. C’est parce qu’elle t’aime. C’est pour ça. Uniquement pour ça. Une alchimie dévastatrice dont l’explosion fait trop de dégât.

Elle sourit Camélia lorsqu’elle se lève, elle sourit pour pas pleurer. Elle sourit parce que Camélia, elle a fini par s’y faire a tout ça. Les baiser volé, ces baisés volés. Ces sentiments non partagés.

Tourne le dos Camélia, laisse ton cœur se serrer, laisse l’esprit se rendre compte que la fin est bien trop programmé. C’est bientôt fini, Camélia.

«  Rêve pas trop de moi hein ? »

La voix s’évade comme sa personne. Combien de fois t’as t’elle laissé comme ça ? C’est juste une de plus, t’inquiète pas. Elle va s’en remettre, et toi aussi Kyle. Alors panique pas. Tu peux même la détester de nouveau. Elle t’en voudra pas. Elle t’en veut plus Camélia. Elle fatigue simplement.


...Se sont les seuls mots qui me viennent

_________________

Parce que capturé une Camélia sauvage, c'est plus compliqué qu'on pense

Spoiler:
 

icone Phy style par Leif et pokemon par Beli Et vava qui poutre sa maman par CapriBNDAMOUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lonely rivers flow, To the open arms of the sea yeah   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lonely rivers flow, To the open arms of the sea yeah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « WTF ? :: « Mini RP.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit