AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 so we forgot what it was like to be alone • stratford.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 1576
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 24


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans
Nationalité: Galloise
Relationship:

MessageSujet: so we forgot what it was like to be alone • stratford.   Mar 31 Déc - 15:44





JUST BE YOU BECAUSE THAT'S GOOD ENOUGH FOR ME

Je ne sais pas pourquoi je fais ça. La tyrannie des liens du sang se moque de moi. Toi, moi, on joue, on joue, à quoi ça rime tout ça. On crie, on jouit, c'est ça la vie. Tu me saoules, t'es conne, t'es chiante, jamais contente. J'aimais l'unicité. Avant toi, il y avait que moi. Stratford rimait avec Adriel, j'étais ce soupir frêle sur toutes les lèvres. Mais c'est drôle que tu sois là. Hé bébé, t'as vu on est les rois.
Je t'emmerde, tu me fuis, je t'oublie, tu reviens, je te cherche, tu t'en vas. Il est mignon notre petit manège, chérie.

Quand j'arrive, t'es seule, affalée sur un banc ombragé. Je te fais face, les mains au fond des poches, sans jamais vraiment me défaire de ma dégaine de loveur joli-cœur. Sait-on jamais, tu pourrais peut être oublier que t'es apparentée au seul vrai beau gosse du lycée. Rictus moqueur.

Salut la moche.

Tu dis rien. Pas encore. Je n'attends pas la répartie cinglante pour te rejoindre. T'as l'habitude, moi aussi.
Je m’écroule à tes côtés. Nos cuisses se frôlent. Tu me regardes. T'as les yeux toujours aussi bleus, venimeux, des débris de ciel d'hiver qui me perforent. Je souris à demi. T'es jolie tu sais. Des fois. Ça t'arrive.
Enfin ça doit t'arriver souvent - tout le temps -. Et moi j'oublie, trop souvent. Tu reviens parfois dans ma vie comme ça sans prévenir, la silhouette grande et mince, le blond dans le vent, de ton petit pas aérien. T'es comme toutes ces gonzesses qui après la douche se crèment les jambes et le ventre, tu t'épiles les sourcils et les aisselles, tu danses, tu ris, tu sèmes la zizanie. Tu fuis les calories et tu coures contre les hommes, tu fuis le temps et tes amants. T'es comme toutes les autres. La génération désenchantée des filles gâchées. T'es conne.

Pourtant t'es différente.
Pourquoi, je sais pas.

On se dévisage.

Ma main s'agite un peu dans le vide qui nous sépare, s'ébroue dans l'air froid, esquisse une ombre sur la tienne. Une seconde passe avant qu'elles se trouvent. Mes ongles courts glissent sur la douceur de tes phalanges. Mon pouce valse sur ta paume. T'as de belles mains. C'est bête. Elles sont fines et toutes menues, tendres et pleines de caresses. Elles sentent le pouvoir et l'argent ; je suppose que tes amants se pressent en file indienne pour les embrasser. Les enfoirés.

J'ai envie de d'ajouter quelque chose, une phrase, un mot, n'importe quoi. Mais rien ne vient. J'ai juste à la lèvre un petit morceau de sourire éméché. Je lève la tête vers le ciel. Qu'est-ce que je fais là moi.

T'es chiante.

À croire que je ne peux pas me passer de toi.

Un jour ce sera juste toi, moi et le monde s'en foutra.
If you're cold I'll keep you warm If you're low just hold on Cause I will be your safety Oh don't leave home I arrived when you were weak I'll make you weaker, like a child Now all your love you give to me



Dernière édition par Adriel Stratford le Jeu 2 Jan - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 21


It's a kind of magic.
Age du personnage : seventeen.
Nationalité: Galloise
Relationship:

MessageSujet: Re: so we forgot what it was like to be alone • stratford.   Jeu 2 Jan - 11:31

euhhh voilà je sais pas trop ce qui s'est passé alors ne me demande pas. je voulais poster avant de partir en tout cas donc voilà, j'ai fait de mon mieux.
j'ai bataillé pendant une demi-heure avec des photos de pettyfer et puis abandonné lulz pardon
♥♥♥ loveuh



A te voir t'avancer de ce pas conquérant, je me demande toujours si être le Roi, le seul souverain incontesté de ce tas de détraqués, te manque. Je jurerai que oui. Que partager en un certain sens la couronne titille ton égo démesuré. Mais un monarque seul, sans personne pour le comprendre, ne dépérit-il pas? A présent nous règnons, nous, les vainqueurs rayonnants, qui gagnons même quand l'on perd, maîtres et possesseurs peu importe où l'on pose le pied, acclamés de tous côtés, révérés et haïs. Nous, les Stratford. Mais ce qu'on ne dit pas, c'est que ceux qui portent les lauriers, bien souvent, ont les coeurs prématurément fanés. Je suis bien placée pour le savoir, avec un prénom aussi fleuri.
Dès que l'on nous approche, l'illusion flêtrit. Je piétine et crache autant de mots pesants qui tombent et, tels des cailloux, font obstable à toute culture. J'arpente un sol aride, creusé et battu de désillusions. Tu instilles pour ta part au creu des reins ton Mal, luxure qui s'épanoui sous tes caresses, ta tendresse, tes attentions renouvelés, et dont tu récoltes les fruits comme tu sais le faire. Ton jardin resplendit, plein de senteurs enivrantes et de perspectives alléchantes. Arsenic. Beauté toxique.
C'est drôle, tu ne trouves pas? L'un comme l'autre, nous refusons avidement à ceux qui nous côtoient les bonheurs que nous ne connaissons pas.

─ Salut l'idiot.
Quelle jolie paire nous faisons, vraiment.

L'un comme l'autre, nous ne laissons plus duper par les vaines dorures de nos parures, dont tu sais trop bien la vacuité. L'un comme l'autre, conscients de leur importance pour le commun des mortels, nous en usons encore et encore afin d'atteindre nos objectifs peu reluisants.
Et l'un comme l'autre, nous n'en retirons jamais qu'une vile satisfaction qui est loin de nous combler. Oui, loin d'être un baume, nos petits jeux attisent nos rancoeurs et ravivent nos plaies. Engoncés dans notre fierté, nous détournons le regard, refusant d'admettre l'évidence : ce que nous sommes devenus ne nous rend pas heureux. Ne le fera jamais. Et à quoi bon ne plus être un Roi Solitaire si c'est pour persister dans ton orgueil, et me repousser? Même moi.
Tu sais, Adri.
Je suis fatiguée.
Je n'ai cessé de me dissimuler dans un labyrinthe d'amertume et de défi. Je crois que j'ai envie d'être détestée pour qui je suis. Ai-je pour autant réellement dévoilé à qui que ce soit l'intégralité de ma personnalité? Me la suis-je seulement avouée? Tout ce temps, à refuser de m'abandonner de peur d'être blessée, et depuis que j'ai réitéré pitoyablement ce que William et moi nous étions infligés, j'en ai assez de ces parades infectes.
Alors s'il te plaît. Méprise moi pour les bonnes raisons, cousin. J'arrête de jouer. Je te laisse la main, toutes les cartes, et le loisir de l'accepter, me lacérer avec tes mots empoisonnés si ça te chante. Je ne sais pas si tu l'as compris, mais je sais, et je suis sûrement la seule, que tu es plus que l'héritier Stratford, plus qu'Arsenic, plus qu'une belle dégaine, un compte en banque à en perdre l'esprit, des piques sulfureuses, une jolie tête que j'aime à qualifier de vide et un coeur noirci par le feu des cigarettes que tu affectionnes et le blanc de tes nuits. Moi je te vois dans toute ton horreur, toute ta splendeur. Et... toute la vulnérabilité que tu tiens tant à cacher. Je n'ai pas oublié Adriel. Le petit garçon, et le joueur de violon. Est-ce que tu me vois comme je te vois, dis?
Doucement, comme à regret, je repousse tes doigts et souffle:

─ Qu'est-ce que tu veux?
 


I don't wanna hear about the bad blood anymore. I don't wanna hear you talk about it anymore. All this bad blood here, won't you let it dry? It's been cold for years, won't you let it lie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

so we forgot what it was like to be alone • stratford.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « COLLEGE/LYCEE | RPG. :: « Cour de l'école. :: « Jardins fleuris.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit