AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (En attente de don) I'm dangerous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 18


MessageSujet: (En attente de don) I'm dangerous.    Lun 12 Aoû - 12:14

« I'm just a shadow among others »

« I am told that I am dangerous. »




    • Surnom : Personne ne lui donne de surnom. Elle est juste "Sial".
    • Age : 16 ans
    • Année : Cinquième année
    • Année d'arrivée : Première année.
    • Classe : SPE



« Find me. »

« On dit que mon cœur est emplit de rage et de discorde. »



Je fixe le ciel, gris, sombre, sans aucune lueur. Il va bientôt pleuvoir. D’un regard vide, je parcours la cours déserte. J’ai encore séché. Ce n’est pas la première fois, et ça ne sera pas la dernière. Mme Pike a été virée. Je souris. Cette emmerdeuse de prof ne sera plus là pour me foutre des noises. Je peux remercier le petit Luck. Sans lui, elle serait toujours là, à me gueuler dessus sans arrêt. Elle me rappelle la vieille O’Darley, avec son teint acre, son chignon serré, ses binocles rondes et sa poitrine tombante.
Le tonnerre gronde, la première goutte s’écrase sur ma manche. Juste après, on a cours d’EPS. Je me demande quel exercice ça sera cette fois. C’est un des seul cours que je considère comme « potable », qui m’intéresse un minimum. Celui où j’ai le droit d’exercer mon don.

Je relève la tête. Mes cheveux sont trempés, ils dégoulinent. Je tourne sur moi-même. La fraîcheur de la pluie ruisselle le long des courbes de mon visage, le long de l’arête de mon nez, du creux de mes yeux. Je me sens observée. Je jette un œil au portail qui donne sur la rue. Une gamine me pointe du doigt, en criant que je suis folle. Sa mère l’attrape par le bras, tandis que son père ouvre un parapluie. Une famille. Celle que je n’ai jamais eue. Mon passé n’est qu’un immense brouillard grisâtre que je ne parviens pas à dompter. Je me suis perdue dedans, je suis la « sans-famille ». Celle qui n’a pas d’origines.

Je jette un regard à ma montre. Je vais devoir monter en cours. Je franchis l’immense porte d’entrée, et m’engage dans le premier couloir. Mes pas résonnent le long des murs, jusqu’à ce que la sonnerie imminente rompe le silence. Les premiers élèves sortent, puis se figent à ma vue. Forcément, comme d’habitude. Personne n’a oublié la fois où ce professeur s’est mis dans le crâne le fait que je fasse partie de son cours. Colérique comme je suis, eh bien… Mieux vaut ne pas en reparler. Je n’ai pas été virée. Pourquoi ? Parce que la direction pense que je ne contrôle pas encore assez mon don pour pouvoir me lâcher dans la nature. J’ai écopé d’un certain nombre d’heure de retenue.
Déjà que le surnom « La Dangereuse » me colle à la peau, il a suffi que cet incident surgisse pour envenimer la situation. Pas que je sois sadique, méchante. Je suis juste incomprise. Raison aussi pour laquelle je n’ai jamais eu d’amis. J’ai toujours tendance à m’isoler. Le don n’a fait qu’accentuer la tendance. Maintenant, toute la populace de l’établissement m’évite et le trouve flippante.
Je me rappelle de la fois, où, quand je suis arrivée, on n’a pas compris tout de suite mon don. La direction savait d’avance que je serais classée spéciale. Mais quand il on sû, eh bien il on fait transmettre à tous les professeurs qu’il fallait se méfier de moi, enfin, de mon pouvoir. Et que voulez-vous, il y a eu des fuites. Depuis on me considère comme le danger public, la grosse sadique. Peut-être le fait que je ne parle pas beaucoup n’a qu’augmenter la dose de suspicion ?

Oui, je ne parle que très peu, et je réfléchis beaucoup. Les pipelettes, je les trouve puériles. Les gros-bills ennuyeux. Ceux que je déteste le plus sont sans aucun doute les Elémentaire, en particulier la petite Queen. Dès que je la voie, l’envie de la remettre à sa place survient. Mais bon, je préfère m’abstenir, ne voulant laisser la place à ma rage, ma colère et ma méchanceté qui me harcèlent depuis ma naissance. Mais au fond, et ça, ne le répétez pas, je suis tendre. Il faut juste savoir toucher là où ça fait mal. D’extérieur, je parais froide, cruelle, dangereuse et insociable. A vous de trouvez la clef pour que ce masque cède.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(En attente de don) I'm dangerous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « CAP OU PAS CAP ? :: « Que la partie commence.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit