AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si l'monde est tordu ─ Tigernach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 1459
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 23


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans.
Nationalité: Irlandais
Relationship:

MessageSujet: Si l'monde est tordu ─ Tigernach   Mer 27 Fév - 0:59

Pray to God I think of a nice thing to say




Cour de l'école, 15h30, 11 degrés.

Scott Clarke, PHY, 17 ans.


MATCH DE SOCCER : 3 - 1

Au coup de sifflet, des cries de joies retentirent chez l'une des deux équipes, l'autre plus silencieuse se contenta de partir vers les vestiaires sans plus s'attarder sur le terrain qui prenait des airs festifs comme ci le tournois gagné était l'évènement de l'année. Évidemment, bonjour le fair-play hypocrite dans les vestiaires : ça devait facile faire un an que l'ambiance bon enfant avait définitivement disparue des matchs de soccer et on avait beau se consoler en se disant "C'est pas grave c'est qu'un jeu", c'était quand même bien chiant de perdre pour les mêmes raisons.
Surtout une, en particulier.

Il y a toujours eu des rivalités entre les classes, il suffisait de voir les clichés circulant dans l'école sur chaque groupe. Les clubs avaient pour avantage de pouvoir calmer l'atmosphère en réunissant différentes personnes pour une même passion, mais ils étaient aussi un bon moyen de régler certains comptes, surtout à travers les sports de compétitions. Et bien que les équipes sont mixtes en classe, souvent les tensions collectives viennent à l'origine de disputes à l'effectif plus réduit avant d'englober la classe entière. Cependant, ce qui était un peu moins courant, c'est quand un malaise avait lieu entre deux individus d'une même classe, mais qui en devenait presque aussi célèbre qu'une mésentente entre un SPE et un ELEM ou un PSY et un PHY. Non elle n'en venait pas au point de mettre la discorde au sein de cette dite classe, mais on va dire qu'on se moquait pas mal des deux concernés. Un peu comme il fut un certain temps des moutons noirs un peu particulier en ELEM.

Pourquoi est ce que je vous parle de tout ça ? Parce qu'il y a quelque part un PHY, un peu plus malin que la moyenne des jaunes, qui avait flairé le bon filon. Être bon en sport, c'est bien. Le faire profiter aux autres, c'est mieux. Se faire payer pour ça, c'est parfait. Problème : c'est toujours un peu gênant que ce dit individu s'incruste dans une équipe random car elle a su y mettre le prix, gagne le match et se barre sans demander son reste. Enfin, gênant pour l'équipe adverse hein, car sinon niveau conscience celle d'en face s'en remet bien. Mais ça a beau ne pas être l'unique raison de la défaite de l'équipe, ça a tendance à énerver pas mal de gens.
Surtout une personne, en fait.

Je vous présente Scott Clarke, ennemi auto déclaré de Tigernach McGallan ! Il fut d'ailleurs le premier à entrer dans les vestiaires pour se laver et se changer car, au fond, il se doutait un peu de l'issu de ce match tout comme il savait que Tiger n'allait pas attendre qu'on lui refile une médaille pour filer on-ne-sait-où. Or, il voulait avoir une petite discussion avec lui. Et en changeant de vêtement, il grogna dans sa tête un "C'est trop facile de gagner avec des matchs censés être amicaux !". Du coin de l’œil, il observa discrètement ses camarades déçus, au fond c'était à cause de leur couardise que cette situation continuait. Mais le don de McGallan était intimidant, du coup il ne pouvait pas totalement leur en vouloir.
Dernier coup de déo', l'adolescent sortit des vestiaires pour courir vers la jeune silhouette qui s'éloignait d'un pas tranquille.

-HEY TIGER !

Aucune réponse de la part du blond, même pas un regard quand le brun arriva à sa hauteur. Il aurait été invisible que la situation serait identique ! Ce type était toujours aussi méprisant et antipathique.

-Tu vas t'arrêter oui ?

Le voila qu'il continue de l'ignorer, il eut fallut que le jeune Clarke l'attrape par l'épaule, ses traits du visage se durcissant en même temps que sa voix.

-TU VAS ARRÊTER, OUI ?!

En arrière plan, des regards s'échangent : ça allait encore mal tourner.


But I don't think I can, so fuck you anyway.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 127


It's a kind of magic.
Age du personnage : 18 hivers.
Nationalité: Irlandais.
Relationship:

MessageSujet: Re: Si l'monde est tordu ─ Tigernach   Mer 27 Fév - 9:13


Tigernach McGallan, PHY, 15 ans et demi.


Le sifflet annonça la fin du match. L'équipe l'avait remporté trois à un. Le premier but, c'est Tiger qui l'avait marqué dans les vingt premières mnutes, histoire de donner le ton de la rencontre. Le second était dû à une action de l'un de ses collègues, un peu avant la fin de la mi-temps. C'est peu après la reprise que l'équipe adverse parvint à renverser la tendance, tout en étant néanmoins toujours avec un score moindre. Enfin, à 5 minutes du dernier coup de sifflet, le dernier but mit fin à tout espoir pour les perdants. Et bien que le ballon fut mis au fond des filets par un autre joueur, il était cependant le résultat d'une action décisive du jeune blond...

Ainsi, pendant que l'équipe adverse semblait dépitée, les gagnants laissaient éclater leur joie, le seul qui ne semblait se moquer du résultat était Tigernach. Cette victoire n'était pas réellement la sienne, et de toutes façons, la seule raison de sa présence ici était l'argent, il ne tirait donc aucune satisfaction de ce match. Cette rencontre ne le concernait en rien, dans ces conditions, normal de s'en moquer. Il se contenta de saluer l'équipe adversaire en les remerçiant pour " ce beau match ", et il retourna illico presto aux vestiaires. Comme convenu, le capitaine de l'équipe lui remit une enveloppe pleine de billets, c'était la règle: la moitié de la paie pour avoir droit à ses services, l'autre moitié une fois le match remporté. Si jamais l'équipe perdait malgré sa présence, Tigernach ne touchait que la première moitié. Simple mais efficace.

- Merci pour ton aide, sans toi, le match aurait été vraiment serré !
- Serré ? Le résultat serait carrément inversé oui.
- Erhm... Tu dois avoir raison... La prochaine fois, on sera suffisamment entraîné pour nous débrouiller tout seul.
- Ah, n'en faites pas trop non plus, j'aime bien me faire de l'argent facile moi ! Qu'est-ce que je vais faire si tous les nuls deviennent bons ?!


Arborant un sourire moqueur, il laissa stoïque le capitaine et s'en alla sans plus de cérémonies, l'enveloppe dans la poche. Si vous vous posez la question, non, il ne prenait pas de douche, car les dortoirs n'étant pas loin, il ne voyait donc pas l'intérêt d'emporter une autre tenue avec lui. Il ne portait donc qu'une veste en plus de sa tenue de soccer et un sac contenant quelques babioles: portefeuille, console portable, téléphone, bouteille d'eau et quelques biscuits histoire de ne pas mourir de faim....

Il errait donc dans les couloirs, l'un de ses biscuits à la bouche, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça n'avait pas l'air mauvais. Quand on le regardait dans ce genre de situation, il semblait soudainement faire à nouveau son âge, car oui, sur le terrain, on avait tendance à le croire plus vieux, de même en cours, le timbre de sa voix, ainsi que son visage sérieux, n'aidait en rien à constater qu'en fait, il avait des traits encore très juvénile. C'est qu'il n'avait pas encore 16 ans, le bougre.

Enfin, son allure de jeune adolescent disparut bien vite, en effet, une voix familière le héla. Une voix lui portant sur le système. Une voix qu'il ne voulait vraiment pas entendre. D'ailleurs, c'est avec toute l'impolitesse dont il pouvait faire preuve qu'il se décida à faire la sourde oreille. Vous avez dit caractère de merde ? Hum, oui, c'est sûrement le cas, mais de son point de vue, ce n'est pas vraiment son problème de vexer ou non son entourage: au pire, qu'ils aillent se faire mettre. Hélas pour notre vilain petit canard, celui à l'origine de ce brouhaha ne semblait guère enclin à laisser filer le jeune tigre mal léché. Sentant la présence de la nuisance sonore non loin de lui, en partie à cause de ce parfum horrible que la dite nuisance aimait porter, Tigernach continuait de faire son sale petit snobinard faisant fi des prolétaires.

Ça ne semblait pas avoir beaucoup d'efficacité, car sans attendre, une main vint à la rencontre de son épaule, et voilà qu'il était forcé d'avoir une interaction sociale avec cet imbécile de Scott Clarke. Ce sale crétin. Tiger laissa traîner son regard bleu vers la main du brun, son visage toujours impassible en réponse au faciès menaçant de môsieur fashion victime. Le jeune blond regretta quelque peu de ne pas pouvoir utiliser son don pour devenir réellement sourd, car la seconde d'après, ses tympans subirent le hurlement de monsieur chapeau, et ce n'était pas une expérience plaisante.

-TU VAS ARRÊTER, OUI ?!

Un petit silence s'installa, les regards se portèrent sur le duo, et les élèves n'étaient pas le moins du monde surpris de voir l'origine de ce qui semblait être le début d'une querelle. Tiger dirigea son regard sur le visage de Scott, avant de revenir à sa main, et de repartir à nouveau vers le visage. Oui, je sais, ce n'est pas intéressant pour un sou, mais il faut bien décrire ce qu'il se passe, hein. Bref, il fronça ses sourcils et repoussa la main de son aîné avec véhémence, le dégoût marquant son joli minois.

- On a pas élevé les cochons ensemble, alors tu évites de me toucher, sale fiotte.

Aaaah, qu'il était poli, le fils du Chevalier. Un véritable concentré d'amour et de bonheur. Surtout en présence du fils Clarke. Après cs dires charmants, McGallan fit mine de nettoyer sa main contre son short, et ne perdant pas des yeux son objectif de rentrer aux dortoirs, reprit son chemin. Mais il savait, oh oui, il savait même très bien comment allait réagir Scott face à cette impertinence, il il était pressé d'en profiter. Ça ne dura même pas 4 secondes quand, à nouveau, la main du brun chargea en direction du blondine. Ce dernier esquissa alors un sourire, et avec une vitesse fulgurante, il s'empara du bras de son interlocuteur, se pencha en avant et pour finir, le plaqua dos au sol. C'est que ça peut être fourbe une saloperie douée en sport, surtout quand c'est passé par la case judo et karaté. Le vilain tigre s'accroupît alors, tout sourire, en face de Scott. Le joli coeur n'allait certainement pas tarder à rager, et accélérer le processus était une tâche que Tiger ne pouvait tout simplement pas laisser de côté !

- Bien ! Maintenant que tu es à ta place, c'est-à-dire à mes pieds, on peut discuter, loser.

Aaaah, les prémisses d'une belle amitié, que c'est émouvant ! ... Comment ? Pas d'amitié ? Juste de la haine mutuelle comme on en voit rarement ? Vous êtes sûr de vous ? Bon bah au temps pour moi, je me croyais dans un shônen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 1459
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 23


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans.
Nationalité: Irlandais
Relationship:

MessageSujet: Re: Si l'monde est tordu ─ Tigernach   Sam 2 Mar - 15:33

If you find a man that's worth the damn and treats you well.


Ce genre de situation ne finissait jamais bien pour les deux.
Pourtant, il y avait bien moyen de faire tourner la conversation autrement, c'est vrai quoi. Pourquoi forcément en arriver à la violence ? Pourquoi en arriver à crier sur un type qui, de toute façon, se fichait bien de ce qu'on pensait de lui et de son petit commerce ? Scott aurait dû se montrer calme comme il l'était la plupart du temps, l'observer de loin, hausser un sourcil, peut être en rire quelques minutes puis tourner la page. Dans quel état serait il s'il se mettait à hurler sur tout ce qui dérange ? Certainement dans le même que Msieur Reynolds.
Mais bon, Scott avait insulter personne, lui.

Et il a beau rire de toutes remarques déplacés sur son image de gentleman (il a l'habitude des dérivés de "gay" ou de "métrosexuel" depuis le début de son adolescence, certainement que cela le poursuivra toute sa vie), ses sourcils se froncèrent quant même devant le "sale fiotte" et il se sentait déjà prêt à envoyer un pique... Si le blond n'était pas déjà partie. Certainement fier de sa réplique "imparable" (comme ci personne n'allait dire le contraire, haha) et de laisser un Scott qui, lui, se sentit con pour le coup. Pourtant la voila son occasion pour partir, pour éviter que la discussion dégénère ! Mais niveau fierté c'est pas trop top. Tu "abordes" quelqu'un, on t'insulte puis tu es ignoré, laissé en plan, mis de côté, abandonné dans tes insultes marmonnées. Non vraiment, pour quelqu'un d'aussi superficiel et fier que Scott, c'était vraiment pas cool. Il tendit donc le bras pour le rattraper, prêt à répliquer contre ce sale prétentieux qui se croyait tout permis et en particulier de l'insulter en public.
Enfin il aurait pu s'il ne s'était pas retrouvé dans les secondes qui suivent, brutalement au sol. Un peu trop sonné et en mauvaise posture pour dire quoique ce soit. En plus l'autre souriait en face de lui, se fichant royalement de sa gueule et encore plus fier d'avoir pu le mettre par terre en trois coups de cuillère à pot. Vous vous attendiez à ce que Scott sache parer ? Contre-attaque aussi vite ? L'idée de faire du sport martial ne lui avait jamais traversé l'esprit hormis quand il est dans ce genre d'échec et pour le coup il regrettait un peu de ne pas s'y être intéressé avant. Là il aurait pu lui mettre la raclée de sa vie et ce con ne le considérerait pas comme un chien en ce moment même.

Cependant, il y avait un avantage à se retrouver par terre, ça nous fait réfléchir et là en ce moment même, trois solutions s'offraient à lui :

1) Sois il décide de se la jouer vil et de se rouler par terre en criant de douleur. Là tout le monde le prendrait en pitié et châtierait le Vilain-Pas-Beau-Tiger, Scott aurait alors l'infirmier, les surveillants et les gens dans sa poche.

2) Sois il donne un coup de poing direct dans le joli visage du blond, histoire que ce dernier n'ait pas le temps de réagir et prenne le temps de bien savourer le contact de son uppercut. Scott serait alors vu comme quelqu'un de pas si faible que ça, qui sait se battre, qui est capable de renverser la situation en sa faveur. Certainement que son taux de fans grimperait en flèche, il vengerait tellement de gens, il est sûr !

3) Sois il décide de se montrer supérieur à tous ces barbares, rester fidèle à sa réputation de doux jeune homme, qui se montre pacifique, qui est le Jésus Christ des temps modernes, le hippie de l'école ! Et qui, peut-être, ferait changer le comportement de son ennemi, peut être même le respectera t-il ainsi ! Et là Tiger se dira "Cet Homme m'est supérieur, il n'a pas réagit à mes critiques, il est au dessus de tout, c'est mon nouveau Dieu, et si je faisais ami ami avec lui ? Je cesserais mon commerce ignoble, je m'inscrirais à des associations contre la souffrance qu'on fait subir aux tortues de mer. J'écouterai chaque conseil du grand Scott car il a la sagesse absolu et plus jamais je ne mépriserai quelqu'un."

Aaaah et je vous vois hésiter ! Chaque solution est si tentante ! Je suis sûr que vous vous dites derrière votre écran que Scott est si bon qu'il ne peut que choisir la troisième solution ! D'autres doivent se dire que derrière son joli visage il se cache un vil troll, ricanant en battant des cils ! Et certains qui vont essayer de communiquer par la pensée en lui disant "KEEP CALM AND KICK HIM HARD" ! Sachez que votre attention me touche beaucoup et que Scott remercie vos encouragements.

Mais vous saurez tout sur son choix après la pub !

...
...Quoi c'est pas drôle ? Quoi on est pas à une émission télé sur la violence des jeunes ? Pssst. Même pas drôle.
Toutefois, vous savez, Scott est quelqu'un d'intelligent, il ne supporte pas Tiger et ça l'amuserait bien de le jeter au bureau de la Directrice, tandis que lui jouerait l'homme larmoyant dans les bras de l'infirmière. Il se montrerait affligé face à la violence démesurée de son camarade, après tout il voulait juste défendre sa classe de sa cupidité !
Néanmoins, vous savez aussi qu'il trouverait ça lâche de jouer la comédie pour enfoncer son rival ! Ce serait  si cruel pour lui ! Puis il ne voulait pas que ça concerne d'autres personnes, il voulait juste une discussion tranquille avec ce cher garçon ! Ce n'était rien de personnel après tout. Ils pourraient même repartir du bon pied ainsi !

... Mais fort heureusement, Scott n'est pas un niais. Et rien n'est moins niais que d'attraper son vieil ennemi par le col tant qu'il est à notre hauteur et de le pousser si brutalement qu'il en tombe sur le sol. Ca cey de la virilité pure et dure, mes frères !
...Comment ça j'ai mentis pour le coup de poing ? C’ÉTAIT JUSTE UN EXEMPLE !!!!
On n'allait pas commencer si fort ! Après vous imaginez la fin du rp ? Il y aurait plein de sang partout et urgh... Rien que d'y penser  la chemise neuve de Scott a un plie ! Non non, il faut commencer en douceur, on ne peut que savourer la gradation croissante ainsi !

Le brun se redressa presque aussitôt après son acte, ricanant légèrement.

-"Loser" ? C'est Msieur-J'ai-Tiré-Qu'un-But qui me dit ça ? Tu veux un trophée ? Qu'on te demande un autographe ?

Allez, là il est question de remonter dans l'estime du public, la bagarre est pas finie gens, elle ne fait que commencer je vous rappelle ! Et pour ça, rien de mieux que de prendre en témoins ceux qui observent. Le garçon roula des yeux avant de désigner d'un air méprisant celui qui était resté assis et l'observait tranquillement.

-"Ma place", "Ma place". Sinon les chevilles ça va ? Elles te font pas trop mal ? Non sérieux, tu te sens vraiment bien "placé" en disant ça ?

Après tout, c'est vrai quoi. Surtout venant d'un PHY, ce genre de discours irait mieux à un ELEM si on devait suivre le cliché jusqu'au bout. Et au fond, c'est un peu ce que pensait Scott en le fixant d'un air se voulant moqueur. Mec, sérieux, qu'est ce que tu fous en Physique ? Tu as échangé de dons avec quelqu'un d'autre ?  Tu t'es perdu ? La personne qui a nommé ton nom a merdé ?

-Et moi qui venait simplement te toucher deux mots au sujet du match. T'étais pas obligé de me jeter par terre ! On a besoin de se comporter en sauvage ? Heureusement que tu n'as pas salis mon jean.

En accompagnant la fin de sa phrase, il secoua de la main la manche de son pantalon, fort content que le sol n'était pas humide sinon l'ado' aurait été bon pour faire une lessive ce soir.

-Je venais juste te prévenir que je vais parler de tes petites rémunérations à McAllistair, donc si ça peut se régler ailleurs que dans son bureau ce serait bien je pense.

Un sourire étira ses lèvres, confiant. Oui, l'optimisme d'Adrien était héréditaire.


Then he's a fool you're just as well, hope it gives you hell !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Si l'monde est tordu ─ Tigernach   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si l'monde est tordu ─ Tigernach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « WTF ? :: « Last & next generation. :: « Next Generation.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit