AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Play like in our childhood. <Charlie>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 22


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans
Nationalité: Américaine
Relationship:

MessageSujet: Play like in our childhood. <Charlie>   Jeu 11 Oct - 23:15

.


Elle rêvait un peu trop, parce que le monde ne lui plaisait pas. Elle s’était réfugiée dans son monde, sans faire attention aux autres, parce qu’elle avait peur qu’on ne l’accepte pas. Elle s’était créée un monde, où la vie était belle, où elle était aimée, où elle n’était pas différente. Dans ce monde elle avait des amis, alors même si à l’extérieur elle paraissait seule, en réalité elle était toujours entourée, un peu trop même. Et elle rêvait d’un peu de solitude, d’amis un peu plus vrais, qu’elle pourrait toucher, voir le sourire. Elle rêvait d’une réalité qu’elle ne croyait jamais avoir. Elle était conne, elle était seule. Mais dans son monde rien n’avait d’importance, parce que c’était le siens. Elle aurait aimé pouvoir emmener les autres dans ce monde un peut trop magique, un peu trop enfantin, mais tellement beau, tellement elle. Elle aurait ne plus être la seule à profiter de ce monde. C’était une petite fille qui se protégeait en vivant dans sa réalité, parce qu’elle avait trop peur de la réalité des autres. Elle ne vivait que dans son illusion, mais elle aimait son illusion, un peu trop d’ailleurs. Cette petite fille, c’était Ann-Lys, c’était elle avant Aisling. C’était elle avait tous ces gens qu’elle avait réussit un introduire dans son monde. Avant il n’existait qu’elle est ses voix, c’était triste, mais à la fois amusant. Elle en avait peur, mais ne s’imaginait pas vivre sans. Cette petite fille perdue dans son monde, sans personne, sans réel c’était Ann-Lys. Mais plus maintenant.

Lysie n’aimait pas se souvenir de cette époque. Bien sûr il n’y avait pas que des mauvais souvenirs, elle avait une famille gentille et aimante. Mais de tout ce qu’elle se souvenait, elle avait toujours était seule. Parce qu’elle était la seule à avoir le droit de parler aux voix. Elle avait longtemps cru être une privilégiée, mais peut-être n’est ce qu’un mensonge pour se donner bonne figure, pour éviter de croire qu’elle était un monstre. De toute façon peu lui importait, parce que maintenant Lysie n’était plus la même. Finalement elle avait réussit à changer, pas toute seule, mais grâce à l’aide de tous ceux qui l’avait acceptait malgré sa maladie. Elle n’était pas la seule à ne pas être normale, dans cette école. Dans un sens elle ne se sentait plus seul, Aisling a vraiment été une libération pour Ann-Lys. Ici, elle a fait la connaissance de tellement de personne en commençant par Nikola qu’elle avait connu au bal du nouvel an. Bien Vodka, sa partenaire de nuit, puisqu’elles étaient toutes les deux insomniaque, pour des raisons bien différente cependant. Il y en avait tellement. Et puis il y avait Charlie, celle qui était toujours là. Ann-Lys ne savait pas vraiment comme la rousse réagissait à la présence des voix, mais elle avait accepté de rester sa colocataire. Finalement les deux jeunes filles se sont trouvées une passion commune pour le Disney. Il ne se passait pas un jour sans que les deux filles regardent un Disney dans leur chambre, avec la petite télé qu’elles avaient acheté, ainsi que les cactus surnommés Bob et Sully.

Ann –Lys était vraiment heureuse dans ce petit endroit. Mais aujourd’hui elle n’allait pas très bien. Ca lui arrivait de temps en temps. Elle entendait les voix un peu trop fort et sa lui faisait mal. Souvent c’est quand elles sont excités, impatientes ou qu’elles s’ennuis. Aujourd’hui c’était l’ennuis qui avait provoqué se vacarme incessant. Heureusement Lysie sait un peu avant quand ça va commencé. Elle ressent toujours le même vent froid qui lui traverse le corps, jusqu’à rentré dans son crane et le congeler. Puis elle se met à trembler, comme si on venait de souffler en elle. Ca dure un peu près cinq à dix minutes, puis elles arrivent. Grâce à ça Lysie avait eux le temps d’aller dans la salle bateaux des spé pour les calmer. Ëtre sur un bateau les calmes toujours. C’est peut-être parce qu’elles aiment les pirates. C’est surement Jackson qui leur a transmit cette obstination pour les pirates et les bateaux, quoi qu’il en soit dès qu’Ann-Lys se mettait sur le bateau des spé, ça se calmait. Comme une bouffé d’air frai. Elles étaient toujours là, elles parlaient, elles chantaient là plupart de temps. Mais c’était reposant.

En partant, Ann-Lys avait oublié de poser le post-it comme quoi elle était sur le bateau. Elle le faisait tout le temps pour ne pas inquiéter Charlie quand elle disparaissait d’un coup ( ce qui lui arrivait assez souvent). Mais elle arrêta de s’inquiéter quand elle vit Charlie rentrer dans la salle pour la rejoindre.

▬ Tu vois je t’avais dit de ne pas t’en faire. Charlie nous connaît bien, c’est normal qu’elle sache où tu es.
▬ C’est bien qu’elle nous ait trouvé. Je me demande ce qu’elle veut nous demander. Je suis sûr qu’elle est venue dans un but précis, je le sens.
▬ T’es devenue voyante maintenant ? Notre pouvoir c’est d’invoquer les pingouins de l’âge de glace pas de voir dans l’avenir.
▬ De une c’est pas des pingouins mais des Dodos, c’est totalement différent. Et puis c’est une intuition pas besoin de pouvoir spéciale pour ça. Toi alors.
▬ Je suis soulagée qu’elle ne c’est pas inquiété.

AnnLys préféra ignorer la dispute qui se passait dans sa tête. C’était énervant parce qu’elle avait l’impression d’être divisé en deux, voir en trois, mais avec l’habitude elle y arrivait plutôt pas mal.

▬ Coucou Charlie. Désolé j’ai oublié de mettre un mot pour te prévenir que j’étais ici. Qu’est-ce qu’il y a ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 09/03/2012
Age : 23


It's a kind of magic.
Age du personnage :
Nationalité:
Relationship:

MessageSujet: Re: Play like in our childhood. <Charlie>   Dim 21 Oct - 0:46

Charlie s’était enfin trouvée une coloc’, elle avait été tellement contente de rencontrer Ann-lys et même si au départ ses "amis" imaginaires lui avait paru bizarre, mais elle n’avait pas pris peur comme le redoutait la SPE, elle s’était questionnée.

Toi aussi tu parles toute seule mais bon là pas à ce point. Tu te demandes depuis quand quand elle a commencé à parler seule. Parce que tu trouves ça quand même curieux. Bordel t’es pourtant pas hypocondriaque mais là tu t’es quand même presque crue atteinte à force de te parler toute seule, pour meubler le silence, quand elle n’était pas là….


''Rallée 98%... avance pourriture !''

La rouquine faisait son activité préféré pour faire plaisir à sa coloc. Oui parce que Charlie s’était donné la tâche de faire plaisir, par de petites choses simples, au moins une fois par semaine, à Ann-Lys. La semaine dernière elle avait ramené un deuxième cactus dans la chambre, pour que Bob rejoigne enfin Sully sur l’étagère entre les vieilles cassettes de dessins animés dont elles étaient toutes deux d’incommensurables fans. Charlie téléchargeais donc ‘excalibure, l’épée magique’ tout en textotant un peu avec Adrien histoire de prévoir de prochaines explorations et en se rongeant les ongles.

« A enfin ! GOoooooooD »


Lança la rousse en sortant le CD de son ordinateur portable.
LA BASE VIRALE VPS A ETE MISE A JOUR.

« OUI Ô einh, la base virale taguele. »
*clack*

La rousse ferma trop violemment son ordinateur sans même prendre le temps de l’éteindre et mis le cd dans une boite, la boite dans une pochette cadeaux –préalablement préparée-, la pochette cadeaux dans une poche et enfin, la poche, dans son sac en bandoulière vert, lui-même jeté sur son épaule.

Tu prends un gilet et quittes ta chambre d’un pas pressé, comme à ton habitude. Tu sais très bien que si Ann-Lys n’est pas là c’est qu’elle est au Bateau. Le bateau Spé. Parce que la petite brune est toujours là-bas, c’est un peu son lieu, mieux, son « endroit ». T’l’Aimes bien ce bateau pourtant un truc te dérange sur celui-ci, et t’es bien certaine que tu t’y retrouveras pas seule une nuit.

Charlie arrive alors dans la salle dudit Rafiot. Ann-Lys est bien là.
Comme à son habitude.

▬ Coucou Charlie. Désolé j’ai oublié de mettre un mot pour te prévenir que j’étais ici. Qu’est-ce qu’il y a ?
-Salut mon p’tit ! Regarde un peu ce que je t’ai, enfin, nous ai, dégoté pour ce soir !

Disait-elle tout en fouillant son sac pour lui tendre finalement la poche.

-T’attends pas à un miracle einh !, c’est juste pour ce soir ! Là dans l’immédiat j’vais filer en cuisine chopper deux trois trucs, t’veux quelque chose en particulier ou pizza M&m’s te conviendrais princesse ?

Continuais la rousse pendant que la brune déballait le dvd qui aurait parut vierge si l'on avait pas écrit dessus '' ceci est un dvd de <>'' surmonté d'un petit dessin d'excalibure dans son socle.

-alors ça t’plait ?

Charlie rangeai le papier cadeaux, et fourrant papiers et plastique dans la besace.

-Alors euhm... Ba ...de rien petite tortue !

La phy donnait constamment des surnoms en tout genre mais encore plus à Ann-lys puisqu’elle était sa colocataire et que Charlie l’aimait bien. Et La rouquine utilisait comme excuse le fait qu’un surnom ne lui aille vraiment pour pouvoir l’affubler de tout et de n’importe quoi.

-Ah et tu sais ne t’inquiète pas pour le post It, maintenant je sais où tu te caches tu sais !

lui lança-t-elle accompagné d’un clin d’œil avant de commencer a tourner les talons.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 22


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans
Nationalité: Américaine
Relationship:

MessageSujet: Re: Play like in our childhood. <Charlie>   Sam 22 Déc - 13:38

Joyeux cadeau de Noel !! Non je n’ai aucune excuse je suis vraiment désolé du retard pardooooon

.





Qui aurait cru qu’un jour on verrait Lys aussi proche de quelqu’un ? Normalement elle est plutôt une petite fille solitaire, qui passe son temps à écouter de la musique, à parler avec des voix que personne n’entend à par elle, ou à s’enfuir pour se reposer sur le bateau des SPE. En clair, Ann-Lys n’est pas une fille facile à vivre. Et il est encore plus difficile d’essayer d’être son ami, pace qu’elle est à l’ouest la plupart du temps. Mais un jour Charlie c’était proposé pour être sa colocataire et les deux filles avaient commencé à se trouver des points communs. Et finalement, elles devinrent proches, plus que personne ne l’avait été avec Lysie, sauf peut-être Nikolas. La spé avait, finalement pris l’habitude de faire attention à Charlie, même s’il lui arrivait encore de disparaître en oubliant de lui dire où elle allait. On n’avait jamais vu Lysie aussi heureuse que maintenant. Aisling l’avait changé et elle se plaisait à dire que ses parents auraient été fiers d’elle s’ils reprenaient contact avec elle.

La jeune fille se concentra sur le cadeau de son amie et le déballa sans cacher son existassions. Ann-Lys était encore une enfant qui avait arrêté de croire au père Noel, il n’y a pas si longtemps que ça et était toujours gagnée d’existassions quand elle devait déballer un cadeau. Une fois qu’elle comprit que le CD contenait le DVD d’excalibure, son visage s’illumina, comme au ralentie. D’abord ses yeux qui s’écartèrent et devinrent tout brillants, puis son sourire qui se fit lentement de plus en plus grand. Ann-Lys avait entendu parlé de cette série un nombre incalculable de fois, mais c’était la seule qu’elle n’avait pas encore eus l’occasion de voir. Autant dire que la jeune file était en extase devant la cadeau et qu’elle n’avait envie que d’une chose s’installer confortablement dans son lit avec Charlie et ses dodo pour lui tenir chaud et regarder ce film. Tant pis pour les cours ce n’était pas aussi important qu’Excalibure. Elle n’était pas la seule à être toute existée à cette idée.

▬ WOUAAAAAAH t’as vus ça ? Je voulais le voir depuis des lustre c’est trop bien. Vite Lys faut le mettre.
▬ Je comprendrais jamais pourquoi vous êtes toutes les deux folles de ce truc, c’est qu’un dessin animé.
▬ Dis pas n’importe quoi je sais que t’adore les Disney.
▬ Peut-être mais je suis pas aussi excité de le voir que toi. D’abord on doit manger.

Elle ne les écoutait même plus.

▬ MERCIIII Charlie, c’est le plus beau cadeau. Tu ne sais pas le nombre de fois que j’ai voulu voir ce DVD, mais je n’arrivais pas à le trouver. Au même temps moi et les ordinateurs ça fait deux.

Malheureusement elle devait attendre le soir pour profiter de son cadeau. Cette simple idée la démoralisa un tout petit peu.

▬ J’n’aurais pas la force d’attendre ce soir. Tu sais quoi je ferais venir les dodos, je me suis entrainée, comme ça on pourra se peloter contre eux.

Ann-Lys prit dans les bras sa colocataire. Elle qui d’habitude n’est pas du tout tactile, ou qui ne se laisse pas souvent gagner par l’excitassions c’était plutôt étonnant. Mais rien ne pouvait plus ébranler sa journée, même les voix allaient se tenir un peut tranquilles cette fois. Maintenant autre problème elle était morte de fin. Parce que malheureusement ce matin elle avait complètement oubliée de manger à cause de son mal de tête.

▬ Je meurs de faim, attend le vais t’aider à préparer la pizza j’aime bien cuisiner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Play like in our childhood. <Charlie>   

Revenir en haut Aller en bas
 

Play like in our childhood. <Charlie>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « COLLEGE/LYCEE | RPG. :: « Cinquième étage. :: « Bateau pirate des SPE.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit