AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Have I ever told you how awesome you are? -> SADEK.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 16/10/2011
Age : 22


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17
Nationalité: Anglais
Relationship:

MessageSujet: Have I ever told you how awesome you are? -> SADEK.   Mer 19 Sep - 21:34




Tommy venait d’avoir quelques jours difficiles. Une semaine difficile, en fait, si on généralisait. Cela faisait un peu plus d’un mois qu’il était arrivé dans l’établissement. Perdu au début, mal à l’aise dans sa classe de gamins avec des balais dans le cul, relégué immédiatement au rang d’abruti fini parce qu’il était tout bonnement dernier et creusait un réel écart de notes comparé au premier, un certain Hopekins qui lui semblait tout aussi aimable qu’une huitre, il gardait sa parfaite bonne humeur, son sourire et ses habitudes. Il s’était fait un tas d’amis. Ce n’était pas bien difficile au fond, d’être ami avec Tommy. Il vous attirait, tout simplement, égayait votre vie avec sa simplicité apparente, cet éternel rire qui transperçait l’air et les matinées maussades, cette maladresse touchante de gamin qui étirait chez vous un petit air amusé, ou parfois même une crise de fou rire dans les moments où on s’y attendait le moins. Bref, Tommy était loin d’être malheureux à Aisling, au contraire, il s’était rarement senti aussi bien depuis des années.

On était cependant loin du temps en Amérique où Tommy n’avait aucun problème de santé. C’était ici son principal problème –le second étant qu’il ne voulait pas que les autres le découvrent-. Des problèmes de fatigue, des problèmes de cœur, et des absences, encore et toujours. Souvent, Tommy n’assistait pas aux premiers cours de la matinée car il n’avait pas réussi à se lever. Il devait à tout prix être en forme pour assister en cours. Avoir un Tommy qui n’avait pas assez dormi était le meilleur moyen soit de le voir s’effondrer sur sa table de sommeil, soit de devoir l’envoyer à l’infirmerie pour qu’il aille réguler sa tension cardiaque dans un endroit calme. A cause des années précédentes qui avaient été encore plus archaïques à suivre, entre de longs séjours à l’hôpital ou cloitrés dans son lit pour quelques heures au bahut, l’adolescent avait accumulé de nombreuses difficultés dans toutes les matières –à l’exception du russe et de l’anglais-. Un retard qu’il s’était promis de rattraper une fois à Aisling, ses problèmes de cœur plus ou moins réparés. A l’exception qu’il s’était retrouvé largué en plein milieu d’année dans une classe de purs intellos qui avaient trois ans d’avance sur le programme, qu’il ne comprenait rien, qu’il avait un côté un peu flemmard, et qu’il ne pouvait pas toujours assister aux cours.

Bref, de ce côté-là, ça n’allait pas fort.

Une semaine difficile à cause d’une montée de tension subite, les nombreux médicaments anti-rejets qu’il avalait en permanence ayant décidé de ne pas faire effet. Cloué dans son lit, ou bien à l’infirmerie pour être sûr qu’il n’y ait aucune complication, Tommy remerciait réellement Bastian de s’être occupé de lui. L’infirmier était une personne adorable que l’adolescent appréciait énormément. Il comptait bientôt lui demander d’être son aide à mi-temps. En attendant, le garçon avait loupé quelques cours importants et assistait en ce moment au cours de SVT où il était complètement largué. La méiose. Mais oui, bien sûr. Cela lui parlait autant que le nom d’un quelconque plat vietnamien. Il prêtait une oreille attentive au cours, les yeux rivés sur le professeur classieux qui faisait son cours. Sadek Kharmaz.

Sadek était le professeur préféré de Tommy. D’abord parce qu’il enseignait sa matière préférée, et qu’il l’enseignait parfaitement bien. Ensuite parce que, malgré tout ce qu’on pouvait dire sur le caractère merdique de cet homme, Tommy le trouvait toujours très gentil et sympa, et qu’il adorait discuter avec lui. Et finalement, parce qu’il était beau, classe et bien habillé, et que Tommy était un gay (si possible secrètement, mais c’était difficile au vu des nombreux lapsus qu’il pouvait tenir dans une conversation ou des regards mateurs peu discrets quand un athlète passait à côté de lui). Et donc, pas désagréable à regarder. Ses trois raisons regroupées expliquaient ainsi pourquoi Tommy était aussi assidu en cours de SVT.

A la fin du cours, il rangea ses affaires lentement, pris son sac et marcha tranquillement jusqu’au bureau carrelé du professeur. Il grimaça légèrement, timide, puis lui fit un petit sourire.

« Hurm, excusez-moi… » Il agrandit un peu son sourire en remontant son regard vers Kharmaz pour le fixer. « J’étais absent aux cours précédents et il me semble que, euh, les autres ont eu des poly. Est-ce qu’il vous en reste, s’il vous plait ? Et…Et je suis vraiment désolé d’être absent aussi souvent. » Il grimaça, ne perdant pas son sourire, signe de sa gêne. Il aurait dû demander à photocopier un poly d’un de ses camarades au lieu de déranger Kharmaz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 673
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 24


It's a kind of magic.
Age du personnage : 32 ans
Nationalité: Anglais d'origine marocaine.
Relationship:

MessageSujet: Re: Have I ever told you how awesome you are? -> SADEK.   Jeu 27 Sep - 12:37



Un squatte de pensées s'était organisé dans la tête de Sadek. Il y avait une sorte de bruit infernal, celui des jeunes venus protester haut et fort en faveur d'une vieille histoire. Ils avaient foutu les pieds dans le vieil immeuble des souvenirs, possible de le réhabiliter, bien que le Seigneur s'y opposa fermement. Que la poussière reste à sa place sur les meubles abandonnés, que les photographies en sépia continuent de flétrir, trop fragiles pour résister au temps.

Sadek maudissait intérieurement sa soeur, depuis une semaine. Elle avait remué quelques squelettes, qu'il avait remisé dans un coin avec un manque évident de scrupule. Les remords ne lui avaient jamais rien dit pour ça, parce qu'il les refusait ouvertement et leur crachait bien dessus, ces enfoirés de trouble-fête qui mettaient sa tête à l'envers et foutaient le bordel dans la famille juste pour le divertissement.

Faïza était restée en contact avec Dalia. Elle lui en avait donné quelques nouvelles. Sadek en grinçait des dents, depuis. Tout, mais pas ça, pas la personne qu'il supportait le moins, et qu'il aimait sans doute le plus au monde - sa soeur à part. Il n'avait jamais eu envie de savoir qu'elle allait bien, qu'elle se débrouillait, qu'elle avait trouvé deux gars, après lui, mais que ça ne tenait pas - parce que ce n'était pas lui. Cette nouvelle l'avait laissé un peu étonné, mais il n'avait rien à critiquer. Lui-même aurait pu faire autre chose, mais savait très bien que ça n'aurait résulté qu'à une situation similaire à celle de son ex-femme.

Alors, quoique qu'il fisse ses cours avec son sérieux habituel, à bien regarder son expression, une légère ride du lion venait se tracer sur son visage, depuis quelques temps. Un petit problème qui ne regardait que lui, et qu'il évitait d'afficher. C'était vulgaire, de tout afficher. Et puis, ses histoires de regardaient que lui, alors il grinçait des dents mais se retenait de mordre les innocents. Parfois à grande peine, mais son sarcasme habituel venait justifier son agressivité nouvelle.
Ceci dit, il en oubliait quelques détails un peu pratiques.

- Les polys... Ah. Oui. Oui, j'en ai encore, attends.

Il s'était demandé, au dernier cours, pourquoi il lui restait des polycopiés. Oui, bien sûr. Tommy avait été à nouveau malade, mais cette fois-ci il avait oublié de le compter, bien qu'il fut averti de l'absence prolongée.

- Hum. Peut-être que je devrais prendre au moins une demi heure, pour reprendre un peu le chapitre avec toi. Tu as un trou quand?

Habitude d'intervenir auprès de Tommy, avec son coeur malade qui l'obligeait souvent à rater des cours. Prenant la pochette concernant les cours de ce niveau-là, il fouilla rapidement dedans, sachant parfaitement où se trouvaient les polycopiés restants. Sans un sourire, l'air un peu distant, il lui tendit les feuilles, dans l'attente d'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 16/10/2011
Age : 22


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17
Nationalité: Anglais
Relationship:

MessageSujet: Re: Have I ever told you how awesome you are? -> SADEK.   Lun 1 Oct - 20:09




Tommy n’aimait pas les gens tristes. Ca le rendait triste, aussi, à sa façon. Foutue empathie. Foutue connerie de la vie. Tommy n’approchait jamais la tristesse, c’était cette salope qui venait lui pourrir volontairement la vie. Il n’avait rien demandé lui. Il en avait assez bavé dans l’existence pour avoir enfin le droit à la paix intérieure, au bonheur simple, au rire sur les choses sans importance et au sourire éclatant d’une journée sans emmerdements. Mais ici, les gens étaient perpétuellement tristes, ou préoccupés. Le jeune homme haïssait ça. Il essayait de leur remonter le moral, rapidement, en leur sommant de repousser leurs problèmes, de prendre de la hauteur. Autrement, il fuyait, à toute allure, ces personnes. Autant dire qu’il fuyait ainsi une bonne partie d’Aisling. Sans Gloria, Art, Sally ou Bastian, il n’aurait jamais pu survivre dans ce milieu d’intense désespoir qui l’étouffait.

Tommy ne voyait pas la fratrie Kharmaz comme des hommes tristes, au contraire. Il aimait beaucoup Lakhdar –bien qu’il se tapait des notes affreuses dans ses contrôles- qu’il emmenait souvent de force jouer au baseball « simplifié » -parce qu’avec un handicapé à canne et un greffé cardiaque, le baseball ne peut être que « simplifié »- et avait rarement senti un état de tristesse, et dans ce cas il s’en moquait. Pour Sadek, c’était la même chose, le jeune garçon le bénissait chaque jour pour ne pas arborer une tête d’enterrement ou dégager cette sale impression de tristesse à la fois enfouie et pourtant visible à la surface. Les gens qui suintaient la tristesse n’essayaient que rarement de la cacher totalement : ils voulaient qu’on sache à quel point ils allaient mal sans qu’on se risque à poser la question. Ce que l’adolescent détestait par-dessus tout. Mais, en fixant Sadek avec ses grands yeux mordorés, il comprit qu’il y avait quelque chose. Un sentiment de malaise, un léger battement de cœur en plus qui tambourinait dans sa poitrine.

Il suivit le professeur du regard, l’observa fouiller dans son cartable, au travers de ses pochettes, plongé dans ses pensées tandis qu’il traçait avec précision les gestes des mains du professeur. Tommy était absent, parti dans ses pensées. La voix de Kharmaz le tira de sa rêverie. Il leva la tête vers l’homme qui lui tendait la feuille, et la prit maladroitement. Surpris par la proposition, il la lâcha et cette dernière tomba par terre. Il se baissa pour la ramasser et se cogna brutalement la tête contre le rebord de la table carrelée en se relevant.

« Aïe. Putaiin… »

Il se massa le crâne, fuyant le regard du prof. Il se trouvait vraiment très con à cet instant. Et il avait encore fait tomber le polycopié. Une forte envie de facepalmer, et pourtant il eut un rire bref, gêné.

« Euh, merci beaucoup mais je ne veux pas vous gêner. » Il ramassa le polycopié en faisant attention à tout objet à ses alentours. Il posa la feuille sur le bureau et rencontra à nouveau le regard de son professeur. Il lui fit un grand sourire. « Enfin, c’est de ma faute si j’étais pas là au dernier cours, je ne veux pas vous déranger. Vous avez l’air d’avoir beaucoup de travail. » Une pause, son sourire s’élargit. « Mais merci beaucoup monsieur Kharmaz. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Have I ever told you how awesome you are? -> SADEK.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Have I ever told you how awesome you are? -> SADEK.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « COLLEGE/LYCEE | RPG. :: « Premier & Deuxième étage. :: « Salle de cours principaux.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit