AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De petits papiers légers, comme de la crème fouettée, qui viennent jusqu'à vos yeux vous porter un message. Ne sont-ce pas des mots sans matière grasse en ce cas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: De petits papiers légers, comme de la crème fouettée, qui viennent jusqu'à vos yeux vous porter un message. Ne sont-ce pas des mots sans matière grasse en ce cas ?    Dim 29 Juil - 20:40

°L'art d'écrire mal°



.

L'art d'écrire mal...
• Ou comment résumer en une courte phrase, l'incroyable talent qu'a Tobias pour tracer de la pointe d'un crayon à papier des lettres mal formées. Pauvres d'elles, qui naissent grises et penaudes, tordues, formant des boucles atrophiées ou trop larges ; et ces L, n'ont-ils pas parfois la même taille que des E ? Si. Bienvenu dans le monde merveilleux des messages de Tobias.
Un monde où les mots deviennent des inconnues qu'il va falloir apprendre à connaître. Un monde dans lequel la lecture devient une épreuve de tout les instants ; mon dieu, mais n'écrit-il pas mal cet enfant ? Ô, si. Très. Si mal que vos yeux se plissent dans l'espoir de voir apparaître un sens caché, un message codé, quelque chose qui motive ces lettres penchés, passées à travers un plancher invisible, n'étant plus au même niveau les unes et les autres. Horreur face à vous, quand ces messages signés d'une main pourtant si gracieuse, accouchent pour votre plus grande douleur de mots déformés et tordus.
On pourrait lui trouver une excuse, affirmer qu'il est gaucher ou dyslexique, ou même encore, pourquoi pas, sous l'emprise d'une légère dyspraxie ?
Mais non. Rien de tout ça n'est vrai. Tobias écrit juste affreusement mal. Depuis toujours, et à jamais.


• Il est pourtant particulièrement prolifique, et envoie des origamis à tout bout de champ à ses connaissances et amis. Rien ne lui fait plus plaisir que de leur écrire quelques lignes ; un petit poème dans le coeur de papier d'un oiseau un peu cabossé, un dessin étrange ou mignon qui vous dis bonjour alors que vous dépliez une fleur froissée, qui témoigne que passer de bourgeon à plante épanouie ne se fait pas sans essaie... Du moins, pas quand on est entre les mains de Tobias. Le jeune souffreteux vous en envoie moult, des petits papiers volants qui se posent sur vos genoux en quémandant un peu d'attention. Malgré son évidente lacune en écriture ( enfin, en écriture lisible ), le débit de Tobias est plutôt affolant. Il peut aller jusqu'à vous envoyez plusieurs messages durant la même journée, alors même que'il vous a vu durant celle-ci. Il en écrit comme ça lui prend, sur un coup de tête ; enfin quoi, ce ne sont que des bouts de papier, non ? Pas besoin d'une mûre réflexion avant de savoir si, oui ou non, il vous enverra un origami froissé et plus ou moins raté.
Certains diront même qu'il est plus loquace à l'écrit qu'en chair et en os, face à vous.


• Si Tobias avait eu un portable, il n'aurait sûrement pas utiliser celui-ci outre-mesure : la moitié de son plaisir à écrire des message tient en le fait de laisser la mine de son crayon gratter nerveusement le papier. Et puis, il ne pourrait pas griffonner quelques absurdités dans un coin de feuille si c'était un texto qui parvenait jusqu'à vos yeux ? Et imaginez un message de Tobias sans petits dessins pour enluminer un peu les mots torturés qui se tordent gaiement dans ce qui ressemble à un vague mouvement désordonné de hauts, de bas, de lettres penchés, arquées, busquées... Ce ne serait plus vraiment le même chose, vous ne croyez pas ? Parce-que l'écriture catastrophique de Tobias, ça a quand même une certaine beauté, dans le fait que ça colle plutôt bien à sa personnalité : on a l'impression que les lettres veulent s'échapper dans tout les sens et qu'elles font ça en dansant. Comme si celui qui les avait écrit s'envolait quelque part, le corps en l'air, la main crispée sur son crayon HB vert à la mine grasse si particulièrement sombre. Vous pouvez presque l'imaginer, les pieds au plafond, tête en bas, un sourire ensommeillé aux lèvres, l'air légèrement surpris, acceptant de s'envoler sans poser de question mais en essayant tant bien que mal de terminer son message avec des mouvements maladroits.
Finalement, on justifierait presque cet outrage à l'alphabet et au monde des lettres.


• Maintenant, parlons e-mail. Voyez-vous, Tobias n'a pas de portable. Mais ça, ce n'est que la partie émergé de l'iceberg : il est en réalité tout bonnement injoignable autrement que par papiers volants.
Ne comptez pas sur une gentille adresse e-mail qui vous permettrait de lire des mots écrits avec les lettres standards qui s'affichent pareillement sur tout les écrans d'ordinateurs ; non ce serait trop facile, pas assez drôle donc. Tobias n'a pas d'ordinateur. Tobias n'a pas de portable. Oui. C'est aussi une façon de vous emmerdez, mais gentiment, de manière amicale, voilà.
Ne prenez pas ça pour vous, il ne vous veux pas de mal vous savez ? Si il vous envoie des mots, c'est qu'il vous aime plutôt bien.


• Autrement, Tobias n'aime pas seulement écrire des mots : il aime aussi en recevoir. Envoyez lui quelque chose de temps en temps, il y répondra toujours avec empressement et bonheur, heureux qu'on pense à lui. Il adore s'exprimer par écrit, il estime donc que vous lui faîte un cadeau en lui envoyant un origami volant. Oui, Tobias est étrange.

• Enfin, une dernière chose à savoir : Tobias admire les gens doués de leurs mains. Il leur voue un respect quasi religieux. Envoyez lui un bel origami, et il se peut qu'il ne l'ouvre même pas, pour le préserver de ses doigts incultes à la pratique du pliage. Ne vous offusquez donc pas de ne pas recevoir de réponse parfois, prenez plutôt ça comme un compliment pour votre application. Néanmoins, si vous lui demandez des comptes pour ce mutisme face à un de vos messages, ne vous attendez pas à une excuse ou quoi que ce soit du même genre. Non, Tobias vous répondra :
-J'ai beaucoup aimé comme tu as fais parler le papier avec tes mains. Je ne voulais pas le faire taire en dépliant tout gauchement.



Oui, c'est un compliment. Comme tout ce que dis Tobias, il est étrange ; mais savourez cette gentillesse, en pensant aux étoiles qui ont brillées dans ses yeux face à votre pliage, ce papier tout léger, banal, qu'il conserve désormais comme un trésor inestimable...
Revenir en haut Aller en bas
 

De petits papiers légers, comme de la crème fouettée, qui viennent jusqu'à vos yeux vous porter un message. Ne sont-ce pas des mots sans matière grasse en ce cas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « C'EST TON TOUR. :: « Coursiers volants.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com