AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Janet Thompson ; et croquent sous mes dents les os d'une demi-vérité qui me glace la peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 21


MessageSujet: Janet Thompson ; et croquent sous mes dents les os d'une demi-vérité qui me glace la peau   Sam 5 Mai - 20:58




JANET THOMPSON













    Janet Thompson est...
    ▬ Adolescente de 15 ans, de la classe des Psychiques avec pour don VOLEUR D’ÂME.
    ▬ A peur de ce que peuvent penser les gens d'elle.
    ▬ Fait tout pour leur convenir et leur plaire.
    ▬ Se fond avec une précision effrayante dans le moule de la société.
    ▬ A beaucoup de difficultés à suivre ses cours.
    ▬ Est proche de sa famille.
    ▬ Et de ses rares amis, auxquels elle reste fidèle.
    ▬ Ne ferait jamais rien pour nuire à sa réputation déjà peu glorieuse.
    ▬ Vous écoute, vous envie, vous obéit.
    ▬ Vous hait.
    ▬ Vous fuit.
    ▬ Vous survit.


    Janet Thompson recherche...
    blablabla
    ▬ Des gens à flatter.
    ▬ Des gens à craindre.
    ▬ Des gens avec qui se plaindre.
    ▬ Des gens à haïr.
    ▬ Des gens à aimer.
    ▬ Des gens, en somme.





U.C



Dernière édition par Janet Thompson le Mar 19 Juin - 14:51, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 21


MessageSujet: Re: Janet Thompson ; et croquent sous mes dents les os d'une demi-vérité qui me glace la peau   Sam 5 Mai - 20:59

Bric-à-brac

.
Il était une fois des gens. voilà.


C. Nil Jones
.
.
Boucle temporelle
Je ne sais plus trop comment, ni pourquoi j'en suis venue à me confier à Nil. Je crois que c'est parce que j'étais sûre qu'elle ne le répéterait à personne. Qu'elle ne me jugerait pas. Ou juste parce que ça s'est fait comme ça. Je l'aime assez, enfin bien, enfin beaucoup mais chut. Par contre, je ne la comprends pas trop. Parfois, elle essaie de me dire quelque chose mais... Il y a la barrière de la langue, on va dire. Du coup, j'avais acheté un super livre, un jour. Ça s’appelait « Comprendre son ado en dix leçons ». Mais ça n'a pas marché.
J'en ai racheté un autre, il n'y a pas longtemps. « Comprendre son geek en dix leçons. »
On y croit.


Seed S. Wilson
.
.
Poison
Je vais le tuer. Pour de vrai.
Il en fait exprès, juste pour m'humilier. Pour me rabaisser plus bas que terre, oui, juste un peu plus. Pour voir si je craque, peut-être ? Je ne sais pas, je ne veux pas savoir. Je me contente de le maudire dans mes silences, de le haïr dans mon ennui, de le démembrer dans mes rêves. Je ne le supporte pas. Je ne vois pas bien comment je pourrais, quand il débarque dans ma classe à moitié nu, à vrai dire. Je vous le dis, il fait ça pour m'humilier. Et il y arrive. J'ai plus honte de ses gestes que lui-même - je pense qu'il ne se rend pas vraiment de ce qu'il est en train de faire, d'ailleurs. Je pense que ça l'amuse juste. Oui, voilà : il s'amuse de moi.
Et étrangement me direz-vous, je n'aime pas ça.


Strombolino Bolívar
.
.
Invocation de gremlins
Je n'avais déjà pas une bien haute des enfants avant de rencontrer Strombolino. Mais après, disons qu'elle s'est sensiblement dégradée. Strombolino est ce qu'on appelle communément un sale gosse; et moi une victime facile. Alors notre rencontre a évidemment été plutôt incisive et particulièrement humiliante de mon côté. J'en garde encore un souvenir funeste, qui revient me hanter quand je n'y prends pas garde et qui me laisse toujours sur la langue un goût amer. Parce qu'en plus de m'être faite insulter par un mioche qui a deux ans de moins, je n'ai pas été capable de lui répondre quoique ce soit, sinon une sorte de gémissement mi-choqué, mi-plaintif.
De quoi vous détruire un ego.


Niham Stang
.
.
Transformation en canidés
Coup de cœur intergalactique.
Niham, c'est mon compagnon d'armes, ma seule et unique alliée dans ce monde de brutes épaisses dépourvus d'âme. C'est celle avec qui je subis les caprices de mes bourreaux, mais aussi celle avec qui je m'en venge dans le plus grand secret de la tradition vaudou. Depuis le temps, nous avons échangé des astuces pour fuir plus vite et plus facilement, ainsi que l'emplacement de nos cachettes préférées respectives quand on veut échapper à nos tortionnaires. Parfois, elle m'aide pour mes devoirs et merci mon dieu, parce que j'ai un mal de fou à les finir. Parfois aussi, je vole à sa rescousse quand elle se retrouve dans une situation qui pourrait déraper. On s'entraide, en fait. Nous sommes dans le même bateau, nous avons les mêmes ennemis.
Alors on se soutient mutuellement.



Hayden Soulyvan
.
.
Voleur de sens
Ne me parlez pas de lui. Pitié, ne mentionnez même pas son nom. Je... je ne compte même plus les fois où j'ai cru qu'il allait me tuer. J'en ai tellement peur que j'en fais des cauchemars la nuit ! Sérieusement ! Évidemment : pour je ne sais quelle raison mystérieuse, son jeu préféré semble consister à me rendre la vie impossible. En plus, la dernière fois, il m'a enfermée dans un placard. Un placard. Et je suis restée là-dedans comme deux ronds de flanc, un peu abasourdie et un peu désespérée aussi, pendant une heure et demie ! Alors ne me parlez plus jamais de ce type. De toute façon, dès que j'entends ses pas dans le couloir, je pars en courant, quitte à devoir faire un demi-tour inutile pour me rendre en classe. Il est hors de question que je le recroise.
Je n'y survivrais pas.


Sugar. S Apis
.
.
Invocation de griffons
C'est compliqué avec Sugar, parce que je n'arrive pas à savoir s'il est sérieux ou pas dans ses avances systématiques. Parfois j'ai l'impression qu'il se moque de moi, à se demander si ses tentatives de drague répétées ne seraient pas qu'une vaste blague. Puis parfois je me laisse surprendre, parce que bon, se faire draguer, ça fait toujours plaisir, que ce soit faux ou pas. Alors voilà, je navigue entre deux eaux, deux sentiments : la consternation et la gêne. Un jour, j'étais tellement embarrassée par ce qu'il venait de me dire que mon don s'est déclenché tout seul comme un grand. Bizarrement, ça ne l'a pas dissuadé. Pire, on dirait que ça l'a encouragé.
Je n'ai pas compris.


Sunshine Brass
.
.
Contrôle du plastique
Elle est bizarre, Sunshine, toujours tapie dans son coin d'ombre qu'elle ne veut quitter pour rien au monde. Je l'ai déjà aidée, en allant lui chercher les livres dont elle avait besoin, quand elle voulait rester dans l'obscurité. En fait, je ne lui ai jamais vraiment parlé, bien que j'ai déjà essayé d'engager la conversation. C'est juste que je ne sais pas trop de quoi discuter avec elle. Elle me rend maladroite. Mais elle ne m'a pas repoussée, quand j'ai tenté de nouer le contact. Je pense que c'est bon signe. On pourrait peut-être devenir amies.


Henry G. Vittore
.
.
Échangeur de dons
J'avais appris que c'était le meilleur ami de Strombolino, donc déjà je me méfiais un peu. Mais il s'est bientôt mis à me faire, comme à beaucoup de monde semble-t-il, des coups bas caractéristiques - pour exemples, il me bousculait ou me faisait des croche-pattes "sans faire exprès". Un jour, j'étais d'humeur maussade, et ça m'a agacé. Décidée à ne pas me laisser faire comme avec l'autre blond, j'ai haussé le ton. Malheur à moi. Il a fait semblant de pleurer, j'ai essayé de le faire taire mais un groupe de filles nous a vus et en a conclu après quelques secondes de réflexion que je devais être en train de le maltraiter - alors que j'étais bien la victime, dans cette histoire. Évidemment, elles ont répandu la rumeur. Si bien que maintenant, je suis haïe par des gens que je ne connais pas, qui m'en veulent parce que je fais soi-disant du mal à quelqu'un qui ne veut que le mien. Ça aurait pu me faire rire ; ça me fait pleurer. Surtout depuis que certains, dans leur grande âme de héros, se sont mis en tête de me harceler jusqu'à ce que je reconnaisse mes crimes. A mon humble avis, c'est juste un prétexte pour m'agresser - sous couvert de bonne action, c'est toujours plus facile.
Dans tous les cas, ma vie au côté de Henry est un enfer sans nom. Quelque part, il n'en est pas tout à fait responsable. Mais comme je dois bien détester quelqu'un et que je ne peux pas détester la moitié des élèves de l'école, je le déteste lui.



Macha C.McChester
.
.
Contrôle de la douleur
J'aime bien Macha. En fait, j'aime surtout la poêle de Macha. Pratique pour repousser ceux qui me harcèlent, très pratique même. C'est souvent derrière elle que je me réfugie quand je sens que si je ne trouve pas un moyen de repousser ceux qui me poursuivent, je vais encore passer un sale quart d'heure. Évidemment, ce n'est pas la seule relation que j'ai avec Macha. Du moins, ça aurait été la seule et elle serait restée pour moi mon bouclier humain en cas de besoin, si elle ne s'était pas avérée si autoritaire, et si je n'avais pas été si docile. Vous comprendrez que je ne peux résister à un ordre de sa part, ne serait-ce parce qu'elle me protège, armée de son ustensile de cuisine. Mais en obéissant à ses directives, j'ai appris beaucoup de choses... que je ne voulais pas forcément savoir. Depuis qu'elle m'initie à sa pensée écologique, je me rends régulièrement à l'infirmière pour nausées et autres maux de ventre.
Le bio, c'est dégoûtant.


Dernière édition par Janet Thompson le Mar 12 Juin - 19:47, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Janet Thompson ; et croquent sous mes dents les os d'une demi-vérité qui me glace la peau   Sam 12 Mai - 20:05

OH JE SUIS TROP FAN HIHIHIHIHIHIHHIHIHIHI (strombolino passe vraiment pour un petit con, j'adore. 8D)
En plus ça fait trop genre #batmarraiyamonopole.
EH OUAIS LES GENS.
EH OUAIS.
Revenir en haut Aller en bas
▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Janet Thompson ; et croquent sous mes dents les os d'une demi-vérité qui me glace la peau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Janet Thompson ; et croquent sous mes dents les os d'une demi-vérité qui me glace la peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « C'EST TON TOUR. :: « Coéquipier ou ennemi ?-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit