AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « SPÉCIAUX. [o2/o5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬▬▬▬▬▬▬
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
avatar

Messages : 2670
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 25


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans.
Nationalité: Irlandaise.
Relationship:

MessageSujet: « SPÉCIAUX. [o2/o5]   Sam 12 Sep - 12:48



.
« Spéciaux {♣
Les spéciaux sont un groupe de jeunes gens, disons... peu commun. La plupart sont toujours en mouvement, insolites ouragans de bizarreries s'abattant ici et là pour le plus grand malheur de tous, afin de paraitre encore plus surprenants que ce que l'on pouvait penser. Ils n'auraient pas fait mieux s'ils avaient voulu le faire exprès. Dans ce groupe, chacun est différent, et autant le dire tout de suite, complètement différent. On retrouve tout de même certains points communs, d'origine ou finissant par déteindre sur tous les élèves de la classe : le je-m'en-foutisme et la nonchalance. L'école est sans dessus dessous par une nouvelle bêtise des PHY ? Les ELEM veulent conquérir le monde ? Qu'importe, chez eux il y a du rhum et un jeu de carte.
Vous l'aurez compris, ce groupe est surement le plus atypique de tout Aisling. S'entendant particulièrement bien avec les physiques mais détestant les élémentaires et supportant plus ou moins les psychiques, ils leur arrivent de s'entendre avec certains élèves des autres classes. On retiendra notamment "l'adoption" de Sully et Sixtine, qui se sont maintenant résignés à passer leur temps dans les bêtises des deux groupes. Il n'est pas rare de trouver de nouvelles têtes sur leur bateau car ceux qui sèchent leurs cours d'EPS vont souvent faire une ou deux parties de carte chez eux.
INFOS
PROFESSEUR D'EPS : Leandre Gamelios. Se caractérise par son absence quasi journalière.
REPRÉSENTANT : Belial Andersen.
REPRÉSENTANTE : Pas de représentante, un représentant suffit pour si peu d'élève.
SALLE D'EPS : Bateau pirate au cinquième étage.





Dernière édition par Aelys E. O'Brien le Lun 28 Nov - 23:10, édité 112 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aisling.forumactif.com
▬▬▬▬▬▬▬
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
avatar

Messages : 2670
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 25


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans.
Nationalité: Irlandaise.
Relationship:

MessageSujet: Re: « SPÉCIAUX. [o2/o5]   Sam 12 Sep - 12:48



.

Clyde A. Buckley, dit BONNIE & CLYDE

bruns random.

• 17 ans.
• Irlandais.
• Copie de pouvoir ; Il suffit de toucher et de se concentrer sur la personne possédant le Don voulu pour l'obtenir.


+ : Entretien une relation plus que fusionnel avec Lys, qu'il appelle le plus souvent Bonnie. On lui demande souvent s'il sort avec elle ou s'ils sont juste des amis très proches, mais il n'a jamais vraiment répondu, préférant sourire mystérieusement. Son secret est lié avec celui d'Aelys.
;
Clyde est quelqu'un que l'on a du mal a décrire, surtout en quelques lignes. Son sourire est ce qui le caractérise le plus ; Quand il nous regarde avec amusement, on ne sait pas s'il veut juste paraitre sympathique ou si, tout simplement, il se moque ouvertement de nous. Et absolument rien ne pourra vous faire pencher d'un coté ou de l'autre; Clyde parle par sous-entendus et sarcasmes avec un resplendissant sourire aux lèvres. Véritablement moqueur et charmeur à la fois, il se moque de tout le monde et adore cela. Plutôt solitaire bien qu'ouvert, il semble sympathique avec ses camarades, mais méprise la plupart, les filles surtout. Les charmer pour mieux les jeter, voila son petit plaisir. Mesdemoiselles, vous poussiez qu'il vous avait remarqué ? Vous vous trompez, il n'a d'yeux que pour sa Bonnie, quoi qu'il puisse faire ou dire, et vous ne pourrez rien faire contre cela. Avec elle il fait les 400 coups, peu importe les conséquences, ce qu'ils leur a valu leur surnoms de Bonnie & Clyde.
De son enfance strict et froide, il ne lui reste rien à part une vague impression de profonde solitude. En effet, élevé par des parents perfectionniste et stricte, il était jusqu'à ses 8 ans, un bon petit samaritain, pieux et innocent. Ayant eu une éducation digne du siècle précédent, Clyde était d'une politesse et d'une droiture à toute épreuve. Jusqu'au jour, ou...
Spoiler:
 

Aelys O'Brien
.
.
Clyde a une p'tite amie.
Elle, son amour, son âme sœur. A ses cotés depuis le début et jusqu'à la toute fin. Sous ses airs de gamine exaspérante se cache sa tendre Bonnie, qui ne se dévoile qu'à lui seule. Elle est là quand il en a besoin, elle est là quoi qu'il arrive, là comme une mère aimante et protectrice. Tour à tour amante, mère, et sœur, sa Bonnie est tout d'abord sa meilleure amie. Véritable Bonnie & Clyde, célèbre couple réincarné en eux, leur affection mutuelle n'en est que renforcée, pour leur plus grand plaisir. Mais en ce moment, Lys semble réagir bizarrement avec Adriel, et cela l'inquiète...


Belial Andersen
.
.
We used to be friend.
Au début, il ne lui plaisait pas. Ses petites combines et son business florissant, ainsi que son caractère tortueux ne l'incitaient pas à avoir une très bonne opinion de lui. Et puis, petit à petit, Bélial s'est mieux intégré aux SPE, et s'est même pris d'affection pour eux (mais plutôt comme quelqu'un en aurait pour ses animaux...) et Clyde s'est surpris a avoir confiance en lui. Bélial est souvent le SPE sur lequel les autres reposent, et Clyde ne fait pas exception à la règle. En revanche, pas question de faire parti de ses clients, Business est beaucoup trop flippant quand on lui doit quelque chose...


Adriel Stratford
.
.
Paint it black;
On ne sait pas si les deux garçons s'entendent bien ou se détestent. Toujours à se chamailler pour un rien, ils arrivent tout de fois à bien s'entendre quand il est question de s'allier contre leurs ennemis communs, comme certains Élémentaires... L'alliance entre Clyde & Adriel est dévastatrice, n'essayez pas de vous mettre les deux à dos, cela vous retombera très vite dessus. Mise à par cela, Clyde adore se moquer avec Aelys de lui et ses activités peu catholiques... Même s'il n'aime pas quand celui-ci s'approche de trop près de Lys.


Tristan Evans
.
.
A little help from my friend.
Twister, c'est le mec avec qui il s'est tout de suite très bien entendu ; Tous les deux ont les mêmes centres d'intérêts, partagent les mêmes blagues, et complotent souvent ensemble contre un nouvel ennemi à ridiculiser. Il se ressemblent beaucoup tous les deux, et quand ils s'allient, avec Penny et Bonnie, ces quatre là font des étincelles... Et c'est souvent les mêmes qui ramassent les pots cassés. (A savoir, Kyle, Sixtine et Bélial. C'est d'ailleurs eux qui les engueulent le plus souvent.)



Dernière édition par Aelys E. O'Brien le Ven 9 Sep - 11:34, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aisling.forumactif.com
▬▬▬▬▬▬▬
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
avatar

Messages : 2670
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 25


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans.
Nationalité: Irlandaise.
Relationship:

MessageSujet: Re: « SPÉCIAUX. [o2/o5]   Lun 2 Nov - 11:34



.

Aelys E. O'Brien, dite BONNIE

Asuka Soryuu Langley, de Neon Genesis Evangelion.

• 17 ans.
• Irlandaise.
• Maitrise du temps.


+ : Elle disparait souvent quelques heures, voir quelques jours, et revient comme si de rien n'était, mais avec des vêtements d'un autre siècle. On suppose qu'elle se perd dans le passé, et qu'elle y passe quelques temps avant de pouvoir revenir. pourtant, elle est sensée porter un bracelet de protection...
;
Aelys, souvent appelée Lys, ou encore Bonnie, c'est la gamine chiante qui aime embêter son monde et le faire rager. Véritable boule d'énergie intarissable, l'adjectif qui lui convient le mieux quand on ne la connait pas est mignonne. Un sourire espiègle et une chevelure de feu sont les caractéristiques qui la représentent. La jeune fille est toujours en train d'embêter quelqu'un, de manger des bonbons et de rire aux éclats. Son passe temps consistant à provoquer nombres de catastrophes par ses bêtises avec Clyde, on les retrouve souvent en retenue le soir... Mais derrière ses gamineries se cachent une véritable fourberie, capable de relever tous les défis pour arriver à ses fins. S'amusant de voir que beaucoup la prend pour une petite fille naïve et candide, elle cache en réalité un esprit de déduction impressionnant, ainsi qu'une vivacité d'esprit à toute épreuve, ce qui lui permet de se sortir de toutes situations, sans y laisser la moindre plume.
Surprotégée par ses camarades SPE, elle se fait une joie d'en jouer, quitte à profondément agacer les autres. D'ailleurs, ceux qui connaissent le véritable caractère de la demoiselle sont persuadés que ses camarades SPE sont bernés par ce démon au visage d'ange. Mais il n'en est rien ; Clyde, Adriel et Belial connaissent très bien Aelys, mais la supportent plutôt bien car Lys se trouvent être un peu agréable avec eux.

Clyde Buckley
.
.
Je tremble pour Clyde Barrow.
Elle, son amour, son âme sœur. A ses cotés depuis le début et jusqu'à la toute fin. Sous ses airs de gamine exaspérante se cache sa tendre Bonnie, qui ne se dévoile qu'à lui seule. Elle est là quand il en a besoin, elle est là quoi qu'il arrive, là comme une mère aimante et protectrice. Tour à tour amante, mère, et sœur, sa Bonnie est tout d'abord sa meilleure amie. Véritable Bonnie & Clyde, célèbre couple réincarné en eux, leur affection mutuelle n'en est que renforcée, pour leur plus grand plaisir. Mais en ce moment, Lys semble réagir bizarrement avec Adriel, et cela l'inquiète...


Belial Andersen
.
.
Behind blue eyes.
Ça parait tellement bizarre qu'elle ne l'a jamais dit à personne, mais Bélial ressemble à son père. Les même cheveux sombres, la même odeur masculine dont elle n'a jamais su mettre de nom dessus, et ses yeux. Ses satanés yeux bleus, les même que ceux de son père. C'est surtout pour ca qu'elle s'est prise d'affection pour lui aussi rapidement. Depuis, elle le considère un peu comme un père de remplacement. C'est à lui qu'elle vient se plaindre comme une petite fille, à qui elle raconte ses malheurs, ou encore qu'elle croit naïvement toutes ses paroles et fait ce qu'il lui conseille de faire (même si parfois elle ne devrait pas...)


Adriel Stratford
.
.
Falling away with you.
Elle aurait préféré ne pas le connaitre aussi bien. Pourquoi a-t-il fallu que cela tombe sur eux ? Tous ces flashbacks, tout ces souvenirs, toutes ces horreurs que ni l'un ni l'autre n'auraient voulu partager. Et pourtant c'était fait. Sans qu'ils le veuillent. Leur enfance était maintenant connu de chacun. Alors qu'elle pourrait se moquer de lui et lui ressasser ce qu'il ne supporte pas, elle préfère s'abstenir pour que lui fasse de même. Tous les deux s'évitent depuis ce qu'ils appellent ; "L'évènement".


Sully O'Connor
.
.
Sunshine, lollipop & rainbow.
Mon dieu, qu'il est mignon ! Avec sa tête de porc épic rouge, ses grands yeux et son large sourire, Aelys a complètement craqué pour Smile. Il lui en faut peu pour lui sauter dessus et jouer les pots de colle quand Sully passe devant elle. Il faut dire que son Don est très dur à porter, et ça Lys le ressent plus que le autres, car elle est dans le même cas. Même s'il ne le montre pas, elle le sait. Alors elle le soutient comme elle peut. Même si elle sait que plus elle sera proche de lui, plus il pourra lire ses pensées, et découvrir sa vraie personnalité... C'est un pari qu'elle a fait.



Dernière édition par Aelys E. O'Brien le Lun 28 Nov - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aisling.forumactif.com
▬▬▬▬▬▬▬
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
avatar

Messages : 2670
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 25


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans.
Nationalité: Irlandaise.
Relationship:

MessageSujet: Re: « SPÉCIAUX. [o2/o5]   Ven 9 Sep - 11:55



.

Adriel T. Stratford, dit ARSENIC

Yuusuke Kanda, de Akuma to love song.

• 17 ans.
• Gallois.
• Téléportation.


+ : Il disparait souvent quelques temps, et on suppose qu'il utilise son Don pour s'enfuir on ne sait où... Il s'alliait parfois avec Lys, combinant les voyages temporelles et spatiaux. De quoi visiter le monde de fond en comble.
;
Adriel, c'est un peu le mec que tous le monde apprécie, sur lequel toutes les filles craquent, et qui est toujours là pour aider et tendre la main. Souriant et charmeur, il est adulé par beaucoup de demoiselles, qui voient en lui le petit copain parfait et attentionné. Et si cela ne vous suffit pas, sachez aussi que son père dirige le Centre d'Information et d'Échange des Possesseurs de Don de Grande Bretagne, et a donc un compte en banque à en faire pâlir plus d'un. Alors avec tout cela, qui pourrait croire que derrière ce sourire et cette gentillesse, se cache en fait un véritable salopard hautain doublé d'un calculateur hors pair ? Car si son père lui a bien appris quelque chose, c'est qu'il faut toujours sauver les apparences, peut importe ce que l'on fait dans l'ombre. Hypocrite au possible, on trouve toujours une fille différente chaque soir dans son lit. Persuadée d'être LA seule, elle sont souvent sous le choc au petit matin, quand Adriel les met à la porte à moitié nue, un sourire cynique aux lèvres, après leur avoir envoyé un charmant "Casse toi petite conne, j'en ai encore plein à sauter ". Souvent trop choquées et humiliées pour raconter cela à qui que ce soit, le secret d'Adriel et bien gardé.
Son vrai caractère, il ne le dévoile que devant une petite poignée de personne, dont Clyde, Aelys et Bélial. Une avalanche de répliques cinglantes retenues toute la journée tombe alors sur eux, libérant Adriel de toute la retenue dont il a fait preuve face aux autre.
Si vous vous demandez d'où lui vient ce caractère machiavélique, il provient du fait qu'il est persuadé que tous le monde n'en a après lui que grâce à son argent, son physique et la fonction de son père, ce qui n'est pas totalement faux. Mais il suffit aussi de regarder son histoire personnelle. (Bien qu'il ne la raconterait pour rien au monde.) Dès tout petit, il a vu sa mère tromper son père avec l'un de ses employés, et quand celui-ci l'apprit, il ne mit pas longtemps avant de se venger en faisant de même avec la meilleure amie de sa mère, entrant ainsi dans un cercle vicieux où la moralité était de trop. Grandissant dans cette ambiance malsaine, il n'eut droit à aucun regard de ses parents, juste des interrogatoires ou la question principale était souvent tournée autour des activités de débauche du conjoint. Solitaire, il s'enferma dans un mutisme glaçant chez lui et faisait comme si de rien n'était à l'école, affichant un charmant sourire.
Arrivé à Aisling, il mit en place son manège et dupa tout le monde comme il l'avait toujours fait. Il ne mit pas longtemps avant de parier avec un de ses amis qu'il pouvait coucher avec plus de filles que lui, et devint celui que l'on connait maintenant. Au début, il traita les SPE de la même manière que tout le monde, sourire et gentillesse en veux-tu en voila. Mais Clyde et Aelys finirent vite par lui taper sur le système, et c'est sans même s'en rendre compte qu'il finit par leur hurler après, soulignant leur imbécilité et leur gamineries. Il ne fit que s'attirer leur attention, et c'est souvent lui qui prend tous les commentaires sur ses activités de débauche, auxquels il répond par une insulte ou une remarque sarcastique.

Clyde Buckley
.
.
Paint it black.
On ne sait pas si les deux garçons s'entendent bien ou se détestent. Toujours à se chamailler pour un rien, ils arrivent tout de fois à bien s'entendre quand il est question de s'allier contre leurs ennemis communs, comme certains Élémentaires... L'alliance entre Clyde & Adriel est dévastatrice, n'essayez pas de vous mettre les deux à dos, cela vous retombera très vite dessus. Mise à par cela, Clyde adore se moquer avec Aelys de lui et ses activités peu catholiques... Même s'il n'aime pas quand celui-ci s'approche de trop près de Lys.


Belial Andersen
.
.
Lucid Dreams.
Business, c'est le mec à qui il fait appel quand il a un problème. Que ce soit juste pour un paquet de clope et un devoir à rendre, ou bien une fille complètement bourrée et à moitié à poil dans son lit à faire virer rapidement. Bref, il le considère un peu comme un homme à tout faire. Bélial ne s'en plaint pas, tant qu'il est payé, tout lui va. (Non, cette phrase n'a aucun double sens !) Bien que parfois celui-ci se permet d'insinuer une ou deux phrases assassines sur le comportement d'Adriel, qui a déjà Bonnie & Clyde sur le dos.


Aelys O'Brien
.
.
Falling away with you.
Un beau merdier. Voila la première chose à quoi Adriel pense quand il la voit. Ca n'a pas toujours été comme ca. Il y a encore quelques temps, Adriel aimait s'amuser avec Bonnie en la prenant dans ses bras, l'embrassant au coin des lèvres, passant sa main dans ses cheveux, etc... Bref, tout pour faire rager Clyde. Elle semblait trouver cela normal, habituée d'être une petite fille choyée. Bonnie fait partie de ses rares filles à ne pas être (encore ?) passée dans son lit. Mais depuis "l'évènement", tout a changé. Il l'évite, tout comme elle, et plus aucun contact n'a lieu entre eux, et ca lui manque. Il aimait bien embêter Clyde... C'est juste pour cela, n'est-ce pas ?


Another girl
.
.
But last night was wild.
Ou "liste non exhaustive des filles passées dans son lit". A ce jour, peu de gens d'Aisling pourraient imaginer que le souriant et parfait Adriel s'est tapé un nombre de fille qu'on ne peut plus compter sur les doigts de la main ? Dans les rumeurs, on a longtemps prétendu qu'il aurait eu Eris, et Sword notamment dans son lit, mais peu de gens le pensent capable de coucher avec une fille juste pour le plaisir de la foutre à la porte... Ce qui est pourtant le cas. La majorité des filles qu'il embobine sont des PSY, pour la bonne raison que cette classe reste la plus éloignée des SPE, et que ces demoiselles seront moins enclines à raconter qui il est vraiment...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aisling.forumactif.com
▬▬▬▬▬▬▬
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
avatar

Messages : 2670
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 25


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans.
Nationalité: Irlandaise.
Relationship:

MessageSujet: Re: « SPÉCIAUX. [o2/o5]   Ven 9 Sep - 11:56



.

Belial A. Andersen, dit BUSINESS

Kamui Shirô, de X.

• 17 ans.
• Norvégien.
• Doppelganger.


+ : Il est sensé être chez les PHY, mais les professeurs se sont trompés de classe et n'ont remarqué leur erreur qu'après plusieurs mois. Comme Belial semblait gérer les SPE (chose pourtant impossible avant son arrivé,) ils ont décidé de le laisser dans cette classe.
;
Belial est une vague. On peut toujours essayer de l'attraper ou de l'arrêter, rien n'y fera. Elle s'approche de nous pour mieux s'en éloigner, et revient toujours plus proche pour mieux nous narguer. C'est exaspérant, et pourtant si passionnant. Cette vague exerce une une fascination jouissive mêlant la curiosité et l'envie de dépasser ses limites. Jusqu'au moment où on s'en approche trop, et que, sans s'en être rendu compte, on finit trempé. Oui, Belial est le genre de personne qui force l'intrigue. Sa démarche, son regard profond et son charme naturel ne font qu'accroitre ce sentiment de mystère à percer. Malheureusement, pour les imprudents qui se seraient risqués à penser être assez forts pour toucher au but, il n'en est resté que peu de chose ; une fierté perdue dans des circonstances douteuses, une âme naïve bien vite noyée dans sa propre culpabilité, et un caractère affirmé rendu beaucoup, beaucoup moins sûr de lui. Car Belial n'aime pas qu'on se mêle de ses affaires, et vous le fera chèrement payer, allez savoir pourquoi. Même si lui même trouve parfaitement normal de s'immiscer dans la vie d'autrui comme il le fait si souvent, personne ne doit toucher à sa petite personne. Mais le jeune Andersen prend un plaisir malsain à se mêler de tout ce qu'il ne le regarde pas. Il aime déceler la moindre parcelle de besoin chez une personne pour y remédier tout de suite, se créant des créanciers ici et là, car il adore savoir que n'importe qui a le devoir de l'aider s'il le demande. Vous l'aurez compris, Belial est une personne étonnamment narcissique qui aime se le rappeler, et savoir qu'il possède une certaine puissance sur ses proches. Le peu de gens ne lui devant plus rien le fuit comme la peste, ayant compris que ce jeune homme était la cause de nombre de problèmes, même s'il est surprenant de voir que quoi que vous lui demandiez, il vous trouvera toujours tout ce que vous voulez tant que vous y mettez le prix. Et c'est justement ce sentiment que Belial aime ; se savoir source de complications, sorte d'obstacle à quelqu'un l'enchante. Mais ce caractère bien étrange reste avant tout un solitaire. Mise a part pour réclamer ses dus, il préfère mettre au point ses projets mystérieux dans son coin, et observer ses condisciples pour mieux les dépouiller. Autant dire tout de suite qu'il n'est pas beaucoup apprécié à Aisling. Mais il faut aussi ajouter qu'il se fiche royalement de sa côte de popularité.

Clyde Buckley
.
.
We used to be friend.
Au début, Belial voyait bien que Clyde ne l'aimait pas. Ses petites combines et son son business florissant, ainsi que son caractère tortueux ne l'incitaient pas à avoir une très bonne opinion de lui. Et puis, petit à petit, Bélial s'est mieux intégré aux SPE, et s'est même pris d'affection pour eux (mais plutôt comme quelqu'un en aurait pour ses animaux...) et Clyde s'est surpris a avoir confiance en lui. Bélial est souvent le SPE sur lequel les autres repose, et Clyde ne fait pas exception à la règle. En revanche, pas question de faire parti de ses clients, Business est beaucoup trop flippant quand on lui doit quelque chose...


Adriel Stratford
.
.
Lucid Dreams.
Adriel l'appelle pour tout et rien. Que ce soit juste pour un paquet de clope et un devoir à rendre, ou bien une fille complètement bourrée et à moitié à poil dans son lit à faire virer rapidement. Bref, il le considère un peu comme un homme à tout faire. Bélial ne s'en plaint pas, tant qu'il est payé, tout lui va. (Non, cette phrase n'a aucun double sens !) Bien que parfois celui-ci se permet d'insinuer une ou deux phrases assassines sur le comportement d'Adriel, qui a déjà Bonnie & Clyde sur le dos. Au final, ces moqueries prouvent que Business ne le déteste pas, au contraire, car il n'est pas dans ses habitudes de juger ses clients.


Aelys O'Brien
.
.
Behind blue eyes.
D'habitude, les filles qui apprécient Belial le regarde de loin, préférant ne pas l'approcher. Aelys, elle, est venue vers lui avec un sourire de gamine, et un regard rempli d'étoile. Il n'a pas tout de suite compris pourquoi cette fille le collait jusqu'au jour ou Lys l'a appelé papa pour rire. C'était donc car il ressemblait à son père qu'elle venait parfois vers lui pour raconter ses malheurs ou lui demander conseil. Quel étrange gamine. Il a fini par l'apprécier, bien qu'il soit toujours étonné de la voir si facilement appliquer ses conseils, bons ou mauvais. Centre de toute les décadences, Belial voit cette petite fille comme un moyen de changer radicalement d'air et de comportement, loin des vices de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aisling.forumactif.com
▬▬▬▬▬▬▬
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
ADMIN | Give me the chocolate and nobody gets hurt.
avatar

Messages : 2670
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 25


It's a kind of magic.
Age du personnage : 17 ans.
Nationalité: Irlandaise.
Relationship:

MessageSujet: Re: « SPÉCIAUX. [o2/o5]   Ven 9 Sep - 12:20



.

Fáfnir M. Väyrynen, dit FANFAN

Iceland, de APH.

• 13 ans
• Finlandais
• Invocation de dragons.


+ : Il ne maitrise pas l'invocation qui se déclenche un peu au hasard de ses émotions à son grand regret, mais étrangement les dragons lui obéissent toujours au doigt et à l’œil. Comme des gros chiens bien dressés. Il peut invoquer des dragons de tailles moyennes, tenant très bien dans une pièce, ou des géants un peu trop envahissants.
;
Il y a ces enfants un peu paumés qui arrivent en cours d'année, qui ne connaissent rien à Aisling et se demandent un peu désespérément comment en être arrivés là. Et puis il y a les enfants comme Fáfnir. Ceux qui semblent être nés pour coller à la folie ambiante de l'école et s'en accoutumer avec toute la facilité du monde. Fáfnir c'est ce petit garçon qui ne parle pas énormément, jamais pour ne rien dire en général, sourit rarement mais fait toujours fondre ces demoiselles par sa bouille d'enfant perdu. Mais le petit SPE est loin d'être bête, et en profite allègrement ; toujours à jouer à plus gamin qu'il ne l'est, accroché à quelqu'un, un bras, une manche, quelque chose, à faire des yeux de chat potté auquel on ne peut rien refuser, et quémander de l'attention. Mais il se trouve que depuis quelques mois, il a désigné sa victime number one, j'ai nommé Felix Teagan. Fáfnir ne le quitte plus, toujours collé à ses basques, accroché à son bras et se délectant des grommellements de son ainé contre lui. Inconsciemment, il recherche toujours toute l'attention de quelqu'un, ne supportant pas une intervention extérieure.
Fáfnir a eu une enfance presque paisible. Presque. Né dans une famille très droite et très stricte, on ne plaisantait pas sur les bonnes manières, la fortune de la famille à mettre en avant, la classe incontestable, et on ne plaisantait pas tout court. Les Väyrynen ont élevé leurs enfants à la baguette, et tout devait filer droit à la maison. Le parfait petit tableau d'une vie un peu morne, mais au moins rien ne dépassait du cadre. Jusqu'au jour ou l'on retrouve un dragon dans la cuisine de bon matin. Jusqu'au jour ou la moitié de la maison se voit détruite par un brasier craché par ledit intrus. Et on un gentil monsieur vient expliquer à ces Sans purs et durs que leur dernier fils a une sorte de pouvoir un peu spécial qui le fait invoquer des dragons. On s'évanouit, on bug un moment, on écarquille les yeux et on commence à regarder son fils comme un monstre. La goutte d'eau déborde lorsqu'on annonce que ce genre d'incident peut se reproduire. Il faut une semaine, deux peut-être avant que les parents ne craquent. Fáfnir ne peut pas rester, Fáfnir est un danger, Fáfnir n'est pas leur enfant, non, impossible, eux n'ont pas pu engendrer une telle chose. Alors on rappelle le gentil monsieur et on hurle qu'il nous débarrasse de cette masse trop encombrante de la maison et plus vite que ca. Et Fáfnir se retrouve à Aisling, chassé de chez lui, un Don qu'il n'a jamais voulu entre ses mains et plus seul que jamais. Bienvenue en Irlande !

Felix Teagan
.
.
A certain romance.
En voyant la mine renfrogné de Felix, sa façon de toujours se mettre dans un coin seul et de ne pas vouloir faire ami ami avec les autres, Fáfnir est tout naturellement allé embêter le PHY en lui posant des questions embêtantes auxquelles il ne voulait pas répondre, et c'était bien de voir sa tête de blasé et de l'entendre l'envoyer bouler le plus drôle. Il faut dire qu'au début c'était juste pour rire, pour l'entendre râler et pester conte lui, faire sourire les autres et embêter ce grand bougon asocial. Et c'est bête, hein, mais Fáfnir s'est attaché à lui sans même s'en rendre compte. Il faut dire qu'il commence à bien le connaitre, son Felix. Parce que oui, maintenant Felix est à lui et rien qu'à lui. Il n'aime pas beaucoup qu'il soit très proche d'autre personne, mais aimerait paradoxalement qu'il s'ouvre un peu plus aux autres. Alors il le colle tout le temps, s'accroche à son bras dès qu'il peut et va même jusqu'à quémander de dormir avec lui. Felix a résisté longtemps, mais il faut dire que Fáfnir a de la ressource, et lorsqu'on le menace de dévoiler à tout le monde qu'il dort avec son chat, le PHY devient tout de suite beaucoup plus coopératif. Même si son regard résume très bien tous les "ah le sale petit rat ! Maitre chanteur infâme, gosse manipulateur et tyrannique !" qui défilent dans sa tête. Et du coup le laisse faire. Et en fait le laisse faire un peu tout ce qu'il veut maintenant, il ne réagit même plus quand Fáfnir s'endort sur son épaule le soir alors que Felix reste tard à finir son livre, ou s'accroche à sa chemise pour l'empêcher de se lever le matin. Lassitude ou réelle affection ? Toujours est-il que les autres regardent ce couple tordu d'un œil suspect...

Vegas Fitzgerald
.
.
Pretty Vegas.
Vegas c'est une grande perche qui a tendance à toujours venir l'étouffer dans sa poitrine. Elle est gentille Vegas, presque trop. Fáfnir ne sait pas trop pourquoi d'ailleurs, il n'a rien fait pour, même pas ses grands yeux mouillés.
Le problème. C'est que Vegas empiète un peu trop sur sa propriété. Parce que Félix, il est à lui. Au début c'est bien de la voir obligé le PHY à sortir de sa carapace et parler à d'autres gens qu'à ceux habituellement. Mais il commence à s'y habituer, et même en grognant, à ne plus trop la repousser. Alors non, ca Fáfnir ne veut pas qu'elle se mette entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aisling.forumactif.com
▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « SPÉCIAUX. [o2/o5]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« SPÉCIAUX. [o2/o5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « CAP OU PAS CAP ? :: « Pions du jeu.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com